AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   Mer 4 Sep - 0:57

Il fait froid, il est tard. Il doit être minuit. Quelque chose comme ça. Dans le noir, on a encore plus froid. C'est, du moins, ce que concluait Viktor après avoir passer quelques nuits devant l'entrée de la galerie marchande de la ville. Elle était totalement fermée. Il n'y avait pas un chat. On avait pourtant signalé aux services de Police que des nettoyeurs allaient travailler cette nuit. Soit ils étaient très en retard, soit ils ne viendraient pas. Il fallait avouer que suite à toutes ces violences dans la zone, travailler ici n'avait rien d'un cadeau...

Viktor Jacamon était un solitaire. Il avait eu la permission de revenir sur le terrain à condition de se trouver un partenaire. Il avait bien sûr bénéficié d'un laps de temps pour s'en trouver un et n'était malheureusement pas très pressé. Après quelques années quasiment enfermé chez lui avec sa femme, il avait assez de mal à se nouer de nouvelles amitiés. Mais il connaissait assez bien ce foutu job que pour savoir qu'il avait besoin de quelqu'un pour le couvrir.

Hier, il avait veillé avec un certain Damien. Un jeune bien sympathique. Il parle beaucoup ce qui permet de rester éveiller. C'est l'un de ceux qui marchent aux boissons énergisantes. On dit que ça fait pas mal de semaines qu'il n'a pas dormit et que c'est à cause de ce qu'il boit qu'il parle et parle et parle comme un malade. Ce qui est bien avec ce genre d'attitudes bizarre, c'est que les gens nous ont en tête. Être au centre de l'attention de ses potes de l'uniforme, c'est s'assuré d'être protégé. Ce jeune là aura toujours quelqu'un pour lui couvrir les arrières.

Viktor, quand à lui, était considéré comme l'un des vieux du bureau. Depuis le temps qu'il moisissait à travailler dans la paperasse, il s'était fait un peu oublier. Mais ceux qui travaillaient avec lui au moment de l'accident n'oublieraient jamais son ancien partenaire. Tuomas était un mec bien d'après les souvenirs de Viktor. Quoi qu'il en soit, le souvenir de cet "incident" lui collaient à la peau et, à sa façon, lui aussi était populaire.

Quoi qu'il en soit, le café noir de Viktor était maintenant trop froid et mauvais que pour le terminer. La fatigue rattrapait les yeux exténués du patrouilleur qui attendait plus qu'autre chose. Il était au calme dans sa voiture, derrière le volant à attendre que quelque chose se passe tout en espérant que rien ne se produise. Il n'était pas des plus discrets, ne pouvant pas laisser son moteur éteint à cause la température. Il avait besoin du foutu radiateur ou il y laisserait sa peau. Du moins, c'était ce qu'il pensait. Chacun avait ses petites habitudes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   Jeu 12 Sep - 23:51

Sigurd errait dans le centre de la ville de Baïmak, ne sachant trop où elle pourrait être sûre de pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Cet endroit-ci semblait convenir. Après la fermeture des magasins, la galerie était vide, inhabitée et n'était que très rarement visitées en ces heures tardives. Les rares personnes qu'elle y rencontraient étaient comme elle. Sans autre endroit. Venant rarement coucher ici étant donné que la police, elle, avait le droit d'entrer et de faire sortir tout le monde. Pourtant, les sans-abris de la ville étaient rare, à priori. Et ils n'avaient rien des squatteurs qui occupaient le nord de la ville. Ils ne volaient ni ne saccageaient les lieux. Bref, pas de quoi s'en faire, il leur fallait juste un toit. Un petit chien à l'allure étrange errait à ses cotés, lui aussi cherchant -apparemment- un lieu où passer la nuit tranquillement.

Lorsqu'elle arriva enfin à la galerie, elle se surprit à sourire. Elle était plongée dans le noir, à priori, elle pourrait s'y poser. Elle sauta les quelques marches qui la séparait de l'entrée et se débarrassa de son sac à l'approche d'un coin confortable. La galerie était sombre et chaque magasin était fermé et refermé par des grilles, des volets et tout un tas d'autres parois, des couches la séparant elle de tout ce que contiennent les boutiques. Mais peu lui importait. Elle dansait sans musiques en parlant à son chien qui ne lui répondrait probablement jamais. Il s'agissait bien sur de l'un de ses golems, à moitié inanimé.

