AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 On a du neuf [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 31
Date d'inscription : 04/01/2014
avatar
Citoyenne curieuse
Lauranna Arreyss
MessageSujet: On a du neuf [Terminé]   Ven 14 Fév - 20:35

La jeune femme était chargée. Outre Lyriel dans son porte bébé ventral (l'enfant commençait d'ailleurs à être un peu grand, il allait bientôt falloir l'installer dans son dos) qui observait les passants en tétouillant son doigt, la jeune femme portait, passé sur l'épaule, bourré de couches, bavoir, body de rechange, lingettes bébé, biberon de lait dans un thermos, et petit pot. Bref, l'intégrale de la maman en vadrouille. Ajoutez y la boite à gouter, et le sac isotherme avec les courses du soir, et vous imaginerez le tableau. Rajoutez lui dans la main droite un bâton, et dans la gauche celle d'un petit blondinet (et le reste du blondinet avec bien sur) et vous aurez ce qui se présentait à l'entrée du commissariat.

"Allez, on leur explique ça et on rentre."


La jeune femme commençait à connaitre le commissariat. Après tout elle y allait toutes les semaines, depuis la disparition de Galcyan. Lâchant la main de son... protégé? colocataire? Elle le poussa doucement vers l'accueil, en lui demandant de la guider. Parce que quand même elle préférait qu'on la croie aveugle et sans défense...

"Bonjour, nous voudrions voir la personne qui s'occupe de la disparition de Galcyan Perini, s'il vous plait."


La femme (ou alors, c'était un mec qui manquait de testostérone, d'après sa télékinésie) releva la tête, et répondit d'un air las. Celui qu'on a après avoir répété 26 fois la même chose, ton que Lauranna connaissait bien.

"Si on a du nouveau, on vous appellera. On vous l'a déjà dit, je crois?"


Souriant poliment l'aveugle hocha la tête, avant de remonter la main qu'elle avait sur l'épaule de Lucyan sur la tête de l'enfant, lui ébouriffant les cheveux au passage.

"Mon petit frère a du nouveau."


Bon, ils étaient pas frère et soeur. Mais ça allait sacrément plus vite de dire ça que "le petit garçon avec qui je vis depuis 2-3 ans...". Une minute plus tard, lest jeunes gens étaient conduits dans un bureau, où attendre leur interlocuteur. Sitôt assise, et profitant qu'il n'y avait encore personne dans le bureau (la secrétaire était visiblement partie le chercher) elle défit son harnachement pour prendre plus confortablement son fils sur les genoux.

"Bon ben voilà. Lucyan, tu pourras me le décrire quand il arrive, s'il te plait?"


[si ça te va, monsieur policier, à ton tour!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Ven 14 Fév - 21:09

Viktor Jacamon est un officier de police tout ce qu'il y a de banal en ces temps troublés. Il faisait ses rondes, sa paperasse mais échappait depuis un an à la veste et la casquette d'uniforme finlandais. Quoi qu'il en soit, le digne représentant de la loi défendant la mère et l'orphelin (on aurait pas mieux trouvé dans ce cas-ci), était occupé aux toilettes. Comme n'importe qui, il y passait trois fois par jours. On penserait qu'on pourrait faire ça tranquille mais, ces derniers temps, pas moyen de faire quoi que ce soit sans que...

TOC!TOC! : quelqu'un frappait à la porte même de la cabine qu'il utilisait. Tout de suite énervé, il tâcha de faire au plus vite sans répondre et sortit de la dite cabine tout en fermant bien sa braguette et sa ceinture ensuite. Il mentirait s'il vous disait qu'il n'avait pas essayé de taper celui ou celle qui avait frappé à sa porte avec la porte, violemment ouverte.

Il ne fut pas surpris de découvrir la secrétaire du bureau de police. Celle-ci fit une grimace de dégout -mêlé à un peu de mépris- en le voyant fermer tout ça. Cela-dit, elle avait du travail : " Une jeune femme et deux gosses sont là pour toi, Viktor. Ils auraient des informations sur la disparition dee... monsieur Galcyan Perini. " l'informa-t-elle.

Un sourire aux lèvres et alors que la secrétaire s'en allait déjà, l'inspecteur lui lança : " Depuis quand t'as arrêté d'utiliser les toilettes des femmes, hein ?! " Il fut tout bonnement ignoré.

