AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Sur les traces de l'alien [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 21
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Sur les traces de l'alien [terminé]   Jeu 21 Nov - 7:22

Donc, l'homme, ou même la femme d'ailleurs, dont nous devons dresser le profil a également subit des mutations génétiques. Espérons qu'il ne soit pas dangereux, si jamais nous nous retrouvons face à lui. Même si de l'action serait la bienvenue, je pouvais facilement y laisser la vie.

Lorsque Viktor s'engagea sur le parking du centre commercial, je pu observer ce dernier. Il était largement différent de la petite galerie marchande que j'avais vu avant d'entrer dans le bar. Oui, celui était trois fois plus grands, beaucoup plus lumineux et soigné. C'est un des rares bâtiments qui me semble moderne dans cette ville. Les habitants avaient-ils vraiment l'esprit pour venir dépenser le peu d'argent qu'ils avaient là-dedans ? Le gérant devait sûrement sans mettre plein les fouilles et n'était certainement pas un homme honnête. Un homme honnête ne posséderait pas un pareil commerce alors que la majorité des habitants sont dans la misère. A cette pensée, l'idée d'entrer là-dedans me révulsa encore plus. Malgré mon attention braqué sur le centre commercial, j'avais tout de même entendu la réponse de Viktor par rapport à ma question.

- Et la partie officieuse ?

Vu qu'il avait commencé ses explications, autant les pousser jusqu'au bout. Et puis, la partie officieuse est souvent la plus intéressante, quelque soit le domaine. C'est un peu mon métier de les découvrir, non ? Voulant profiter un peu plus de la chaleur de l'habitacle, j'attendis la réponse de Viktor sagement assise sur le siège. Même si l'entrée du centre commercial n'était pas bien loin, il y avait tout de même de bons mètres à faire pour l'atteindre. Au final, être dans se véhicule avait du bon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Ven 22 Nov - 2:47

Viktor se contenta d'hausser les épaules pour répondre à Uliana. Bien sûr, il ne pouvait la laisser seule avec ses questions bien longtemps et répondit tout de même alors qu'il ouvrait la portière du véhicule, de son coté.

" Et bien... la police, ces temps-ci, ressemble plus à un groupe de chasseurs de prime. Si je veux, moi aussi je peux chercher l'individu et en faire ce que je veux. " lui fit-il donc avant de sortir de la voiture, attrapant les clés de celui-ci au passage.

Une fois sortit, le froid l'attaqua avec violence. Il ferma donc sa veste et serra les bras, fermant sa portière derrière lui et attendant qu'Uliana fasse de même. Lorsqu'il la vit faire, Viktor se dirigea vers l'entrée où les deux détectives du jour étaient visiblement attendus. Il détacha son badge de sa ceinture alors que sa partenaire temporaire le suivait probablement et le présenta aux deux hommes en costume qui les attendaient à l'entrée.

Ceux-ci les avaient probablement aperçu arriver et s'étaient préparés. Ils avaient un discours tout fait pour éviter que les divers propriétaires et personnages importants mêlés au commerce du centre commercial n'aient pas à intervenir. Il était connu que la sécurité des établissement accueillant les derniers personnages "riches" de la ville allaient jusqu'à protéger ceux-ci pour pouvoir les garder dans leur carnet d'adresse. En effet, il s'agissait d'une période difficile économiquement parlant et les valeurs se perdaient, c'était le cas pour un peu tout le monde. Un policier reconverti en une sorte de vulgaire chasseur ne pouvait en aucun cas les juger.

L'un des deux gorilles qui les avaient retrouvé ici hocha la tête à la vue du badge. Celui-ci semblait être plus responsable que son voisin et prit l'initiative de les conduire vers l'endroit de la boutique où tout semblait s'être produit. Un ouvrier et son élève étaient déjà au travail, les dégâts paraissaient plus ou moins grave, probablement étendus, mais la lumière était revenue. Car oui, elle avait disparue ;

" Il s'agit probablement d'un homme. " commença le garde de sécurité décrit comme "responsable". " C'est lui qui a fait sauter les lumière et déréglé l'électricité. Le compte-rendu de l'état du système est en cours et les réparations absolument nécessaires ont déjà été faites. Le voleur est parti avec quelques parfums dont voici la liste, il était vêtu bizarrement. " informa-t-il les deux inspecteurs de manière tout à fait sérieuse.

