AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un bus qui se fait désirer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Un bus qui se fait désirer   Dim 16 Fév - 18:09

La neige continuait de tomber, ne se lassant jamais de recouvrir la chaussée. Et avec ce foutu brouillard, on n’y voyait pas à plus de dix mètres. Je tentais de cacher au mieux mon menton dans mon écharpe, recouvrant également ma bouche mais mon nez était gelé. Afin de ne pas perdre mes doigts, je les avais fourrés dans les poches de mon gros manteau. Et je restais ainsi immobile, attendant que ce foutu bus passe. Voilà ce que c’était de vouloir explorer les recoins éloignés et de se faire surprendre par le temps. De toute façon, je n’aurais pas pu prévoir, je n’ai même pas de quoi m’acheter une télévision et il ne faut surtout pas compter sur mon téléphone pour voir la météo. Il n’y avait plus qu’à espérer que le bus pointe le bout de son nez.

Éternuant, je reniflais bruyamment en m’adossant à la vitre de l’abribus. Heureusement qu’il était là lui sinon, je serais ensevelie sous la neige. Qu’est-ce que j’aimerais avoir une tasse remplie de chocolat chaud dans les mains. Peut-être que je pourrais m’en faire une fois à la maison. Après mes mésaventures avec Viktor, j’avais bien mérité une petite journée de repos, même si au final, je me retrouvais coincée ici. Tout de même, je ne voulais pas passer les prochains jours à flâner. Je n’étais pas ici pour passer des vacances, loin de là. Je comptais bien recueillir de nouveau un maximum d’informations. Et à côté de ça, j’allais devoir réfléchir sérieusement à l’offre de Viktor. Oui, ce n’était franchement pas le moment pour se reposer sur ses lauriers.

Levant la tête, je retombais dans ma contemplation des flocons qui tombaient lentement mais en grand nombre. La neige couvrait les quelconques bruits de la rue. Ainsi, j’avais l’impression d’être seule, dans une ville desserte, recouverte de neige. En plein sommeil. Une image poétique mais la vérité était bien différente. Et inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Lun 17 Fév - 11:32

Et c'est quelques minutes plus tard que survint Ayu, indisposé par la neige, le jeune garçon ne faisait que pester -Intérieurement bien sur- à ce sujet : C'est froid, ça colle, ça glisse et... Je vous épargne le reste des adjectifs, fort nombreux que le garçon avait trouvé pour la décrire, lesquels étaient de plus en plus fantaisistes à mesure que le temps passait.

C'est ainsi qu'il échoua au niveau de l'arrêt de bus, parce que marcher "saynul", du moins ça l'était aujourd'hui. Le jeune garçon se devait d'économiser ses forces pour faire des trucs très agaçants plus tard et pour ça rien de valait une banquette de bus défoncée que l'on puisse squatter, de préférence en s’affalant de tout son long, quand bien même il risquerait potentiellement d'y avoir des personnes ayant besoin de cette place. C'était même le plus amusant de l'histoire. Il n'y avait pas un chat à l'arrêt de bus, par contre il y avait une femme que Ayu ignora superbement. S'installant le plus loin possible afin de ne pas voir envahir son espace vital, le garçon resta silencieux, attendant enfin le transport promit. S'il restait immobile et silencieux, son esprit lui s'activait à vitesse grand V et c'est entre un "la neige c'est trop blanc ça fait mal aux yeux" et "La neige c'est trop nul quand y a personne à étouffer dedans" que l'idée de génie vint. La personne qui attendait également le bus était à priori une femme... Du moins du peu que Ayu avait pu voir en lui jetant un bref coup d'oeil en arrivant et s'il y avait une chose que son peu regretté tuteur disparu affectionnait c'était les femmes. En conséquent quoi de mieux qu'en aborder une afin de peut-être en apprendre plus sur la disparition du pervers en chef ? D'accord, c'était stupide, il y avait suffisamment de femmes en villes pour que 99,9% d'entres elles n'aient jamais entendu parler de Galcyan et croyez moi, si Ayu lui même se rendait compte que c'était stupide, c'est qu'en réalité l'idée était super stupide. Mais, elle avait le mérite d'exister, de lui permettre de dire plus tard "ma journée à été super remplie, j'ai mené un interrogatoire visant à faire avancer les choses et non, je n'ai pas passé ma journée à glander dans les rues en pensant à des trucs encore plus stupides que moi" et surtout, très important, ça lui permettrait de combler deux minutes d'ennui ce qui sur toute une vie ne représentait pas grand chose mais on fait avec.