Un instant plus tard, les mains et le visage fraichement lavé après une dure matinée de travail, il entrait dans son bureau. Il faisait encore passer sa chemise sous sa ceinture et ne serra donc la main de personne avant de s'asseoir directement à son bureau. Passer ses journées dans cette pièce l'ennuyait tellement qu'il ne regardait pas les visages de ceux qui venaient le consulter, il n'accordait pas d'importance particulière aux propos énoncés ici. Du moins, la plupart du temps. C'est donc la tête penché sur le maigre dossier de l'affaire qu'il accueillit enfin ce que l'on pourrait décrire comme ses clients.

" Bien le bonjour madame... ? " commença-t-il, toujours sans lever la tête.

" Vous avez apparemment des nouvelles informations à nous offrir concernant la disparition de monsieur Perini ? " ajouta-t-il avant d'enfin la regarder droit dans les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Sam 15 Fév - 9:32

En mon fort intérieur je ne peut m'empêcher de laisser échapper un soupir de résignation. J'avais espérer échapper à la super étape de décrire les lieux et le type qui allait venir écouter mon magnifique récit mais comme chaque chose inévitable, la demande était arrivée sournoise et... Bref je m'égare. Me retenant de fusiller du regard Lauranna, me rappelant presque à la dernière seconde que c'était inutile, je commençais à décrire les lieux sans grand enthousiasme, y allant de mon petit commentaire perso chaque fois que je le jugeais nécessaire et, oui admettons le, ça arrivais assez souvent et pas toujours avec autant de subtilité que je l'aurais voulu.

Après une attente plus ou moins courte, le type arrive enfin, je cesse de décrire les lieux et "oublie" de décrire le nouvel arrivant. Non mais imaginez un peu que je dise quelque chose lui déplaisant et qu'il l'entende, on ne contrarie pas quelqu'un qui porte une arme, juste au cas ou et puis aussi parce que ça ne se fait pas. J'observe un instant l'homme qui vient d'entrer et qui... Réajuste sa chemise ? Okaaaay... Et il f'sait quoi avec... Avec... La secrétaire ?! Hmm quel sérieux... Ou alors ça le gonfle juste de venir nous parler et c'est sans doute pour ça qu'il ne daigne pas nous dire bonjour. Et c'est moi le gosse mal élevé... Je laisse échapper un léger "tss" que Lau interprétera comme elle le souhaitera et me fait muet et aussi calme que possible.

Le type se décide enfin à ouvrir la bouche et à le lâcher ce "bonjour"... Enfin nan, il salue Lauranna, encore un qui n'a pas lu le livre de psychologie infantile qui dit que mépriser les enfants est le meilleur moyen de les voir emprunter le chemin de la délinquance, uais, je me sens tout à fait comme si j'allais devenir fou et tabasser des grands-mères dans la rue en sortant... Ou en fait, non je m'ennuie juste. Je m'agite légèrement, c'est trop dur de rester immobile... Si seulement je pouvais faire quelques pas... Ah techniquement je peut, je suis un gamin et même un sale gamin si je veux donc je peux ! Hmmm... Un regard vers Lauranna... Nan je peux pas, je tiens trop à la vie...

Finalement l'autre continue, inconscient des tourments intérieurs que je vis, ou alors il s'en fout. Bref, il continue de m'ignorer, sauf qu'il interroge la mauvaise personne, eeeeh, c'est moi qui ai tout vu, moi! Pas elle, moi. Compris ? Je m'éclaircis la gorge et n'y tenant plus je ne laisse pas le temps à Lauranna de répondre à la dernière question.

-En fait c'est moi qui ait de nouvelles informations.

Dis-je avec un petit sourire en coin. Je laisse un léger silence s'installer, mais pas assez long pour lui permettre de répondre avant d’enchaîner.

-Bonjour, moi c'est Lucyan, enchanté, merci d'avoir demandé.

Ou pas. Nyark, chuis un sale gosse mais je suis plus poli qu'toi... Bon ok, ça je peux pas le dire alors je me contente de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 04/01/2014
avatar
Citoyenne curieuse
Lauranna Arreyss
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Sam 15 Fév - 10:46

La description du bureau par l'enfant amusait Lauranna, comme l'attestait le léger sourire qu'elle essayait de réprimer aux commentaires de l'enfant sur le "si c'est lui qui a choisi le papier peint, il doit pas être rigolo en famille". Finalement, elle détecta l'arrivant avant que celui ci n'ouvre la porte. Si elle ne distinguait pas les couleurs, elle percevait sans peines les formes, et le coté "je me rhabille en même arrivant dans le bureau ne faisait en effet pas sérieux. En bref, le seul qui accueillit le flic sans avoir l'air dubitatif, c'est Lyriel.

