AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Saroj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Capricorne Tigre
Messages : 4
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 30
Localisation : Baïmak
Emploi/loisirs : Policière
Humeur : Ravie
Choses importantes :
Sarojini possède de nombreux pouvoirs psychiques
-Elle est capable de créer des champs de force, boucliers, qu'elle peut très bien manipuler, que ce soit en taille ou en "épaisseur", elle peut aussi les faire bouger, les superposer, pour créer des escaliers dans le vide par exemple.
-Elle peut créer des sphères d'énergie, lumineuse et brûlantes, si elle en fait beaucoup ou d'une plus grande puissance que d'habitude, elle se fatigue très vite.
-Elle peut communiquer par la pensée, envoyer des messages aux autres sans leur accord et ce, sur plusieurs dizaines de kilomètres de diamètre.

avatar
nouvelle recrue
Sarojini Roy
MessageSujet: Saroj    Jeu 3 Avr - 3:18



Sarojini Roy





Qui es-tu ?

Prénom & nom Sarojini Roy dite Saroj.
Date de naissance (âge) 10 janvier 2036 ce qui lui fait 27 ans.
Nationalité et/ou origine Saroj est d'origine indienne et de nationalité russe.
Métier et/ou activité spécifique Elle est fraichement diplômée de l'école de police.

Orientation sexuelle Hétérosexuelle.
Groupe Policiers.
Statut Célibataire.
pouvoir:
 




Physique

Sarojini est une fille assez banale, qui n'attire pas spécialement l'attention. Pourtant, si on l'observe un peu on se rend compte qu'elle n'est pas moche, ni totalement ordinaire. Enfin, les physiques comme le sien, ça n'court pas les rues en Russie non ? Elle est pourtant loin d'être habituée à avoir des yeux posés sur elle la Saroj. Et puis bon, il faut dire qu'elle n'est pas très douée pour se mettre en valeur. Quasi mal fagotée, la jeune femme fait souvent mauvaise impression, avec ses pantalon large, ses impers' du troisième âge et ses baskets sales, parfois trouées. Bref, elle ne joue pas à la miss, ou peut-être à celle d'un bidon ville, qui sait ?! Ce n'est clairement pas le genre de fille qui prend trois heures à se préparer dans salle de bain le matin, et ça pique parfois les yeux. Non mais n'exagérons rien, elle a tout de même de l'hygiène malgré son grand manque de style. Il faut dire que ça ne lui importe pas le moins du monde, elle ne se rend même pas compte de sa beauté naturelle qu'elle pourrait embellir plutôt facilement et de manière simple. Saroj avec ses grands yeux chocolats en amande elle ferait fondre n'importe qui non ? Avec ses longs cils noirs qu'elle fait battre mille et une fois quand elle est gênée, et ses grandes pupilles brillantes et attentive. Ses pommettes hautes toutes roses et son teint sablé presque effacé par le manque de soleil, ses lèvres pleines qui s'étirent si souvent en un sourire chaleureux et rieur et ses dent blanches et parfaitement alignées que celui-ci révèle. Et puis son petit museau sans beaucoup de définition qu'elle gratte toujours d'un air penseur quand elle réfléchit, tout cela ne la rend pas charmante la Sarojini ? Ella a un joli visage c'est vrai ! Presque toujours marqué d'une expression joyeuse qui serait capable d'illuminer la journée du plus vieux grincheux. Et puis c'est une fille mince avec quelques courbes bien dessinées, de taille moyenne et de petite pointure. Bref, on pourrait bien la qualifier de banale mais l'être n'est pas si mal au final.
Caractère