Cela-dit, il ne su se retenir d'ajouter ; " Avec un tel accoutrement, c'est probablement un dingue ou quelque chose dans le genre. "

Il l'avait dit comme une blague, souriant largement tout en observant Uliana. Il avait l'air extrêmement intéressé. Viktor interrompu son sourire en s'avançant devant lui, très proche. Le policier était plus petit que le garde de sécurité.

" Votre nom ? " lui demanda-t-il. Il n'avait pas de plaque ou de carte attachée à sa veste. " Erick, Erick Leman " lui répondit celui-ci.

Viktor Jacamon hocha la tête, mettant la main devant la bouche comme s'il allait tousser. Mais, à nouveau, il se retint. À la place, il replaça ses lunettes haut sur son nez et se retourna pour s'adresser à Uliana, qui avait son rôle à jouer aujourd'hui. Il rouvrit à nouveau sa veste, gagné par la chaleur nouvelle, et posa ses mains au niveau de sa taille, soupirant en pensant aux diverses informations qu'il devrait recueillir.

" J'imagine que tu sais plus ou moins quelles questions leur poser. Je vais essayer d'en savoir plus chez les électriciens. " dit-il en les désignant du doigt. " Tu me rejoins quand tu penses en avoir fini, ou je ferai pareil. Tout dépend de qui finit avant qui. " fit-il en souriant. Il lui souffla un "à tout de suite" et se dirigea vers les deux ouvriers au travail.

!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 21
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Ven 22 Nov - 23:32

En somme, les forces de l'ordre pouvaient facilement imposer leur propre justice sans que cela ne pose de trop gros problèmes. Pas très réglo tout ça mais après tout, la justice n'avait plus vraiment sa place dans un contexte pareil. En tout cas, si je devais assister à un procès demain, dans cette ville, ça me ferais beaucoup rire. D'autant plus si c'est pour un vulgaire vol.

Un long frisson ma parcourut lorsque je m'extirpais du véhicule, imitant Viktor. Il n'y avait pas de doutes, il faisait bien meilleur dans la voiture. De plus, ça ne risquerait pas de s'arranger au fil des jours étant donné que l'hiver pointait le bout de son nez. A part la neige, il n'y avait rien d'attrayant durant cette saison. Sauf si vous aimez mourir de froid. Ah, mais bien sûr, il y avait Noël. M'enfin, je doute que je le fêterais cette année.

Nous étions arrivé devant l'entrée et Viktor présenta son badge avant qu'un des deux gros costauds nous invite à le suivre. Apparemment, notre venue était attendue. C'était plutôt marrant, on se croirait dans ces séries policières, au moment où l'équipe arrive sur la scène de crime. Sauf que là, il n'y a pas eu de morts, et heureusement. Du moins, je l'espérais.

L'homme, qui était sans doute un agent de sécurité, nous amena devant une boutique qui semblait abriter des produits de grandes marques. En somme, un repère à pigeons. Il nous expliqua rapidement ce qui s'était passé, sans me quitter des yeux, visiblement content de ce qu'il voyait. Je détournais les yeux, en signe de désintéressement total, pour reporter mon attention sur les deux ouvriers qui s'afféraient avec les fils électriques. Ils avaient sans doute fait le plus gros du travail puisque les lumières fonctionnaient où nous nous trouvions. Cet "alien" avait du leur causé bien des soucis. Viktor finit par m'expliquer comment nous allions procéder et j'hochais la tête, en signe d'accord. Il me laissait le champ libre pour mener mon interrogatoire avec cet agent qui ne semblait pas vouloir se départir de son sourire, chose que je ne pouvais espérer mieux. Ça allait me faire un bon entrainement pour les jours à venir.

Alors que le policier s'éloignait en direction des deux ouvriers, je me retournais vers le gorille, qui semblait attendre impatiemment mes questions.

- Auriez des informations plus précises sur le responsable ? Son âge approximatif, autre chose que "il était vêtu bizarrement" ?