"Bo!"

Non, non, c'est pas un borborygme, c'est bien un mot, et en même temps il tendit les main vers le truc "beau": L'insigne de police qui avait accroché le lumière. Qui forcément était loin de sa portée et disparut tandis que l'homme en... ben non du coup pas en uniforme, s'asseyait. La disparition de l'objet étant commentée d'un prrrrrrrf! qui là était un borborygme...

L'homme ne les avait toujours pas salué, plongé dans un... cahier? que Lauranna (qui du coup empêchait doucement son fils de trop gigoter) espérait être le dossier de l'affaire les intéressant. C'est sans en sortir la tête qu'il la salua en s’enquérant de son nom. Elle eu à peine le temps de répondre "Mademoiselle Arreyss" (en insistant sur le mademoiselle, parce que toute mère qu'elle était, elle était loin d'être vieille) qu'il enchainait en entrant dans le vif du sujet. Et que Lucyan intervenait, pour signaler sa présence. S'attirant un "Nt" de Lauranna, petite onomatopé signifiant... Tout et n'importe quoi, en fait, mais là, principalement un avertissement de ne pas aller trop loin. Bon, d'un côté, elle pouvait comprendre le gamin. Même s'il n'était pas mêlé à TOUTES les discussions à la maison, il avait très probablement pris l'habitude de compter. Et se faire ignorer par un adulte était rarement agréable...

"C'est effectivement Lucyan qui est venu nous avertir qu'il avait entendu quelque chose de bizarre cette nuit. J'ai pensé que ça pouvait être intéressant pour votre enquête, et qu'il fallait qu'il vous le raconte, Monsieur...?

Si le timbre de sa voix était toujours égal et poli, elle n'avait pas cherché à lever les yeux pour au moins faire semblant de le regarder dans les yeux. Pas envie de s’embêter à ça, ce qui faisait qu'elle parlait... Ben à son front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Sam 15 Fév - 16:39

Viktor observa le prétendu "Lucyan". Il s'agissait là d'un nom peu banal, si bien que le policier plissa les yeux en l'observant. Il paraissait cela-dit à peu près normal. Mademoiselle Arreyss soutint ensuite ce qui avait l'air d'être son enfant, son protégé, quelque chose comme ça. Il avait apparemment... entendu des bruits bizarres la nuit passée ? L'inspecteur Jacamon se retint de soupirer. Car, en effet, de simples bruits n'apportaient rien de concret dans une affaire. Surtout quand il s'agissait d'événements précédents les événements. Il était rare que les kidnappeurs harcelaient plus ou moins physiquement l'entourage de leurs victimes. Ceux-ci préféraient agir par téléphone ou par mail plutôt que d'errer aux alentours de leur propriété.

" Appelez-moi Viktor. " commença-t-il, histoire que ce soit clair.

Assez découragé par cette affaire qui semblait tout simplement perdue d'avance, il n'était franchement pas prêt à faire de gros efforts avant que quelque chose lui tombe du ciel. L'officier travaillait sur bien des affaires qu'il était possible de résoudre. Des affaires, donc, bien plus importantes à ses yeux. Quoi qu'il en soit, il était quelqu'un d'assez sérieux dans son travail. De ce fait, dans le cas présent, il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour épaissir le dossier qui semblait mourir de faim.

Pour se faire, il se leva de son siège, contourna son bureau et se posa contre celui-ci. Il observa un instant les trois personnages tout à fait communs qui étaient en face de lui.

" Parle-moi de ces bruits, Lucyan. " commença-t-il, un peu plus pédagogue déjà.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Sam 15 Fév - 17:55

Héhé, à moi le devant de la scène, l'attention suprême, le... Le... Où j'en étais déjà ? Bref, si le dénommé Viktor se décidait à donner un peu plus d'attention à notre présence et surtout, à ce que j'avais à dire, je pouvais bien laisser tomber le masque aussi. J'abandonnais le sourire narquois, la mine insolente et le ton hautain pour... Une expression et voix normales j'imagine.

