AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Viktoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Poissons Singe
Messages : 6
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 25
avatar
Citoyenne curieuse
Viktoria
MessageSujet: Viktoria   Lun 25 Nov - 21:13



Viktoria "Vika" Kurkeva





Qui es-tu ?

Prénom & nom Viktoria Kurkeva ; généralement surnommée Vika ou Vik.
Date de naissance (âge) 22 ans, née le 12 septembre 2041.
Nationalité et/ou origine Elle est née à Baïmak, et est donc d'origine et de nationalité finlandaise.
Métier et/ou activité spécifique Etudiante en danse.
Orientation sexuelle Hétérosexuelle
Groupe Citoyens (pour le moment)
Statut Célibataire
pouvoir:
 




Physique

Vika est une jolie fille, mais rien n'est jamais totalement du au hasard. Si son corps est aussi fin et menu, il n'en est que le résultat d'heures de pratique assidue de la danse, et ce peu importent le temps et la fatigue. Haute d'un raisonnable mètre soixante cinq, Viktoria ne peut pas se vanter de formes généreuses ; elle n'a pas la carrure d'un molosse et elle le sait, car c'est sa souplesse et son agilité qu'elle cultive avant tout. Son teint est clair, ayant rarement vu le soleil autre part qu'à une époque lointaine où s'évader en Méditerranée était possible. Son visage est encadré d'une chevelure d'un blond vénitien - assorti de quelques discrètes tâches de rousseur sur ses joues - lui arrivant au milieu du dos, et qu'elle s'amuse le plus souvent à nouer – elle tripote même souvent ses mèches de cheveux lorsqu'elle est mal à l'aise ou perturbée -. Ses grands yeux d'un bleu tirant sur le gris sont puissants d'expressivité, et Vika aime en jouer quand ça lui chante. En apparence, la danseuse a conservé son port altier – pouvant être ainsi sympathiquement taxée de « coincée » - et a toujours le menton fièrement levé lorsqu'elle marche, mais inutile de se voiler la face : Viktoria n'a plus grand chose pour pouvoir se donner de grands airs de princesse !
Caractère

Vika est sociable, incroyablement sociable ; elle sait toujours quoi dire, et ce à n'importe qui. C'est sans doute sa curiosité naturelle qui la pousse toujours à aller vers l'inconnu et la nouveauté, non seulement parce qu'elle aime être au courant de tout sur tout, mais aussi parce qu'elle tient toujours à se forger une opinion par elle-même. Son dynamisme latent peut en fatiguer plus d'un, et il n'est d'ailleurs pas rare de se demander à quoi carbure Viktoria pour toujours avoir l'énergie de parler, de rire, de faire des grands gestes, bref, de faire son cinéma. C'est pourtant une jeune fille avec ses points faibles et ses coups au moral, mais Vik n'est pas du genre à se laisser abattre facilement, même si officiellement elle adoooooore se plaindre de tout et de rien – que ça soit le froid dans lequel elle vit depuis bientôt 22 ans, la petite faim de 10 heures ou un passant qui l'a frôlée d'un peu trop près -. Elle aime jouer les capricieuses et faire sa sucrée bien que dans le fond, tout ça n'est qu'une façade : il vous suffirait de lui tendre la main ou de lui proposer votre aide et Viktoria vous considérerait comme le dernier des crétins. Elle a son indécrottable fierté pour elle, et rien n'y changera, pas même des blocus ou une mutation débile ! Pourtant, Vika est loin d'être une forte tête ou une courageuse. Certes, elle est impulsive, démarre au quart de tour et aboie vite – drôle de paradoxe pour un chat de gouttière -. Mais quand il s'agit d'aller au front et de réellement se battre, soudainement, Viktoria la Grande se fait plus petite … Elle aime l'attention, oui, mais pas au point d'aller braver les dangers. Ce qui lui plaît, elle, c'est la ruse, les petits tours de passe-passe. C'est bien plus simple que d'affronter ses problèmes de face ! Vik est une intuitive qui suit plus souvent son instinct que toute forme de logique raisonnable.

Histoire

La vie pour Viktoria Kurkeva a longtemps été un fleuve tranquille. Fille unique d'un couple d'entrepreneurs ayant voué leur vie à leur travail, la petite Vika est née un jour pluvieux. Elle a mené une vie paisible, une vie que beaucoup pourraient lui envier et dont elle regrette de temps à autre l'opulence réconfortante : son enfance était parsemée de cadeaux à foison, de leçons particulières sur ce que toute petite fille en âge comprendre, de marcher et de parler rêve d'apprendre, de goûters d'anniversaires. Un cocon doux et sucré comme on en rêve pendant les périodes les plus grisâtres de nos vies.