- Il avait certainement entre 15 et 20 ans, pas spécialement grand. Il était habillé comme des supers héros de BD, portant une capuche, avec des bottes, des gants, le tout dans les tons rouges.

Étrange, oui. Peut-être était-ce un gamin qui se prenait pour un héro à cause de ses pouvoirs anormaux. Mais dans ce cas là, pourquoi s'amuser à voler ? C'est loin de l'image des supers héros. A moins que c'était juste une façon de se moquer de ces derniers.

- Savez-vous par où il s'est enfuit ?

- Non, quatre de mes collègues ont essayé de le poursuivre mais ils ont perdu sa trace non loin de la boutique.

- Ce genre d'incident s'est-il déjà produit ?

- Oui, il y a deux semaines déjà mais l'électricité n'avait été coupé que dans la zone où se trouvait la boutique pillée.  

Ce n'était donc pas dans les habitudes du responsable de faire disjoncter le courant entier du bâtiment. Son acte était peut-être donc involontaire et sans doute qu'il voulait manœuvrer comme pour les dernières fois. M'enfin, ça ne lui avait pas empêcher de réussir son coup, bien au contraire. Il avait réussit à voler pas mal de parfum, et pas de la camelote, ou alors je ne m'y connais pas.

- Vu que ce genre d'incident c'est déjà produit et qu'il a un accoutrement peu commun, comment est-ce possible qu'il arrive à entrer dans le centre commercial sans avoir de problèmes ?

- Les personnes suspectes sont bien évidemment surveillées de près mais comprenez bien que si nous nous trompons sur la personne, nous risquerions de perdre pas mal de clients.

Oui, bien sûr, le profit, encore le profit. Ça ne gêne donc pas les clients de savoir que des voleurs traînent dans le centre commercial et qu'ils peuvent donc se faire voler à tout moment. Cet agent ne veut pas simplement pas assumer que lui et ses collègues sont inefficaces. M'enfin, c'est leur problème après tout. Mon attention se reporta sur Viktor, qui ne semblait pas en avoir finit avec les deux ouvriers. Qu'est-ce qu'il pouvait bien leur demander ? Surtout que je ne voyais pas en quoi ils pourraient nous aider pour dresser le profil du responsable.

- Vous êtes flic depuis longtemps ? questionna soudainement le mur de brique, ce qui me fis sortir de mes songes.

C'est vrai que vu comme ça, je devais certainement donner l'impression de faire partie des forces de l'ordre alors que la vérité est plutôt loin. Alors que j'allais lui exposer la vérité, je me retins. Il serait peut-être plus judicieux de lui faire croire que j'étais bel et bien dans la police, afin de ne pas lui hurler que je suis une fouine qui va fourrer son nez un peu partout. Qui sait, ce petit mensonge m'ouvrira peut-être quelques portes.

- Ça va faire bientôt deux ans répondis-je donc.

- Et vous n'avez pas votre arme de service ?

- J'étais censée être en congé aujourd'hui et mon arme subissait une révision de routine.

Il avait beau paraître idiot, il n'en restait pas moins observateur. De toute façon, ça devait certainement lui plaire, de me regarder. Afin de mettre fin à cette discussion, je penchais légèrement la tête en guise de remerciement et rejoignis Viktor, qui discutait toujours avec les électriciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Sam 23 Nov - 18:27

Pendant ce temps, Viktor, lui aussi, avait du pain sur la planche. Il s'était mis au niveau du personnel au travail. Ils avaient les genoux au sol, le policier, lui, se contenta de plier les jambes, observant leur travail qui n'avait rien de minutieux. Il semblaient être des chirurgiens travaillant au noir, remplaçant tout les câbles. À peine regardaient-ils de quoi il s'agissait. Ils semblaient habitués, ils semblaient savoir ce qui s'était passé et paraissaient être assuré de ne rien découvrir d'impressionnant. Ce genre d'attitude prouvait peut-être que le voleur n'avait pas de pouvoir et que ce qu'il faisait n'avait rien de spécial.