Je prit quelques secondes afin de rassembler dans mon crane tout ce que j'avais pu voir, pu entendre et essayer de démeler ce qui était vrai de ce que je pouvais croire l'être. Une fois à peu près certain que la version était la bonne et non un espèce de mélange entre mes rèves et le film de la veille au soir je me décidais enfin à parler.

-C'est plus que des bruits, enfin, c'est bien des bruits qui m'ont réveillé, mais quand j'ai regardé y avait un homme qui parlait dans son téléphone et je suis presque sur qu'il à dit qu'"IL" était disparu.

Pour sur, il parlait visiblement pas de son chien disparu ou je ne sais quoi. Si la coincidence paraissait trop énorme pour n'être que le fruit du hasard, je me rendais maintenant compte de la minceur de mon récit. Rah puis "m'en fout", c'était forcément important, sinon j'aurais pas été trainé là de force hein? Bref, tout ça me rendait maintenant nerveux, je me mordait les lèvres et me tassait un peu plus sur moi même.

-J'me rappelle même à quoi il ressemble si vous voulez et...

Second silence... En fait je l'avais pas si bien vu que ça... Il faisait nuit, je dormais à moitié et vu depuis ma fenêtre je ne pouvais pas garantir pouvoir donner beaucoup de détails...

-Et je... Raaah aide moi aussi, c'est toi l'adulte, on laisse pas un gamin affronter la pression tout seul !!!

Lançais-je finalement à Lauranna. Même pas vrai que j'avais insisté pour faire mon show moi même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 04/01/2014
avatar
Citoyenne curieuse
Lauranna Arreyss
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Sam 15 Fév - 19:28

Lorsqu'il avait appris que c'était Lucyan qui avait l'information (et qu'il tenait à la donner) L'homme s'était adressé à lui un peu plus gentiment, un peu comme... n'importe quel adulte qui veut obtenir quelque chose d'un enfant. Cependant être centre de l'attention semblait amoindrir les capacité du garçonnet. Ce qui n'empêcha pas Lauranna de laisser poursuivre Lucyan, jusqu'à ce qu'il s'énerve contre elle. Et là pour le coup elle du retenir un éclat de rire.

"C'est rare que tu l'admette. Je continue, respire... Tu peux prendre Lyriel, s'il te plait"


Un "ussan!" de Lyriel ponctua le commentaire de Lauranna, tandis que la mère tendait le bébé au blondinet et fouillait dans son sac fourre tout. Elle en ressortit un petit carnet, aux pages constellées de trous.

"Ce n'est pas la première fois que nous nous sentons observés. Il y a 2 jours, j'ai croisé un homme qui stationnait devant notre maison. Quand je lui ai demandé si je "pouvais le renseigner", il m'a prétendu être le plombier, engagé par les voisins, et qu'il cherchait une fuite d'eau. Les voisins ont été foutus à la porte il y a trois jours, la maison est vide depuis. Ajoutez à ça que la description de Lucyan correspond à celle du plombier, au moins pour la taille et le timbre de voix... Galcyan a toujours eu une tendance à la paranoïa, mais je commence à penser que c'est fondé..."


Lauranna se tut, son petit carnet toujours sur les genoux. Avec dessus ses notes des petits détails étranges remarqués. Comme le bureau de Galcyan qui a été fracturé, mais ou rien n'a disparu. En même temps, y a rien à l'école...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Sam 15 Fév - 22:27

L'inspecteur n'en croyait pas ses yeux, cette folle d'aveugle avait un carnet... en braille ?! Plus il y réfléchissait, plus il se disait que c'était le type de journal particulièrement difficile à tenir... pour pas dire casse-tête. Tout comptes faits, il ne s'agissait peut-être pas de gens si banals. Il garda le silence un moment, espérant que l'on l'éclaire sur la fameuse description ; celle du plombier. Lui paraissant logique de le décrire étant donné qu'il s'agit là d'une information concrète, il n'interrompit aucun de ces deux protégés. Ceux-ci, cependant, ne semblaient pas vouloir en dire plus d'eux-mêmes. Relativement frustré, Viktor reprit donc la parole.