Le garçon prit quelques secondes pour se préparer. Règle n°1 on est poli, règle N°2 on ne sort pas de stupidité, règle N°3... Il avait oublié... Ouais c'est bon il était prêt.

-Bonjour, excusez moi de vous déranger, puis-je vous poser une question ?

Ouais, bon début, si Ayu avait l'impression qu'il allait s'étrangler tant ces mots lui semblaient faux dans sa bouche, quelqu'un qui ne le connaissait pas ne devraient sans doute pas se rendre compte de l'imposture.

-Peut-être pourriez vous m'aider, je suis à la recherche de quelqu'un, un homme blond nommé Galcyan, c'est mon tuteur, qui à disparu.

Pouah, maudit soit celui qui avait inventé les usages de politesse. Ayu était tellement dégoûté par ces propres mots qu'il en était lui même gêné, il en rougissait presque.

-Non parce que bon, il aime les femmes et couche avec tout ce qui bouge et... Bon c'est vrai vous bougez pas beaucoup mais... Nan attendez je voulais pas dire ça...

Outch, si bien parti et se vautrer trente secondes après, mais c'était mieux ainsi. Le garçon adressa l'un de ses sourires insolents à la Ayu et conclu finalement.

-Désolé la politesse c'est vraiment pas mon truc, mais la question est quand même sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Lun 17 Fév - 13:27

Alors que j’éternuais pour la deuxième fois, un garçon pénétra dans l’abribus. Il n’était pas très grand et semblait assez jeune. Je lui donnerais à peu près seize ans. Une chose peu commune, ses yeux étaient de couleur différente. L’un bleu et l’autre marron. Jusqu’à lors, j’avais vu seulement des animaux aux yeux bicolores. C’était beaucoup moins répandu chez les humains. Sans vraiment me porter d’attention, il alla se positionner à mon extrême opposé. Savoir que je n’étais visiblement pas la seule à me retrouver coincée ici par ce temps me rassura quelque peu. Néanmoins, je n’allais certainement pas commencer à taper la causette avec cet étranger. Je préférais m’ennuyer silencieusement que de m’ennuyer en ayant une discussion.

Sortant mon téléphone de ma poche, je consultais l’heure qu’il affichait. Il était 17h passé. Encore combien de temps avant que ce foutu bus n’arrive ? A force, je vais finir par devoir rentrer à pied. Et avec cette superbe visibilité que m’offrait la neige, je n’imaginais même pas le nombre de fois où j’allais me tromper de chemin. Je remarquais alors que le garçon s’était légèrement avancé vers moi et commença à me parler. Mal à l’aise, il termina ses explications sur de mauvaises notes, s’excusant au final pour l’écart dont il venait de faire preuve. Cette situation était plutôt amusante mais comme à mon habitude, aucun sourire ne se dessina sur mes lèvres. Je ne le décrirais pas comme impoli ce garçon mais plutôt comme étant maladroit. Si était réellement impoli, je n’aurais pas hésité pour le couper.

Fouillant dans ma mémoire, je tentais de me rappeler d’avoir vu ou non ce Galcyan. Je pouvais dores et déjà affirmer que je n’avais pas finit dans son lit. Avais-je vraiment une tête à finir dans le lit de n’importe quel homme ? Dans tout les cas, je n’avais aucun souvenir d’avoir croisé un homme blond.

« - Désolée, je ne l’ai jamais rencontré. »

J’aurais pu me contenter seulement de ça mais je ne pouvais décemment pas aider un minimum ce gosse à retrouver son tuteur, si ? Je n’étais pas ici pour me comporter comme toutes ces autres personnes détachées à tout ce qui pouvait se passer autour d’eux. Et, qui sait, cette disparation allait peut-être me permettre d’obtenir des informations croustillantes. Au final, cette journée n’était peut-être pas une perte de temps.

« - Qu’est-ce que tu sais à propos de sa disparition ? »

Alors que ses mots s’évadèrent de mes lèvres, mon attention se porta soudainement sur l’oncle Sam. Peut-être que ce dernier savait quelque chose à ce sujet. Après tout, c’était lui qui m’avait informé des informations principales sur la ville. Je ne serais pas surprise qu’il ait déjà croisé cet homme ou même qu’ils aient discuté. Voyons d’abord ce qu’il avait à me dire à ce sujet avant de lui proposer quoique ce soit. Je m’étais légèrement décollée de la vitre pour lui faire face, une main dans ma poche, l’autre tenant toujours mon portable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Lun 17 Fév - 18:36

Elle ne prenait pas la mouche ? Cool ! Ayu se sentait donc obligé de continuer et non, il n'en profita pas pour enchaîner les stupidités.