Alors qu'il les observait sans parler depuis quelques minutes déjà, l'un des électriciens s'énerva, agacé de le voir planté là sans raison apparente. Même le badge ne le retint pas :
" Cher monsieur... " commença-t-il, décidément énervé. " si vous n'avez rien d'autre à faire que de me regarder, vous pouvez dégager les lieux, ce serait gentil ! "

Le discours était d'autant plus violent que la distance qui séparait les deux interlocuteur était moindre à trente centimètre. Il fallait avouer que tout ceci pouvait être énervant. De plus, dans ce genre de métier, l'on trouvait souvent le pire genre d'énergumène, ce qui rendait probable les débordements.

" Pardonnez moi. " se contenta d'abord de répondre l'agent de police. Celui-ci pensait à ce qui se déroulait devant lui et avait pour l'instant du mal à trouver la question dont la réponse lui apprendrait quelque chose de concret. Il ne trouva rien de mieux que celle-ci :
" Que s'est-il passé ? "

Une question très simple qui convenait apparemment au monsieur très occupé, qui lui répondit tout en continuant son travail:
" Tout à surchauffer jusqu'à brûler. Carrément jusqu'à ce que certains câbles entrent en contact avec les autres. Évidemment, tout à péter. "

Celui-ci lui désigna d'un mouvement de tête les câbles qu'ils avaient retirer, enroulé, ils avaient l'air immenses. Pourtant, dans leur opération, ils n'avaient pas fait trop de dégâts, les murs restaient parfaits. Mais l'officier de police avait littéralement la flemme de demander comment ceci avait été possible.

" Les autres fois, c'était différent ? " lui demanda-t-il.

" C'était pas grillé, il fallait juste chipoter, remplacer le transformateur. Le système de câble était comme neuf. Autant vous le dire tout de suite, le matériel posé ici est sensé résister à peu près à tout. "

La réponse était plus fournie que ce à quoi s'attendait Viktor. L'ouvrier semblait s'être détendu. Le policier et lui pourraient presque aller prendre un café tant il collaborait !

" Bon, venons-en au fait. Qu'est-ce qui aurait causé ça ? "

" D'après ce qu'on m'a dit, c'est la faute d'un client. Basé là-dessus... j'ai aucune théorie valable. Si on ne m'avait pas informé, j'aurais pensé qu'on aurait branché quelque chose comme cent télévisions de plus sans changer le système électrique qui n'est pas fait pour ça. Mais vu ce qu'on vend ici, c'est très peu probable. " il soupira. " En gros, ce qui s'est produit, c'est que courant d'énergie à soudainement prit des proportions impossible pour les appareils ici. Je ne saurais pas l'expliquer. "

" Merci pour votre temps. Courage pour la suite. " lui souffla Viktor en hochant la tête. Il se redressa en suite en toussant, la bouche couverte du pli de son bras. Il remarqua Uliana qui venait à lui et fit la moitié du chemin vers elle.

" Le mec qui est venu a un pouvoir dont je n'ai encore jamais entendu parler. Ou alors c'est un magicien. Je ne saurais pas dire le point auquel il est dangereux. Qu'est-ce que tu as eu, toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 21
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Sam 23 Nov - 19:55

Alors que je m'approchais de Viktor, ce dernier se retourna vers moi et vint à ma rencontre. Il avait sans doute également terminé avec ses questions. Je me demandais ce qu'il avait bien pu apprendre de la part des techniciens. Et il ne tarda pas à me donner la réponse. Nous faisions face à un suspect bien mystérieux donc.

- D'après ce qu'il m'a dit, il a entre 15 et 20 ans et son accoutrement rouge se rapprocherait des supers héros mais impossible de reconnaître son visage, il portait une capuche. Ils ne savent pas où il a bien pu s'enfuir mais des agents de sécurité l'ont courser dans les environs avant de perdre sa trace. Ce sont un peu des incapables en somme, surtout que ce n'est pas sa première fois. La dernière fois qu'il avait frappé c'était il y a deux semaines.

Je lui avais résumé globalement les informations dont l'agent m'avait fait part. Je fis rapidement une liste dans ma tête, histoire de voir si je n'avais rien oublié mais heureusement, ce ne fut pas le cas. C'était tout de même un minimum de savoir retenir des informations, surtout quand elles viennent d'être données.