" D'accord, Lucyan. Décris-le moi. " fit-il en retournant à son bureau, attrapant son stylo-plume. Il réécrirait toutes ces informations et verrait si quelqu'un du genre se trouve dans les fichiers. Ce serait effectivement très utile de le savoir tatoué ou décoré d'une grande balafre au milieu du visage. Et, même si ce genre de description était rares, certains détails pouvaient êtres tout aussi évocateurs. Jusqu'à un certain point, l'habit fait effectivement le moine. C'est ce qu'avait appris l'officier au cours de sa carrière. Il se l'expliquait par le fait que la vie était semée d'embûches, d'obstacles, qui marquent le corps d'une manière plus ou moins importante. Un sportif est en bonne forme, un fumeur a les dents grises, un boxeur a une sale tête, ... bref ! Dans bien des cas, on pouvait effectivement juger quelqu'un -à raison- uniquement en se basant sur son physique, son apparence extérieure.

Le jeune garçon nommé Lucyan paraissait dérangé. Il s'agitait sur sa chaise alors que sa tâche était tout ce qu'il y a de plus simple. Ce n'est pas comme si il était effrayé par ce fameux plombier, non... Viktor ne ressentait pas ce genre de pression sur les épaules de l'enfant. Non, il n'avait pas peur, il n'était pas stressé, il semblait être ce qui l'était. Ceci à tel point que la jeune femme, aveugle, semblait y être habituée et préparée.

À celle-ci, le policier n'adressait que peu la parole. L'information semblait venir du garçon et Viktor désirait écourter cette entrevue. Ainsi, il pourrait se mettre assez rapidement au travail. Car, sur le terrain, il était on-ne-peut plus efficace. Il n'avait aucun doute sur le fait qu'il retrouve ce fameux plombier si les descriptions physiques étaient un tant soit peu précise. Et s'il se révélait être celui qui a enlevé monsieur Perini, alors il saurait lui faire cracher le morceau.

Il aplatit avec soin la feuille de papier à moitié vide qui était déjà dans le dossier. Jusqu'à présent, les informations basiques telles que les coordonnées du disparu et son apparence physique semblaient y avoir été recensées. Il s'agissait en fait des premières informations données à la police et aux services qui s'occupaient des disparitions dans les premières 32 heures de celles-ci. Pas grand chose en somme.

C'est donc en fonction des dires de Lucyan que l'enquête allait suivre son cours ou plutôt... commencer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Dim 16 Fév - 9:31

Oui bah si je l'admettais c'est que je le voulais bien d'abord. Par contre j'avais pas prévu le coup de me faire refiler le mini truc, est-ce que Lauranna était devenue complètement inconsciente entre la rue et le bureau ? Ça craignait un peu pour moi, je rappelle quand même qu'étant sous sa responsabilité si elle était devenue folle j'allais forcément en pâtir...Grrm

-T'es vraiment sure ? Bon ok...

J'accueillais le paquet du bout des doigts en me retenant de balancer un "Loucyane pas Usan" inutile tout en le gardant le plus loin possible de la partie supérieure de mon corps sans mettre le petit en danger. C'est que ces trucs ça gigote, ça vous fout leurs doigts dans les yeux, tirent les cheveux, bavent, voir pire. Brr

-J'croyais pourtant que tu l'aimais, le pauvre, c'est pas marrant d'être jeté par sa mère

Parce que sinon elle aurait pas prit le risque de me le refiler et qu'il tombe, non parce qu'il devait bien peser un tiers de mon poids et que j'ai des muscles en guimauve... Enfin s'il ne se mettait pas à gigoter ça devrait aller...

Mais le policier n'avait de toutes façons pas l'air convaincu par Lauranna car il me demandait maintenant de décrire le type aperçu la nuit passée. Je cessais mon numéro le temps de réfléchir quelques secondes, laissant Lyriel retomber contre mon épaule sans plus me soucier des nombreux détails évoqués précédemment. Le petit répit accordé par Lauranna m'avait permit de reprendre une contenance et c'est cette fois avec calme et sérieux (si si c'est vrai) que je reprenais mon récit.

-C'était la nuit alors je suis pas sur, mais il avait l'air grand, il avait des cheveux courts et blonds, ou peut être gris ? Il parlait super fort en faisant plein de gestes et il avait une façon de parler bizarre avec un accent et tout. Quand il à vu que j'étais à la fenêtre il est parti mais il devait bien se douter qu'il réveillerait le quartier à brailler comme ça...

Je réfléchissait un instant... Non c'était tout... J'avais pas si bien vu que ça avec la pénombre. Je me rappelais alors un détail évoqué par Lauranna...

-Les voisins ont été mis dehors ?! Ayu m'avait juré qu'il les avait tués et qu'il me ferait pareil si je la fermais pas !!