Grande protrectrice du bien, de la morale et l'éthique ! Saroj a un esprit dirigé par son idée de la justice et son grand amour pour les bébés chats ! Bref, la jeune femme n'est pas dotée d'une intelligence exceptionnelle, elle est totalement bienveillante et aime les choses simples de la vie -mignonnes si possible-. Mais elle n'est pas du tout du genre à juger, elle est plutôt de celles à voir ce qu'il y a de mieux chez les gens et à les aimer de tout son coeur pour cela. C'est quelqu'un de bien c'est sûr, sans la moindre rancoeur rangée dans un coin de sa tête ni une petite arrière-pensée amère délaissée au fond de son esprit. Elle n'est presque que joie et bonheur pur, ce qui a tendance à agacer les autres. Mais bon, Sarojini est une femme comme les autres, elle se fâche quand on se moque d'elle, pleure quand son petit ami la plaque pour la troisième fois, frappe les pervers ou ceux qui veulent son sac à ma...dos et râle quand la caissière ne veut pas lui avancer les trois centimes qui lui manquent. Bref, personne n'est parfait et ce n'est pas la petite Saroj qui affirmerait l'être ! Mais tout de même, il est difficile de ne pas l'adorer, elle est drôle et joyeuse, quoi de mieux pour oublier ses propres problèmes ?