Viktoria Kurkeva n'a jamais jusqu'alors connu la misère ou la difficulté. Ses parents lui donnent tout, font tout pour elle, ils lui passent le moindre de ses désirs sans qu'elle n'ait réellement à faire le moindre effort. Mais ça ne dure pas longtemps. A six ans, Vika découvre la danse en même temps que la musique. A sept ans, elle prend ses premiers cours et s'avère bien meilleure que ce que s'imaginait sa mère. A huit ans, elle entame un régime et un mode de vie drastique dictés par l'ambition parentale pour devenir la meilleure des petites danseuses en tutu blanc. Elle finit par se désintéresser peu à peu de la danse classique qu'elle avait jusqu'alors apprécié pour s'intéresser à la danse moderne et à sa variante contemporaine. Viktoria a dix ans, un caractère d'enfant pourrie gâtée et un don qui se répand dans tout son corps dès qu'elle se met en mouvement.

Le reste du temps, quand Vika ne danse pas, elle s'imagine des frères et soeurs, parce que la solitude ne lui va pas vraiment et qu'on ne peut pas s'acheter de frère ou de soeur. Un chiot, un chaton, un poney, ça n'a franchement rien à voir. Mais à l'école, les autres enfants la regardent avec de l'admiration. Elle comprend vite qu'elle peut être une de ces meneuses de petites bandes, et la fillette en joue. Ca n'est qu'une gamine, mais elle prend vite goût au succès. Que les autres filles de son âge ne cessent de lui répéter qu'elle est jolie, ça ne l'ennuie jamais, bien au contraire. Bien sûr, il y a des camarades de classe que son joli minois et ses manières délicates indiffèrent. Anastasiya est de ceux-là. Viktoria aimerait bien s'en ficher, mais il suffit d'un seul marginal pour que votre petit monde parfaitement façonné et suspendu à vos moindres faits et gestes soit réduit à une quantité négligeable.

Au lycée, les choses ne changent pas vraiment, si ce n'est qu'à ce stade et à cet âge, la popularité devient au-delà d'un enjeu majeur, une question de survie. Il est si bon d'être au soleil et d'y avoir une place à l'année ! Viktoria a ses premières amours, ses premières peines. A dix-sept ans, elle est une adolescente parfaitement normale et bien dans sa peau. La réalité l'effleure à peine et c'est tout juste si elle se plaint ou s'inquiète de la tendance vertigineuse de ses parents à ne jamais vraiment se soucier d'elle, mais plutôt de leurs comptes en banques et de la prospérité de leurs affaires. Une petite fille à papa bien dans ses pointes, jusqu'à l'accident d'Ana. La petite Ana du collège, celle qui ne lui souriait jamais, qui l'observait tout le temps comme si elle était une sorte d'alien.

Vik n'a jamais vraiment compris pourquoi la mère d'Ana l'avait appelé. Sans doute pensait-elle que si sa fille la connaissait, c'est qu'elles étaient forcément amies. Ce n'était pas le cas, mais après tout, la jeune finlandaise avait été au fait des us et coutumes, et quand on était une jeune fille polie, on allait rendre visite aux malades dans les hôpitaux au moins une fois, avec une gerbe de fleurs et un sourire courtois. On s'inquiétait, ou du moins, on faisait mine. C'est ce que la danseuse avait fait, pensant que les choses s'arrêteraient là d'elles-même.

Pourtant, au-delà des espérances ou des craintes de chacune, une amitié improbable était née entre les deux demoiselles. Avec le temps, l'une et l'autre apprirent à se connaître, partageant un lien on ne peut plus approprié à leurs passions respectives. L'une jouait la musique sur laquelle l'autre dansait. Elles se complétèrent par leurs oppositions, s'enrichissant l'une et l'autre là où leurs caractères respectifs leur avaient toujours fait défaut.

Cette amitié est ce qui lui reste de plus cher et de plus précieux. Sans doute parce qu'à 19 ans, après une réussite éclatante, le revers de a médaille se devait d'être salé. Si l'empire des Kurkeva s'était basé pendant longtemps sur de fructueux commerces d'import-export en tout genre, les tensions au sein du vieux continent rendant l'atmosphère commerciale entre les pays extrêmement tendue. Dépassés par les événements et par l'apparition soudaine de frontières invisibles rendant les pays imperméables les uns aux autres, le désastre engendré par les blocus fit déserter toute la population aisée du Nord. Les comptes en banque des Kurkeva finirent à sec, et la solution temporaire proposée par le père fut simple : fuir de Baïmalk tant qu'il en était encore temps avec sa femme et sa fille. Il ne s'attendait sûrement pas à un refus de la part de Viktoria, mais cette dernière ne voulait pas y croire. Elle ne voulait pas quitter son petit territoire, ses repères, tout ce qui avait jusque là était sa force. Partir de Baïmak, abandonner la danse, abandonner ses amis, abandonner Ana, elle n'en avait ni l'envie, ni le courage. Alors elle resta, laissant derrière elle ses parents, adoptant la stratégie de la fuite en avant.