Alors que pouvait-il dire au sujet de la disparition de Galcyan ? Pas grand chose à vrai dire, tout ce qu'il savait pouvait se résumer à ces trois mots : "il a disparu" et ce qui ne s'y résumait pas n'était pas sensé être dit au premier venu... Du moins c'est ce que le garçon pensait, la question confidentialité n'ayant pas été abordée, il se dit qu'il valait mieux tout garder pour lui que de tout déballer comme ça et faire une gaffe énorme.

-Hmm... J'en sais pas grand chose, il a disparu d'un coup comme ça, la maison n'aurait pas été dévastée j'aurais même pensé qu'il se serait barré de son plein gré.

Et ce n'était pas Ayu qui l'aurait contredit, il fallait vraiment être taré pour survivre à leur quotidien...

-A moins qu'il n'ait eut un éclair de lucidité et ait tout défoncé lui même avant de partir...

Le jeune garçon se parlait plus à lui même qu'autre chose, et ne faisait pas attention au fait que ses propos présents ne rejoignaient pas forcément ceux passés.

-Vous pensez à quelque chose en particulier ou c'est juste de la curiosité ?

Demanda-il finalement se demandant tout à coup s'il ne perdait pas son temps à distraire une inconnue, oubliant qu'à l'origine il cherchait justement à se distraire lui même.

-A moins que ça ne soit ma classe naturelle qui ne vous encourage à me faire parler, je sais difficile de me résister.

Et encore une fois il avait dérapé. Cette fois il ne s'en soucia pas. C'était trop difficile de résister aux pulsions de son cerveau qui lui soufflaient tant d'énormités. Cette fois ci point d'excuse, il se contenta de lui sourire. Ou alors il croyait vraiment ce qu'il disait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Lun 17 Fév - 20:53

Il commença donc à m’expliquer un peu plus ce qui c’était passé avec l’homme qu’il cherchait. Mais je fus rapidement déçue de constater qu’il n’avait aucunes informations de valeur. Bon, dans ce cas là, je n’allais certainement pas lui être bien utile et encore moins réussir à obtenir plus d’informations mais comme on dit, qui ne tente rien n’a rien. Qu’est-ce que j’avais à perdre ? Alors que je m’apprêtais à répondre à sa question, il rajouta une remarque qui me coupa dans mon élan. Visiblement, il ne manquait pas d’assurance. Ou alors c’était une tentative d’humour raté. Qu’importe, je ne l’aidais pas pour rentrer dans des enfantillages.

« - Je connais quelqu’un qui est du genre à être au courant des bruits qui court lui expliquais-je alors. Je ne sais pas s’il pourra t'aider, ou même s’il le voudra, mais ça vaut peut-être le coup d’essayer. »

Pendant que je parlais, la neige avait cessé de tomber. Une bonne chose si le bus ne venait pas à passer. Réfléchissant à une autre possibilité d’aider le jeune homme, je plongeais mon regard dans le blanc immaculé des couches de neiges recouvrant le trottoir. Mais aucune nouvelle idée ne me traversa l’esprit. Il allait donc falloir se contenter de ça.

« - C'est à toi de voir terminais-je en reportant mon attention sur lui. »

Un vent froid s’engouffra dans l’abribus, me faisant légèrement frissonner, et je rangeais hâtivement mon téléphone afin d’enfouir de nouveau ma main dans ma poche. A force, j’allais rentrer avec des doigts en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Mar 18 Fév - 22:00

hrp:
 

Était-ce possible que quelqu'un sache quoique ce soit sur l'étrange disparition de Galcyan ? Ayu n'était guère convaincu tant cette histoire était étrange. Le garçon prit quelques secondes pour réfléchir, il n'avait pas pensé que sa première question puisse déboucher sur quelque chose, après tout il n'avait commencé à en parler que pour passer le temps mais bon, vous faites quelque chose sans y croire et finalement cette chose obtient un résultat, alors vous vous sentez obligé d'aller jusqu'au bout même si vous n'en avez pas envie et c'était le début d'une réaction en chaîne, parfois de tels faits suffisent à changer votre vie complètement... Cependant, il était toujours temps pour Ayu que d'abandonner ses recherches sordides avant d'attirer l'attention sur lui et Galcyan plus que de raison et laisser faire le temps :

-Ca m'intéresse, toute info est bonne à prendre même si je doute que quelqu'un sache quoi que ce soit.