Histoire

L'histoire commence dans un petit village pauvre d'Inde, dont les maisons de boue séchée étaient pourvues d'un faible toit de chaume qui s'effondrait aux premières pluies et désespérait les villageois qui dormaient par terre sur la terre et ne pouvaient plus allumer un feu pour pouvoir se réchauffer ou manger... vous croyez que ça commence comme ça ? A vrai dire, Sarojini n'est jamais allée en Inde et ne sait même pas quelle langue on y parle ! Sa mère -une vraie sorcière- lui racontait toujours de l'Inde de son enfance,son amour pour les castes qui instauraient l'ordre chez eux et de tout le tralala, de la nourriture, des vêtements qui étaient beaucoup mieux que ceux en Russie bien évidemment. Sarojini avait toujours eu du mal à croire aux propos de sa mère, à vrai dire, elle doutait qu'elle ait déjà été en Inde elle non plus...
Saroj avait l'habitude d'écouter ses histoires dans la soirée, c'était une sorte de rituel, une sorte de leçon désagréables pour dire à la petite fille qu'elle était mauvaise d'être si Russe, et de ne parler qu'une langue si laide. Bref, c'était le petit moment d'amour entre mère et fille.
Elles vivaient dans un appartement d'un immeuble délabré à ce moment là, où la peinture était écaillée, le carrelage dégueulasse et les plafond ruisselants d'humidité. Bref, la grande classe. Et puis bien sûr, elles, elles étaient au douzième, et y avait qu'un ascenseur datant de l'âge de pierre qui valait mieux pas utiliser vu la pancarte "danger de mort" clouée sur sa porte... Enfin, Sarojini ne garde presque que de bons souvenirs de cet immeuble, des jumeaux de la voisine avec qui elle passait son temps dans la cage d'escalier à jouer à un deux trois soleil (facile avec la minuterie qui éteint la lumière toute les 20 secondes...) et le chien de la proprio qui se soulageait toujours sur les sacs de course en papier du vieux grincheux du premier.
Saroj se souvenait des jour du marché, quand sa mère lui tenait la main d'une poigne d'acier pour qu'elle ne s'éloigne pas et de sa tête à elle qu'elle essayait presque de dévisser de son cou à la tourner à 180° pour pouvoir tout voir alors que sa maman la faisait avancer au pas de course. Et puis de l'école aussi, avec un bel uniforme à carreaux bleus et verts et des chaussures en faux cuir vernies et des chaussettes hautes, une école qui avait un vieux plancher qui grinçait, et des tableaux verts sur lesquels on écrivait à la craie. Y avait une grande cour de récrée toute en terre humide, parce qu'il a toujours beaucoup plu à Baïmak, et puis toujours des bandes de filles et de garçons dans tous les coins, mais ça c'était plus tard déjà, quand Saroj était plus grande.
Bref, la jeune femme n'a pas eu une vie exceptionnelle, tout a toujours été plutôt banale dans son existence. Elle a redoubler deux fois après avoir obtenu son diplôme elle enchaina un tas de petits boulots qu'elle adorait, factrice, serveuse dans un café branché, vendeuse dans un magasin d'alimentation générale, technicienne de surface pour une grande chaine de supermarché, nounou et même chauffeuse de taxi. Bref, elle est passée par pas mal de choses avant de trouver sa vocation.
Elle sa baladait tard quand s'est arrivé, elle devait rendre visite à sa mère pour l'aider vu qu'elle s'était cassée la hanche quelques semaines plus tôt et se trouvait donc dans le quartier le plus pourri de Baïmak. Un quartier dans lequel les petites ruelles forment un étroit labyrinthe de pavés sales et parfois cassés, humides de pluie ce jour là, et dont les murs sont noirs à cette heure de la nuit. Bref, pas le lieu le plus rassurant de la ville.
La jeune femme avait entendu des cris perçant venant d'une de ses ruelles qui semblaient pouvoir vous avaler dans ses ténèbres. Elle n'avait jamais été très rassurée par ce genre de choses, elle n'était pas le type de fille à vouloir s'attirer des problèmes mais ne pouvait pas non plus laisser quelqu'un se faire tabasser -car oui c'était sûrement ça- alors qu'elle était en mesure d'intervenir.
Elle s'était avancé lentement pour observer, une femme était au sol alors qu'un homme la tenait à la gorge et un autre était en train de fouiller dans son sac. Bref, pas du grand banditisme mais quand même, ils avaient pas l'air de ceux qui s'en vont direct après avoir dénicher trois francs non plus. Saroj était prête à intervenir mais la nervosité l'immobilisait. Ils étaient deux, elle ne pouvait pas compter sur sa force physique pour les vaincre, elle allait devoir utiliser ses dons. Elle ne les utilisait pas depuis l'adolescence, elle les avait découvert un jour dans la cage d'escalier alors que la minuterie s'était éteinte, elle avait créée une sphère de lumière. Depuis elle s'était entrainée à faire un tas de choses en secret mais n'aimait pas user de ces étranges pouvoirs qui étaient pour elle synonymes de grands ennuis.
Mais elle s'était décidée. Saroj avait alors opté pour la manière douce, elle envoya des messages dans la tête de celui qui plaquait la fille au sol
"Eh toi"
Le type avait sursauté, regardé derrière lui nerveusement en plissant les yeux.
"Oui toi"
Nouveau sursaut accompagné d'une expression hargneuse, il aboya quelque chose d'incompréhensible à l'autre, il lui demandait certainement si il avait entendu quelque chose.
La fille profita de cette distraction pour lui filer une pêche spectaculaire en pleine face. Le sang gicla, en même temps que ce qui semblait être une belle dent en or et le voleur/àtendancepervers s'écroula sur le sol en plaquant ses mains sur son visage tout en lançant un tas de grossièretés toutes plus trash les unes que les autres, la fille se releva rapidement et lui donna un joli coup de pied dans le ventre pour l'immobiliser alors que l'autre mec, surprit, avait lâché le sac à main.
La colère lui avait envahi le regard il fonça sur la fille qui, désemparée, avait fait quelques pas en arrière et avait trébuché comme une idiote.
Saroj décida alors d'intervenir vraiment, créant une grande barrière mentale qu'elle dirigea d'un geste violent de la main vers l'homme à moitié cinglé pour l'aplatir contre le mur. C'était la première fois qu'elle tentait le coup et c'était plutôt réussi, le type, assommé, s'était écroulé de tout son long sur les pavés.
Sarojini était alors sortie de l'ombre alors que la fille la regardait d'un air totalement ahuri, elle lui lança un regard exaspéré et lui cria l'ordre de courir.
Les deux femmes se mirent donc à galoper dans les ruelles de Baïmak, riant de peur alors qu'elles remerciaient certainement un Dieu quelconque.
C'est comme ça que Saroj a décidé de devenir policière, bizarre non ?
Enfin, elle connu Anya de cette manière, et puis elle elle était policière alors c'était carrément cool.
Enfin, une raison débile quoi ! Saroj commença ses études, pleine d'enthousiasme, et réussit sans grands efforts. Aujourd'hui elle commence tout juste, et attend toujours la suite de son histoire.