- Du coup, que fait-on ? On essaye de voir par où il a bien pu s'enfuir ?

Ça me paraissait être la suite logique des événements, même si ça ne servait pas à grand chose. M'enfin, sait-on jamais, peut-être que nous allons découvrir de nouveaux indices ou même des témoins supplémentaires. Et puis, je n'avais pas envie de m'éterniser dans ce foutu centre commercial, surtout que l'autre gorille ne me lâchait toujours pas du regard. J'espérais que mon mensonge était bien passé sinon, j'allais peut-être risquer des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Sam 23 Nov - 22:42

Les informations que possédaient les deux détectives étaient bien maigres. En gros, ils savaient ce qui s'était produit. Rien de plus. Il n'y avait aucun moyen de retrouver le voleur. Celui-ci aurait juste à changé de vêtements et il pourrait se fondre parmi les gens sans problèmes. En fait, il aurait pu retourner sur les lieux du crime, passer devant les yeux de Viktor et il ne l'aurait pas reconnu.

Il soupira et se passa une main dans la nuque.

" Malheureusement je pense que ça s'arrête là pour l'enquête. On a aucun moyen de le choper, sauf s'il revient ici. "

Il regarda sa montre, elle marquait bientôt cinq heures de l'après-midi. Le vol avait eu lieu une heure plus tôt. Que ce soit eux deux ou le service de sécurité, tous avaient été incapables aujourd'hui de faire quoi que ce soit. Il s'agissait là exactement du genre de personne pour lequel Viktor Jacamon ressentait une aversion aigue. Ce jeune homme ou cette jeune femme se fichait éperdument de ce qui l'entourait et procédait comme bon lui semblait. Bref, aucun respect. Jusqu'à présent, on le laissait faire à loisir mais l'officier de police allait y mettre un terme.

" A partir de la semaine prochaine, je viendrais ici tout les jours en début d'après-midi. Si jamais il récidive, je serai là. En espérant que je puisse le prendre la main dans le sac. "

Il haussa les épaules, observant le décors des boutiques. Il y avait vraiment de quoi être sur les nerfs, ils étaient impuissants. Le centre commercial était rarement prit pour cible par les différent groupes de voyous qui faisaient parler d'eux en ce moment. Non, vraiment, on ne pouvait pas même tenter de s'imaginer qui était le coupable et ce qu'il faisait en ce moment.

" J'espère que t'es pas trop déçue. Si tu penses pouvoir creuser l'enquête, fais-le. Mais personnellement je me contenterais de faire le guet vu le peu d'informations qu'on a. "

Il n'attendit pas la réponse d'Uliana pour lui proposer les différentes choses qu'ils pouvaient faire en ce moment même.

" On retourne à ma voiture et on regarde ce qu'il y a à faire en ce moment ? Ou tu veux rester ici ? Malgré qu'on aie pas avancé, on a beaucoup de travail. " lui fit-il, donc. Il souriait. À vrai dire, il commençait à comprendre pourquoi on essayait à tout prix de lui coller un partenaire. Il fallait bien avouer que passer la journée seul dans l'habitacle de son véhicule, dans le silence perturbé par le grésillement de la radio n'avait rien d'amusant. Mais il lui semblait l'avoir bien vécu.

Cela-dit, si jamais Uliana acceptait le petit marché qu'il lui avait proposé, il en serait plus que satisfait. Quoi qu'il en soit, la journée d'essai n'était pas terminée. Viktor arrêta donc de penser à tout ça, prêt à continuer à bosser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 21
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Dim 1 Déc - 19:38

Il n'avait pas tout à fait tort. Si nous restions là, à continuer de chercher, nous n'aurions que très peu de chance de trouver de nouveaux indices. Je m'en doutais mais il me fallait une confirmation de sa part pour en être sûre. Après tout, c'était lui le flic, encore une fois. Et maintenant que j'avais eu ma confirmation, nous étions sur la même longueur d'ondes.

- Non, tu as raison, on ne trouvera certainement rien de plus. Retournons dans la voiture.