Je rectifie, il était temps pour Ayu de continuer à attirer l'attention sur lui et Galcyan plus que de raison.

C'est à ce moment que je le rejoignait enfin, boitillant et à moitié congelé, parce que oui, j'étais là depuis le début, même si j'avais prit du retard, le fait qu'un imbécile m'ai balancé dans un tas de neige n'étant sans doute pas étranger à ce retard. Je m'avançais sous l'abris de bus en fusillant ledit imbécile du retard sans même m'apercevoir qu'il n'était pas seul, c'est après l'avoir copieusement incendié sans rien récolter d'autre qu'un sourire moqueur que je m'apercevais de la seconde présence et me coupait net au milieu d'un "on jette pas les gens dans la neige quand elle est aussi froide !!!" et me tournait vers elle en sursautant à moitié. Je détaillais longuement la jeune femme qui était visiblement occupée à converser avec Ayu, me demandant si quelqu'un de totalement sain pouvait discuter avec mon colocataire sans que ça ne sente le roussis. Il n'y avait finalement qu'un seul moyen de le savoir.

-B'jour, moi c'est Lucyan

Et on verrait bien ce qu'elle répondrait, enfin si elle répondait, et comment elle le ferait.  Bon... Pas que je sois très bon juge de la nature humaine mais... Mais... Mais... Rah je sais pas.

Presque aussitôt, sans avoir attendu assez pour recevoir une réponse je me tournais vers Ayu d'un air suspicieux.

-En fait t'es encore en train d'agresser quelqu'un ?

Je fut bien mal récompensé pour cette petite leçon de morale car alors Ayu m'attrapa de façon à masquer ma bouche de sa main tout en lâchant un "Qu'il est c** ce gosse" Moqueur... Je me contentais de rester passif en attendant qu'il me libère, depuis longtemps habitué à être "maltraité" par cet imbécile... C'est alors que je commençais à étouffer que je me rendit compte qu'il n'avait apparemment pas l'intention de me libérer ou qu'il m'avait oublié... C'est lorsque je me mit à me débattre qu'il desserra enfin sa prise, me laissant m'écraser au sol...

M'ignorant il se tourna à nouveau vers la jeune femme comme si j n'étais jamais venu les interrompre... Tsss...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Ven 21 Fév - 8:24

HRP:
 

Bien, il était partant. Maintenant, il fallait se rendre au bar que tenait l’oncle Sam. Toute cette neige eut vite fait de me décourager. C’est alors qu’un blondinet arriva sous l’abribus, fusillant l’adolescent du regard. Ce dernier eut droit à une belle correction verbale pour l’avoir visiblement jeté dans la neige. Comme si un gamin ne valait pas mieux que deux. Et, finalement, le nouvel arrivant finit par tourner la tête vers moi et me salua en se présentant comme étant Lucyan. Drôle de prénom. Pour toute réponse, je me contentais de le saluer d’un signe de tête.  

Les deux mômes reprirent leurs chamailleries mais le blondinet devint rapidement muet lorsque le brun plaqua sa main contre sa bouche, l’empêchant de parler. Aucun doute, ces deux-là se connaissaient bel et bien. Ce Lucyan était peut-être également à la recherche du fameux Galcyan. Les prénoms, c’était fait exprès ou … ?

« - Il est barman. Son bar n’est… pas très loin, je suppose finis-je par dire en posant un pas en dehors de labris bus pour observer les alentours. »

J’essayais de me remémorer les lieux par lesquels j’étais passée avant de venir ici mais tout restait flou. Et cette neige ne m’était d’aucune aide. Dans tous les cas, je savais au moins qu’il fallait se rendre au centre-ville. Je me retournais vers les deux garçons.

« - On peut attendre le bus quelques minutes de plus ou y aller à pied. Par contre, je ne sais pas du tout combien de temps ça prendra. C’est dans le centre-ville. »

J’espérais que l’un des deux ait un meilleur sens d’orientation que moi et sache quelle direction prendre. Puisqu’ils venaient à traîner à une heure tardive dans les rues, ils devaient certainement connaître le coin mieux que moi.

« - Tu es aussi de la partie ? demandais-je à l’adresse du blondinet. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2014
avatar
Petit perdu
Ayu Horrow & Lucyan
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Lun 24 Fév - 19:23

HRP:
 

Furieux je me relevais enfin et allais m'installer dans un coin les bras croisés tandis qu'Ayu continuait son manège avec l'inconnue. Je ne savais pas très bien ce qu'ils avaient prévus mais de toute évidence leur rencontre n'allait pas s'achever dans l'immédiat. Je tendais l'oreille, essayant de deviner quel but pouvait bien les avoir rassemblé aussi rapidement mais les propos de la fille ne me furent pas d'une très grande aide...