Quoi ? J'ai pas dis que c'était un truc sérieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 04/01/2014
avatar
Citoyenne curieuse
Lauranna Arreyss
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Dim 16 Fév - 10:39

Lucyan avait beau râler et dire, il tenait Lyriel convenablement, et le bébé n'avait pas l'air trop mal, assis sur les genoux. En même temps qu'elle parlait, Lauranna avait feuilleté son journal "intime" (elle y notait chaque jour les faits importants de sa journée... Mais ça ressemblait plus à des rapports qu'aux états d'âmes d'une jeune femme...) à la recherche de l'information qu'elle cherchait. Logiquement c'était dans les dernières pages... Non, ça c'était la recette que Sylvie lui avait donné hier...

Le policier s'intéressait à Lucyan. Le fait qu'il demande des informations supplémentaire fit soupirer la demoiselle, qui comprenait bien qu'il prenait l'histoire au sérieux. Ce qui tuait le dernier petit bout d'espoir que ce soit pas un truc louche et dangereux... Merveilleux, elle était pas assez stressée dans cette ville de tarée...

"Non, ça osef, ça aussi... Ah!"


Elle n'écoutait Lucyan que d'une oreille distraite, essayant en même temps de surveiller son fils (qui avait refermé ses mains baveuses autour du cou de Lucyan avec un "calin!" enthousiaste) et de trouver cette fou...fichue information. Quand il dit un truc...

"Il a dit QUOI?!"


Le hoquet de surprise (pas de peur, Lyriel avait l'habitude des hurlements dans toute la maison, Lauuranna ayant un saré organe, Ayu pouvant gueuler aussi fort, Galcyan étant pas mauvais au jeu du "je parle pas fort mais tout le monde m'entends" et Lucyan ayant du mal à chuchoter) du petit brun força Lauranna à se calmer, et c'est d'une voix plus calme qu'elle poursuivit.

"Dès qu'on rentre, lui et moi, il faudra qu'on aie une petite discussion...En attendant,
reprit-elle après une brève inspiration, s'aidant de son carnet en suivant du doigt les picots, je pense qu'il mesure entre 1m 80 et 1m 85, vu l'endroit d'où sortait sa voix. Plutôt corpulent je crois, son pas sonnait assez lourd. Et fumeur, mais pas encore aussi abimé que vous. Et pas sure qu'il dégageait la même odeur de tabac, mais je ne m'y connais pas plus en la matière"

Et ouais. C'est dingue les informations qu'on peut repérer à l'ouïe et à l'odeur. Même si son pouvoir l'aidait quand même grandement. Mais ça... chuuuuut.

"Pensez vous qu'il y aie danger pour les enfants et nous? Plus que d'habitude j'entends..."


Comme pour illustrer ses propos, une rafale d'arme à feu retenti dehors (occasionnant un "poumpoum!" de Liryel), ce qui n'affola pas outre mesure Lauranna, qui reprit cependant le bébé au blondinet. Ils étaient DANS un bâtiment, les balles ça traversait pas, et accessoirement si c'était le cas et que c'était eux qui étaient visés, ils seraient déjà morts alors...

[Je me base sur le comissariat de COPS, comissariat dans une ville en guerre ouverte de gangs et mafias, qui se fait plastiquer environ deux fois par jours...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Lun 17 Fév - 17:28

[La police est en force dans le centre de la ville et peu de voyous sont armés. Ce qui fait que ce n'est pas ainsi en Baïmak Razz Pas encore...]

Des coups de feux retentirent à l'extérieur et le bruit strident d'un dérapage se fit entendre dans la rue. La réceptionniste plongea au sol, effrayé autant que ce fut possible tandis qu'une dizaine d'officier dégainèrent leurs armes et parlèrent à leur radio et les uns avec les autres. Les plus courageux dont Viktor faisait couramment partie sortaient même de l'édifice, prêt à tirer. Mais les criminels c'étaient enfuis. Ils coururent donc probablement à leurs véhicules et s'engagèrent dans une poursuite. Ou plutôt était-ce une chasse à grande échelle.

L'officier Jacamon se contenta donc de se coller au mur et passer la tête par la porte. N'ayant pas son arme, il ne se prépara pas à grand chose. Il ne voyait pas grand chose non plus, à vrai dire. C'est donc calmement qu'il ferma la porte car les violences étaient surement passée, s'en allant avec les tireurs.