Sans plus attendre, je tournais les talons et repartis d'où nous étions venus. Je saluais rapidement l'agent de sécurité qui m'avait fournit les renseignements par pur politesse et passais les portes automatiques du centre commercial pour me retrouver dehors, avec un accueil glacial. Qu'est-ce que je j'aimerais me prélasser sur la plage avec un beau soleil !

Arrivée à la voiture, je m'assis de nouveau sur le siège passager et attendis que Viktor me rejoigne. Qu'est-ce qui nous attendait désormais ? Peut-être qu'ils avaient encore besoin d'aide du côté de la gare. Franchement, je ne l'espérais pas, même si j'étais curieuse de connaître la raison du problème. Dans tous les cas, la journée n'était sûrement pas terminée. J'allais très certainement rentrer tard ce soir, et peut-être avec des informations, qui sait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Mar 3 Déc - 5:51

Il hocha la tête et la suivit. Lui permettre d'avoir fait ses preuves l'avait rendue beaucoup moins timide, si bien qu'elle avait prit l'initiative de sortir. Elle traversa la porte de sortie que Viktor rattrapa alors qu'elle se fermait derrière Uliana. Oui, elle avait prit confiance en elle. Non, le policier ne l'avait pas vraiment remarqué, mais c'était quelque chose d'important. Bien évidemment, cela paraissait être un bon point quant au désir de l'agent de polis d'avoir un compagnon pas trop gênant pour faire ses rondes.

Il se recroquevilla avant même d'avoir mit un pied dehors tant le froid était devenu une habitude. On ne pouvait vraiment y échapper, les vestes les plus chaudes ne le rendaient pas moins pénétrant, si bien qu'il laissa sa veste ouverte et n'y prêta pas plus d'attention une fois arrivé à l'extérieur. Il fit quelques pas en direction du véhicule auprès duquel Uliana l'attendait patiemment et accéléra le pas en la voyant faire. Atteignant donc rapidement celui-ci, il les fit tout les deux entrer dans l'habitacle chaleureux de sa voiture qui l'était tout autant. D'un geste de la main, il remit en route la radio. Seul un grésillement se faisait entendre.

Sans encore mettre sa ceinture, Viktor plongea sa main dans l'une de ses poches, à la recherche de son paquet de cigarette. Il en plaça une entre ses lèvres et l'alluma, laissant la fenêtre fermée malgré l'odeur et la fumée. Il préférait amplement déranger Uliana que de mourir de froid en ouvrant la fenêtre. Et oui, sa gentillesse et sa politesse avaient une limite. Il n'abandonnerait pas ses mauvaises habitudes de patrouilleur solitaire facilement. D'ailleurs, cela ne la dérangeait peut-être pas tant que ça.

À cette idée, il lui tendit le paquet. Peut-être fumait-elle ! Dedans, il y avait le briquet, bref... tout ce dont elle aurait besoin.

" Si on a vraiment aucune annonce rapidement, on ira dans le nord de la ville. J'imagine que tu en as déjà entendu parler. " lui fit-il sans la regarder.

Son regard voyait droit devant. Il n'y avait rien ni personne. Le parking était assez vide, tout au plus cinq autres voitures étaient stationnées ici. Le grésillement continuait sans que rien ne semble se passer dans cette fichue ville, le paquet de cigarette était toujours tendu.

spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 21
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Jeu 5 Déc - 20:55

Après m'avoir rejoins et s'être installé confortablement sur le siège, Viktor ralluma la radio, afin que d'autres informations puissent nous parvenir. J'étais plutôt impatiente de me retrouver dans la même ambiance que précédemment. Même si les informations que j'avais obtenue n'étaient pas des plus palpitantes, j'ai tout de même apprécier cette recherche d'indices. A l'avenir, j'en pratiquerais beaucoup. Viktor, qui avait commencer à fumer une cigarette, me tendit le paquet, ce qui me fis sortir de mes rêveries. Le minimum aurait été qu'il ouvre la fenêtre. Je n'ai pas vraiment envie d"inhaler une fumée toxique, vous voyez. Et, alors qu'il gardait le paquet tendu dans ma direction, il me devança et prit la parole en premier. Le nord de la ville ? Non, je n'avais rien entendu dessus, à moins que ça m'avait échappé.