-Tu suppose ?

La voix de Ayu ainsi que son air... Euh... Septique ? Me laissait croire que ça ne l'aidait pas beaucoup lui non plus. J'étais mal barré avec ces deux là... Peut-être que si j'arrivais à me faufiler par l'autre côté... Je commençais à partir quand la fille continua son bla-bla... Je ne répondit rien puisqu'elle ne s'adressait pas à moi mais je trouvais sa proposition complètement inconsciente, si on allait à pied, c'était autant de temps qui fournissait diverses occasions à Ayu de tenter de me tuer, j'avalais ma salive, prêt à répliquer bien que je n'ai pas la légitimité de le faire et...

-Allons-y, l'attente c'est pas mon fort...

raaaaah, à croire qu'il lisait dans mon esprit afin de tout faire pour me contredire. Je le fusillais du regard mais ne récoltais qu'un sourire narquois en contrepartie. Je me tournais vers la jeune femme en lui lançant un regard qui je l'espère reflétait toute ma détresse et tout et tout, en espérant qu'elle allais protester. Eh m'dame, dis non, dis non, s'teuplaiiiiit !!! Étais-je donc la seule personne douée de raison sous cet abribus ? On ne se balade pas dans le froid et la neige avec un taré. C'est alors que je me résignais qu'elle me demandais si j'en étais. J'hésitais à répondre un grand non mais... Me souvenais que je n'avais pas l'choix...

-Pas trop le choix...

Même si je ne savais pas de quoi elle parlait, mais un bar en centre-ville, y avait mieux comme destination quand on à pas des idées tordues...

-Z'allez faire quoi comme truc glauque dans votre bar du centre ville ?

Je m'adressais toujours à la fille, vu que Ayu lui ne me répondrais sans doute pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   Ven 21 Mar - 22:15

Face au regard septique du plus âgé, je me contentais d’hausser les épaules, lui montrant ainsi que je ne connaissais absolument pas le chemin. Enfin, à moitié disons. Son interrogation laissait entendre qu’il ne connaissait pas bien le centre-ville, ou même ses alentours, alors je ne pouvais plus que compter sur la chance pour atteindre le bar de l’oncle Sam. Et sur mon sens de l’orientation plus que mauvais.

Visiblement, le blondinet ne semblait pas très heureux de se joindre à nous. En même temps, qui serrait heureux de braver le froid alors que rentrer bien au chaud chez sois était possible ? Bon, au chaud, tout dépendait pour qui. L’appartement miteux que j’avais réussit à procurer ne possédait pas un chauffage dernier cri et, même si il faisait plus chaud qu’à l’extérieur, j’en venais à frissonner de temps en temps. Mais je ne me plaignais pas.

« - Recueillir si possible des informations au sujet du tuteur de ton ami répondis-je à l’adresse du plus jeune alors que je débutais la marche. »

En fait, son ami en question serait plus apte à lui répondre mais l’enfant s’était adressé à moi et le brun ne semblait pas l’avoir entendu. Je n’allais tout de même l’ignorer, si ? Non, évidemment que non. Petit à petit, je m’éloignais de l’abri bus, suivis par les deux jeunes garçons. Seuls nos pas brisaient la tranquillité alentour. Je n’avais jamais vraiment aimé la neige. Ca me rappelait trop mes années passées dans cette prison, au Nord du pays. Mais là, tout était serein, comme si le temps s’était arrêté. S’en était presque agréable.

Je pivotais légèrement vers les deux garçons qui me suivaient sans arrêter ma marche. C’était assez étrange d’être en compagnie de ces deux jeunots. Cela faisait longtemps que je n’avais plus parlé à des adolescents ou même à des enfants. Depuis que j’étais en ville, j’avais principalement rencontré ou croisé des adultes. Comment était-ce d’être un plus jeune de vivre ici, dans un pareil contexte ? Peut-être que je pourrais les interroger sur tout ça mais seulement une fois que nous aurions trouvé le bar.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un bus qui se fait désirer   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bus qui se fait désirer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sasha Amadeus Hohenseele ♦ " L'extrême désespoir est une espèce de mort qui fait désirer la véritable. " - Victor Hugo [en cours]
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Transports en Commun :: Bus-