Le policier avait noté les descriptions peu précises de Lauranna et de Lucyan. Cela restait assez maigre, mais il enverrait ces descriptions à faire réviser et établirait une liste de suspect. Il avait une date et un lieu ainsi qu'un témoignage des personnes ici présente pour ce qui est de sa présence nocturne.

" Je ne pense pas que vous soyez visés par celui qui a emmené monsieur Perini. " dit-il, calme et rassurant.

" Le fait qu'il n'aie pas demandé quoi que ce soit en échange de sa personne est un fait intéressant. " dit-il d'un ton sincère. Effectivement, il était fortement intrigué par cette affaire qui n'était pas si banale. Monsieur Perini n'était surement pas tout blanc pour s'être attiré de tels problèmes. Et quel que soit le sujet des tensions qui ont provoqué sa disparition, Viktor était maintenant déterminé à les percer à jour.

" Dites moi tout ce que vous savez sur Galcyan... mademoiselle Arreyss " demanda-t-il à celle qui semblait ici la plus à même à répondre aux questions qui restaient en l'esprit intrigué du détective. Bien qu'il ne réunissait que des informations basiques, maigre, il fallait bien commencer quelque part, n'est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Mar 18 Fév - 16:07

Waoh, j'avais déclenché l'explosion d'une bombe avec ma question ? Ah non, ce n'était que Lauranna qui réagissait plutôt vivement à mes propos. Si Lyriel avait sursauté, moi j'avais carrément manqué faire une crise cardiaque. Sérieusement, je déteste quand les gens crient. En plus j'avais du mal à comprendre qu'elle soit étonnée, Ayu menaçait à peu prêt tout le monde au moins une fois par jour et aux dernières nouvelles, il n'était pas passé à l'acte.

-Il à dit que...

Commençais-je d'une petite voix presque couinante... Oh ce n'était pas une question ? Je me tassait donc plus sur moi même et... Non, je n'essayais pas de fusionner avec le dossier de la chaise et non je n'avais pas lâché le petit non plus, vu que Lauranna l'avait reprit quand il y eut ces bruits dehors... Euh attendez... Ces bruits d'armes à feu... Dehors... Là où on devait aller un peu plus tard... Heeem... Oui bien sur tout allait bien, je n'avais absooooolument pas peur, non, je me mordillais la lèvre par pur tic nerveux... Je me redonnais une consistance en essuyant les traînés de bave laissé par Lyriel tout en me jurant que plus jamais je ne me laisserais avoir et en pestant contre les bébés qui sont le mal absolu et que Ayu avait tout compris en refusant de l'approcher à moins d'un mètre.

Une fois la paix revenue, la conversation se finissait sans moi et ça me convenais très bien. J'avais épuisé tout mon crédit de sociabilité pour aujourd'hui et puis je ne voyais pas trop ce que pouvait attendre le flic de plus de nous. On avait tout dit non ? Rectification, j'avais tout dis. Peu intéressé par le reste, je me plongeais dans mes pensées jusqu'à ce qu'un éclair de génie me traverse et si...

-Et si il avait juste été choppé à cause des magouilles qu'il à fait à... Oups...

Çà j'étais pas sensé le dire tout haut... Haha...

-Oubliez c'que j'ai dis c'est pas intéressant

J'avais beau tenter de prendre un air innocent je m'enfonçais là. Qui à dit qu'il était bon de laisser ls enfants s'exprimer d'abord, hein ? Hein ?? Ah c'était moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 04/01/2014
avatar
Citoyenne curieuse
Lauranna Arreyss
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Mer 19 Fév - 17:55

Lyriel dans les bras, gigottant pour marcher, Lauranna se rassit, et se contorsionna pour attrapper à taton un biberon de jus de fruit pour le donner à l'enfant. La réponse du policier la rassurait assez vaguement. Par contre, il soulignait quelque chose d'assez important. Effectivement, ils n'avaient pas reçu de demande de rançon...

"Et aux dernières nouvelle, vous n'avez... trouvé aucun corps correspondant à son signalement..."

Du coup, si on l'avait pas enlevé pour une rançon, ou qu'on l'avait pas tué... On l'aurait enlevé pour lui soutirer des informations? Il était parti de lui même? Ca commençait à devenir sérieusement rocambolesque...