Les débuts furent durs. Même si elle emménagea rapidement avec Ana pour pouvoir pallier à la douloureuse solitude qui la menaçait, les difficultés nouvelles s'accumulèrent rapidement, manquant de nombreuses fois de faire chavirer le moral de la jeune danseuse. Elle qui voulait poursuivre ses études et son train de vie allait devoir faire des sacrifices. Et elle en fit, se résolvant à des petits boulots de serveuse mal payés ou à faire des nuits entières dans des fast-foods miteux de la ville. Les choses étaient ce qu'elles étaient : obscurcies par la dure réalité, mais toujours illuminées par Ana et la danse dans un coin de sa tête.

Ce fut un soir d'épuisement particulier que Vika découvrit son pouvoir jusqu'alors insoupçonné. Se transformer en chat n'était pas une mutation qu'elle aurait souhaité vivre. En chat de gouttière, encore moins. Ce pouvoir, qui au début lui apparaissait comme un handicap, une honte, finit par devenir une astuce, un moyen détourné d'améliorer le quotidien : après tout, qui se méfiait d'un chat ?
Elle n'en avait pas parlé à Anastasiya. Par peur que celle-ci ne la prenne pas au sérieux ou la moque. Pourtant, ce qu'elle découvrit au sujet de sa colocataire la fit se raviser complètement ; Ana était télékinésiste. Un don rare et précieux, un talent surnaturel et ô combien dangereux : elle ne pouvait pas se fier à n'importe qui en lui confiant un tel secret, car comme chacun savait à Baïmak, la police traquait et arrêtait à vue tout télékinésiste affiché.

Continuer à vivre à Baïmak semblait plus facile avec de tels avantages de la nature, pourtant, la présence des clans et leurs guerres rendaient la donne moins simple. Les deux jeunes finlandaises le savaient, en leur for intérieur, qu'elles ne resteraient pas bien longtemps des spectatrices passives.

Derrière l'écran

Prénom ou pseudo • Âge et/ou date de naissance • Origine et/ou nationalité • code règlement Rionch, 21 ans, France (Nord). Code validé par Astrid (lol)
Comment avez-vous connu le forum ? Grâce à Ana
Quelle a été votre première impression ? « Schweeeeeeeeet ! »
Des remarques, questions, autre chose ? Pas pour l'heure Smile.



 


Dernière édition par Viktoria le Ven 29 Nov - 19:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Baïmak
Emploi/loisirs : Servir les Rebelles
Humeur : Joyeuse
Choses importantes :
Astrid se transforme en un monstre de trois mètres de haut appelé "Shield". Elle ne semble pas avoir de famille et vit avec les Rebelles. Paulina est son modèle, elle lui est loyale et ferait n'importe quoi pour elle.

avatar
enfant des rues
Astrid
MessageSujet: Re: Viktoria   Lun 25 Nov - 21:20

Contente de voir un si joli début !
Tout est O.K. pour le moment, j'aime beaucoup ton écriture, c'est fluide, ça ne fait pas de manière bref... Bienvenue parmi nous ! (et un chat, c'est cool o/)
Bon début, continue comme ça, je t'envoie un tas d'onde positive !  

(et pour le code du règlement... eh bien non ce n'est pas 4 mais je valide, tu as fait l'effort de chercher... je crois XDDD)


SHIELD

« Un enfant, c'est un insurgé. » Double-Compte joueur de Indie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Poissons Singe
Messages : 6
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 25
avatar
Citoyenne curieuse
Viktoria
MessageSujet: Re: Viktoria   Mer 27 Nov - 21:47

Houhou merci merci merci I love you
Ma fiche est finie, à vous les correcteurs ! \o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Re: Viktoria   Ven 29 Nov - 17:55

Origine et nationalité FINLANDAISE ! Rappel : Baimak est une ville finlandaise malgré le fait qu'elle se trouve au milieu du territoire russe.

Quoi qu'il en soit, une fois que tu auras modifié ceci, tu es validée Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Poissons Singe
Messages : 6
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 25
avatar
Citoyenne curieuse
Viktoria
MessageSujet: Re: Viktoria   Ven 29 Nov - 19:50

Modifié ! (J'pensais l'avoir fait au premier coup mais visiblement non x))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Re: Viktoria   Sam 30 Nov - 4:02

Parfait ! Smile Et, pardonne-moi, j'ai oublié de te souhaite la bienvenue !!

Normalement tu as besoin de ma validation et celle de Astrid, mais puisqu'elle est absente, on se débrouillera sans. De plus, je l'ai prévenu que tu pouvais déjà mettre les pieds dans le jeu héhé

J'ai ouïe-dire que tu cherchais à rejoindre les rebelles, donc je suppose qu'à un moment ou l'autre on va se tirer dans les pattes... :p Quoi qu'il en soit ; Bon Jeu ! Et encore bienvenue parmi nous !!

REMEMBER : BILLY SEES YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Viktoria   

Revenir en haut Aller en bas
 

Viktoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Viktoria M. Otto ► Toni Garrn
» Mackenzie Foy ~ Vìktoria Andreff-Carter
» Viktoria ~ Qui veut jouer avec le grand méchant loup?
» Bouh ! • Viktoria & Leo
» Charmante visite ─ Yelena & Viktoria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: Accueil :: Votre identité-