" Allez toutou ! Danse toutou ! Avant de s'en aller se coucher toutou... " fit-elle en sautillant sur place, ne s'inquiétant guère d'être remarquée, ne pensant sûrement pas être observée. Son "chien" lui aussi sautillait même s'il le faisait dans des mouvements moins libres et moins gracieux. Il ne s'agissait que d'une marionnette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   Mer 18 Sep - 16:50

Viktor avait le coude appuyé sur sa portière. Une position plus qu'inconfortable, son visage se reposé sur son bras, il avait l'air d'un soulard perdu dans son sommeil après une nuit entière de fête. Mais il ne dormait qu'à moitié. Il n'y avait pas de passant dans la rue, de nuit. Pas de voisins bruyants ni de sans abris qui était passé jusqu'à présent. Pas un seul bruit, un seul mouvement, ne dérangeant la fatigue de Viktor et celui-ci devait lutter pour rester éveiller. Il s'était promis un nouveau café si, dans vingt minutes, il était encore debout. Mais, à priori, cela n'arriverait pas.

À moins que...

Des bruits sourds retentirent non loin de sa voiture. Seulement quelques mètres l'éloignaient de l'individu. Ce n'était pas comme si celui-ci allait réveiller tout le quartier et encore heureux. Viktor détestait se "réveiller" en sursaut. Même si le sommeil ne l'avait encore attrapé. Il observa un instant la galerie qui était plongée dans le noir et ne vit rien. Pas de jeu d'ombre et de lumière, pas de mouvement suspect.

Il resta ainsi deux bonnes minutes, se demandant si cela valait la peine de se lever. Mais après mûre réflexion, tout valait la peine de sortir de cet état comateux. Se tapant le visage pour se donner du courage et surtout être bien réveillé, il empoigné la poignée de sa porte et sortit de sa voiture, coté conducteur. Dans une main, il avait une lampe de poche. Son autre main tenait fermement son arme, encore bien rangée dans son étui. Mais dieu sait que, la nuit, dans le noir, il n'en aurait pas besoin si la situation dégénérait.

" S'il y a quelqu'un, qu'il se présente à moi ! Police ! " cria-t-il en l'air sans le faire trop fort. Il ne désirait pas ennuyer qui que ce soit et savait que, s'il y avait quelqu'un, se quelqu'un était tout près.

" Personne n'est autorisé à traîner en ces lieux pendant la nuit, désolé ! " cria-t-il à nouveau sans savoir à qui il avait à faire. Quoi qu'il en soit, il était plutôt détendu, il ne s'énerverait pas trop sur personne. Plutôt de bonne humeur, Viktor s'approchait de l'origine des bruits qu'il avait entendu auparavant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   Ven 20 Sep - 21:10

Sigurd tenta de se cacher aux premiers mots criés par l'officier de police. L'ombre était son allié et ce garde de sécurité ne la découvrirait pas, pensa-t-elle. Son chien, lui, n'était pas aussi timide et était à quelque pas seulement du policier. Celui-ci avait des lunettes. Décidément, Sigurd passerait inaperçue, c'était certain. L'animal de compagnie, ou ce qui y ressemblait, était plus discret qu'elle. Il était là et le policier ne le voyait pas. Les lunette donnait un air un peu bête à l'officier. Peut-être même un peu gentil.

Après quelques secondes à peine lourdes de stress et pesantes de réflexions, la petite fille se dévoila. Elle leva les bras en signe de paix ou d'abandon ou de quelque chose qui exclue une quelconque violence. La lumière de la lampe de poche tendue en sa direction lui percuta les yeux et le regard telle deux flèches, une dans chacun de ses yeux. Quelque chose de violent, donc, et de fort désagréable. Mais elle se contenta de se couvrir le visage de l'une de ses mains.

" Je m'appelle Céline " mentait-elle. " Je n'ai pas d'endroit où dormir, mais j'y suis habitué. J'ai déjà fait ce que je pouvais pour trouver un véritable logement, mais rien n'a fonctionné jusqu'à présent. Ca fait un certain temps que je suis dans cette situation, mais comme vous le voyez, je suis en forme. Hein ? Je suis en forme, non ? Vous trouvez pas ? " lui demanda-t-elle. Elle parlait comme un de ces enfants mignons de publicités.