Derrière l'écran

Plop • Code validé par Astrid 8D
Comment avez-vous connu le forum ? J'ai oublié 8D
Quelle a été votre première impression ? Pas mal du tout !
Des remarques, questions, autre chose ? J'ai pas fini   





Dernière édition par Sarojini Roy le Mer 23 Avr - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Rat
Messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 20
Localisation : sous le grand quartier/ galerie abandonnée
Emploi/loisirs : négociation/espionnage
avatar
Citoyenne curieuse
Hood
MessageSujet: Re: Saroj    Jeu 3 Avr - 14:43

Et bien bonne chance pour ta fiche et bienvenue d'avance!
[ton icône pour "derrière l'écran est trop cool   ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Re: Saroj    Sam 5 Avr - 22:22

Grouille tes fesses Sarojini ! (Mon dieu mais quel nom !) Et bienvenue, au passage muhahahaha
On attend de voir ce que donnera ta fiche :3 AVEC IMPATIENCE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Tigre
Messages : 4
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 30
Localisation : Baïmak
Emploi/loisirs : Policière
Humeur : Ravie
Choses importantes :
Sarojini possède de nombreux pouvoirs psychiques
-Elle est capable de créer des champs de force, boucliers, qu'elle peut très bien manipuler, que ce soit en taille ou en "épaisseur", elle peut aussi les faire bouger, les superposer, pour créer des escaliers dans le vide par exemple.
-Elle peut créer des sphères d'énergie, lumineuse et brûlantes, si elle en fait beaucoup ou d'une plus grande puissance que d'habitude, elle se fatigue très vite.
-Elle peut communiquer par la pensée, envoyer des messages aux autres sans leur accord et ce, sur plusieurs dizaines de kilomètres de diamètre.

avatar
nouvelle recrue
Sarojini Roy
MessageSujet: Re: Saroj    Mer 23 Avr - 23:53

Merci à vous !!!
Désolée pour le temps que j'ai pris à pondre ma fiche mais voili voilou, c'est fait Very Happy
Je me suis pas vraiment relue donc excusez les éventuelles fautes d'orthographe pliiiz   




sarojini roy

LADY SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Re: Saroj    Jeu 24 Avr - 2:48

Bienvenue très chère (encore une fois) et cette fois pour ta validation !!   

J'aime bien ta fiche, tu l'as gardé simple, c'est cool héhé Même si t'as choisis le camp des perdants   


VALIDÉE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Baïmak
Emploi/loisirs : Servir les Rebelles
Humeur : Joyeuse
Choses importantes :
Astrid se transforme en un monstre de trois mètres de haut appelé "Shield". Elle ne semble pas avoir de famille et vit avec les Rebelles. Paulina est son modèle, elle lui est loyale et ferait n'importe quoi pour elle.

avatar
enfant des rues
Astrid
MessageSujet: Re: Saroj    Jeu 24 Avr - 3:00

Je valide la validation !! Very Happy
Bienvenue à toi, bon jeu et tralalalala   


Le camp des pendants... hihi... bien vu   


SHIELD

« Un enfant, c'est un insurgé. » Double-Compte joueur de Indie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Tigre
Messages : 4
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 30
Localisation : Baïmak
Emploi/loisirs : Policière
Humeur : Ravie
Choses importantes :
Sarojini possède de nombreux pouvoirs psychiques
-Elle est capable de créer des champs de force, boucliers, qu'elle peut très bien manipuler, que ce soit en taille ou en "épaisseur", elle peut aussi les faire bouger, les superposer, pour créer des escaliers dans le vide par exemple.
-Elle peut créer des sphères d'énergie, lumineuse et brûlantes, si elle en fait beaucoup ou d'une plus grande puissance que d'habitude, elle se fatigue très vite.
-Elle peut communiquer par la pensée, envoyer des messages aux autres sans leur accord et ce, sur plusieurs dizaines de kilomètres de diamètre.

avatar
nouvelle recrue
Sarojini Roy
MessageSujet: Re: Saroj    Jeu 24 Avr - 3:04

Merci beaucoup   
Non mais je me battrai jusqu'au bout    




sarojini roy

LADY SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Saroj    

Revenir en haut Aller en bas
 

Saroj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti - Sociale : Sarodj Bertin nommée femme de l’année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: Accueil :: Votre identité-