Mais au font, qu'est-ce qu'elle savait vraiment de Galcyan? Pas grand chose.Et Lucyan qui commence à parler de magouilles avant de se souvenir qu'il est en train de parler à un policier d'enfreindre la loi...

"Très honnêtement, Luce, je ne pense pas qu'il y aie quelqu'un dans cette ville qui n'ai pas "magouillé" pour obtenir un peu plus à bouffer, un meilleur logement ou autre..."


Ou comment "sauver les meubles" après la remarque du blondinet. Bon, pas sur que le flic n'insiste pas, mais... Quelques secondes, elle reste silencieuse, se contentant de tenir Liryel qui tient maladroitement son biberon et joue avec.

"Je ne vois rien, chez galcyan qui expliquerait sa disparition. Il est très libertin avec les filles, et bien qu'Ayu aie toujours dit que c'était un pervers, il n'a jamais eu de comportement... déplacé avec moi. Il est très secret, sur lui même autant que sur les autres. Je sais juste qu'il avait une fille, qui aurait mon âge ou un peu moins aujourd'hui. Mais j'ignore de quoi elle est morte. Il est directeur de l'école primaire, mais je ne sais pas ce qu'il faisait avant. Je ne sais même pas quel âge il a ou sa date d'anniversaire!"


C'était frustrant, en un sens. Elle connaissait les tics de l'homme, savait ce qu'il aimait au petit déjeuner, son type de films favori, ses jurons préférés, commençait même à le battre lors de certains entrainements... Mais pour le reste...

"Quand il m'a ramené chez lui, il m'a expliqué que mes secrets étaient miens, et que si je ne voulais pas en parler, je n'aurais pas à le faire. Il ne m'a jamais dit ce qu'avait vécu Ayu avant d'être adopté, même si je me doute qu'il a pas eu la vie facile lui non plus. Et pareil pour Luce, le jour où il nous l'a ramené, il nous a sorti "j'ai trouvé un chaton perdu dans la rue"... C'est un peu la règle à la maison. Ne pas chercher à savoir les secrets des autres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   Jeu 20 Fév - 19:21

" Bien. Sachez simplement que monsieur Perini ne semble pas être déterminé à rentrer par ses propres moyens. Et que, si vous désirez vraiment le revoir un jour, il vous faudra probablement partager vos secrets. Ou pire, me faudra-t-il les percer. " fit-il gravement.

Viktor passa le dos de sa main sur son front alors qu'il déposait son stylo sur son bureau. Il hocha la tête à ses propres pensées. " Pour aujourd'hui, cela suffit. " pensait-il. Quoi qu'il avait écrit en grand "magouilles" sur ce papier blanc, il paraissait clair qu'il n'aurait aucune information à ce sujet via les trois personnes qui lui faisaient face. Il réfléchit encore à ce qu'il pourrait leurs demander... pour la forme. Mais rien ne lui vint. Du moins, rien de plus que le stricte nécessaire.

Il ouvrit un des cinq tiroir de son bureau. Dedans se trouvaient tout un tas de choses sans utilisé apparente. Le détective y attrapa une boîte en plastique transparente à moitié remplie de cartes de visites. " Viktor Jacamon" y apparaissait en grand. Le numéro de téléphone de son bureau et son adresse e-mail y apparaissaient en plus petit, au bas de la carte. Il en tendit une à la mademoiselle Arreyss qui était probablement la femme responsable des deux autres. Il parut donc inutile au policier d'en distribuer une à chacun. Autant ne pas les jeter à la poubelle.

" Je garderai l'oeil ouvert. Mais inutile de vous dire que je ne peux pas faire grand chose. Mais si quelque chose de nouveau m'apparait, je vous ferai signe. Et j'espère que vous ferez de même. " dit-il en agitant légèrement sa carte de visite. Que la jeune femme n'avait toujours pas attrapé.

Il n'avait plus rien à dire, il s'agissait là de la fin de leur entretien. Ces trois personnes pas tellement attristées par la disparition de monsieur Perini avaient de la chance d'être tombé sur lui plutôt qu'un autre. Car Viktor était un détective chevronné, un inspecteur persévérant. Si quelque pouvait, dans le service de police, trouver Galcyan, c'était bien lui. Même s'il n'avait pas la prétention de le leur dire ni de le penser pour lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On a du neuf [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On a du neuf [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Un Parti Politique Flambeau neuf!
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Centre-Ville :: Commissariat de Police-