" Vous me laissez rester, hein ? Si vous voulez, continuez de surveiller ! Je me contenterai de dormir ! " surenchérit Sigurd, espérant que l'on la laisse tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   Ven 27 Sep - 17:31

Viktor ne remarqua pas le chien qui n'était pourtant pas loin. Il fallait bien avouer qu'il était à bout. À bout de force et en proie à la fatigue, qu'elle soit physique et psychologique. Il se passa une main lasse sur le visage, faisant bien attention de ne pas abimer ses lunettes et soupira. S'il désirait s'occuper de cette fille errante, il en aurait pour toute la nuit voire plus encore. Mais, en même temps, c'était son travail. Mais, quand on regarde bien, il est vrai qu'elle avait l'air en bonne santé. Elle semblait échapper à tout les problèmes auxquels les citoyens menant une vie sédentaire avaient droit. Elle n'avait aucune marque de bagarre sur le corps, bref, tout allait bien.

Alors qu'il tentait de se convaincre lui-même qu'il se devait d'agir malgré la fatigue, il perdit de vue la petite fille. Lui donnant inconsciemment l'opportunité de s'en aller et d'en finir tout de suite. Car, c'était certain, il ne la poursuivrait pas bien loin.

Il ne parvint pas à se convaincre que cela en vaille la peine, reprenant ses esprit et cherchant la petite fille dite "Céline" du regard, il était persuadé que le mieux à faire était de...

" Tiens, voici ma carte. Si besoin, chope un téléphone... 'doit y en avoir un pas trop loin, j'imagine. Ou peut-être en as-tu un ? Enfin bref. Appelle moi. Cette nuit, je reste dans mon véhicule, histoire de roupiller un peu et garder un oeil sur toi. " lui dit-il.

Cela lui semblait parfait, dans tout les cas, il devait rester. Ce n'était pas une enfant comme celle-là qui lui poserait problème, pensa-t-il. Alors qu'il se séparait d'elle pour regagner sa voiture, l'idée d'un café chaud et revigorant lui traversa l'esprit. Oui, il en avait bien besoin. C'était nécessaire. Il se devait d'avoir la pêche pour les heures qui viendrait et, connaissait pas mal le quartier, il savait où s'en chercher un vite-fait.

" Bon, prépare-toi à dormir, tout ça, je vais me chercher quelque chose de chaud ! " lui lança-t-il de là où il était en se frottant les mains à cause du froid. " Ne fais pas de bêtise ! " répéta-t-il en s'en allant. Claquant la portière de son véhicule derrière lui et s'en allant à toute vitesse. Cela ne durerait pas dix minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   Lun 30 Sep - 19:05

Sigurd attrapa la carte entre ses petites mains et leva la tête pour observer le policier qui se révéla donc être plus gentil que ce qu'elle pouvait espérer. Son petit numéro de fille bien dans sa peau malgré ses conditions de ville assez pauvres avait marché comme sur des roulettes. Un sourire joyeux se dessina sur son petit visage considérablement mignon tandis qu'elle baissa à nouveau la tête et le regard sur la carte que l'on venait de lui offrir.

Cela-dit, elle avait l'un ou d'autre doute sur ce qui venait de se produire et sur ce qui allait se passer désormais. Il lui avait donné un numéro pour pouvoir le joindre en cas de soucis mais restait tout de même sur les lieux à veiller sur elle et la galerie. Elle enfouit la carte dans la poche de son pantalon et se mit à gambader en direction du policier, près à l'assommer avec toutes ses questions, chacun de ses doutes quand à ses intentions.

Mais celui-ci, apparemment, s'en allait pour un petit moment. Il reviendrait, disait-il. Mais son petit voyage lui donnait l'opportunité de s'en débarrasser. L'idée de dormir surveillée par un inconnu n'avait rien de charmant, se dit-elle. Quoi que, à dormir dans des lieux publiques comme celui-ci, c'était un risque qu'elle prenait très souvent. Quelqu'un qui l'observe dormir... Sigur songea au nombre de fois lots desquelles ce genre de choses se produisit. Qui l'avait donc observé pendant son sommeil ? Jusqu'ici, elle n'avait jamais eu de problème pendant la nuit, on l'avait laissé tranquille. Et... ce policier semblait avoir de bonnes intentions.

Après, l'habit ne fait pas le moine. Il restait fort possible que celui-ci ne soit en fait qu'en train d'échafauder un plan pour pouvoir abuser d'elle. Elle se gratta le menton. Ce n'était pas la première fois qu'elle s'était caché aux vues des gens. Il valait mieux prévenir que guérir....

" Viens toutou. On remballe et on s'en va. Au pire, j'appellerai le monsieur si on m'ennuie ! " se contenta-t-elle de souffler à son chien, qui la suivit alors qu'elle quittait les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   Mar 8 Oct - 2:42

Viktor s'en était donc allé, la conscience tranquille malgré le fait qu'il laissait une fillette seule dans la rue en plein milieu de la nuit. N'importe qui savait qu'il s'agissait là d'une erreur. Mais, pour sa part, il était plutôt heureux de l'avoir rencontré. C'était préférable à tomber face à face avec des squatteurs ou autre voyou. Ce genre d'apparition était rare dans le centre de la ville et ce, même de nuit. Elle serait lourde de sens quand à la situation de la ville toute entière qui, aux yeux des citoyens, tombait sous le contrôle de tout un tas de criminels, divisés en grande et petites bandes plus ou moins dangereuse. L'officier n'en voyait rien, passant ces nuits face à des galeries ou au milieu de rues tranquilles. Ses patrouilles, il les passait souvent endormit. Certains lui en voudraient mais ils ne savaient probablement rien de la difficulté que représentait le fait de rester réveiller toute une nuit sans RIEN faire.

Le gros problème du policier était qu'il n'avait pas de partenaire. Personne à qui parler, avec qui raconter les potins, s'inquiéter du futur de Baïmak et de l'Europe toute entière. Personne avec qui pouvoir se plaindre du prix des patisseries le matin et se plaindre des scènes que lui faisait sa femme lorsqu'il rentrait tard. Il ne faisait donc rien de son temps libre. Rien à part...

Mâcher, mâcher et remâcher sa colère et son désir de vengeance. S'imaginant sans arrêt attraper divers assassins, voleurs à la tire, remettre les choses en ordre dans ce bled perdu aux mains de ses russes, sans papiers, parfois même illettrés.

C'est la raison pour laquelle il avait apprécié sa rencontre avec Céline. Jeune fille toute à fait normale bien qu'il était étrange d'être à la rue à cet âge. Il lui était rare pour lui de faire une rencontre, dans ces rues qu'il connait si bien. Il lui était encore plus rare de faire une rencontre un tant soit peu agréable. C'est avec cette idée réconfortante qu'il procéda au retour vers la galerie, un café bien chaud pour lui et un chocolat chaud pour la petite SDF.

Lorsqu'il ouvrit la portière de sa voiture, passa devant et fit un pas sur le trottoir, il comprit qu'elle n'était plus là. Il avait pourtant les bras levé, prêt à annoncer la bonne nouvelle d'un bon chocolat chaud gratuit. Mais les mots ne passèrent pas ses lèvres. Il n'en eut pas le temps. Il baissa les bras, faisant bien attention à ne rien renverser observa les rues baignées dans l'ombre épaisse de la nuit. Elle n'était plus là, elle pouvait être bien loin.

Le froid l'obligea rapidement de rentrer dans la voiture, ses oreilles lui faisait mal. Il s'agissait là d'un climat agressif. Une fois la portière fermée derrière lui, il entama son café et se réchauffa les mains autour de la coupe en carton dans lequel il était servit. Il avait maintenant sa veste fermée jusqu'au menton et un gros bonnet sur la tête. Bref, il était prêt à "affronter" cette nuit calme, froide et silencieuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Patrouille dans et pour la Galerie [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]
» Ecrire dans un français correct
» Un Visage pour un Personnage | Terminé
» J'arrive, pour vous voler dans les plumes | Gabriel | Fiche terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Centre-Ville :: Galerie Marchande-