- Je ne fume pas répondis-je avec un refus de la main. Et non, je n'ai pas entendu parler du nord de la ville. Il s'y passe quelque chose ?

J'avais légèrement détourné la tête, de façon à éviter au mieux la fumée tout en continuant à regarder Viktor. Il semblait toujours avoir un plan de secours. Déjà, il a su adapté son "contrat" à mes réticences et voilà qu'il a un plan B si jamais personne ne nous appelait à la rescousse. Au premier coup d'oeil, on ne le devinerait pas mais cet homme à de la ressource. Ou cela est certainement dû à ses potentielles longues années de service. D'ailleurs, depuis combien de temps était-il dans la police ? Avait-il connu Baïmak avant tout ça ? Bah tiens, voilà que je me posais des questions sur lui. Plutôt normal étant donné que cela faisait un bon moment que j'étais en sa compagnie. Et puis, si j'acceptais son accord, je devais tout de même savoir un minimum de choses sur lui. Histoire de mieux cerné le personnage, pas par simple curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Jeu 12 Déc - 4:30

Viktor se mit à rire. En entendant les propos de son partenaire du jour, ça lui échappa. Ce genre de rire que les gens avaient lorsqu'ils entendaient des choses qui les déconcertaient... le fait de ne pas savoir que la terre est ronde, ce genre de chose. Il ne réfléchit pas à l'impact que ça aurait sur Uliana. Le rire lui était monté, voilà tout, ce n'était pas de sa faute, ni de la sienne, ce n'était celle de personne. Le nord de la ville était, cela dit, l'origine des problèmes d'à peu près tout le monde dans cette ville. Tout le monde savait ce qui s'y passait, ne serait-ce qu'à peu près et ce malgré le fait qu'officiellement... rien, qu'officiellement rien.

Il lui fallait tout de même lui expliquer ce genre de choses histoire qu'elle sache où mettre les pieds quand elle se baladerait seule en cherchant comme elle semblait toujours faire, une vraie fouineuse prête à tomber dans les nombreux pièges de cet endroit. Cette ville, elle-même, était un piège dans lequel elle était tombée. Il s'agissait de ces personnes qui vivaient en marchant vers les ennuis sans y être préparé. Et, même s'il n'avait pas ouvert la fenêtre pour lui épargner la fumée de sa cigarette, il n'était pas assez mauvais que pour la laisser faire comme une idiote. Il lui expliquerait.

Le grésillement de la radio s'amplifiait, personne ne le nota.

" Le nord de la ville est la zone d'action de ceux qui sont à l'origine des merdes les plus évidentes, celle que tout le monde remarque à l'oeil-nu. Les Baïmak's kids y règnent en rois, y mettre les pieds c'est comme marcher sur un tapis d'aiguilles... directement pointées vers le haut. C'est un vrai nid à embrouilles géré par le russe. Ce Alexey... il " - " À toutes les unités, nous avons une équipe blessée et en difficulté dans le nord de la ville, du coté de l'épicerie. À toutes les unités, nous avons une équipe blessée et en difficulté dans le nord de la ville. "

Le moteur du véhicule gronda, Viktor baissa la fenêtre de son coté et y jeta son mégot tout en se frayant un chemin rapide en dehors du parking de ce foutu centre commercial. Les pneus de la voiture crièrent, s'énervant sur son sol brillant. Le policier ne dit pas un mot à Uliana. C'est un officier dont les frères d'armes sont en mauvaise posture dont les chances de survie se voient réduites à chaque instant. Les nerfs à vif, il oublie sa partenaire, probablement très surprise alors qu'ils passent un casse-vitesse sans ralentir. L'habitacle fait un bond violent mais Viktor, pour sa part, est préparé à ce genre de situations. De plus, son véhicule de fonction est fabriqué spécialement pour être conduit dans des situations spéciales, exceptionnelles.

Un feux rouge se présente, mais ça non plus ça ne l'arrête pas. Il provoque d'autres automobilistes à s'arrêta violemment, il les oblige à avoir peur et à klaxonner. Mais ça non plus ça ne l'arrête pas. Il ferme même la fenêtre tout en conduisant à plus de 80 à l'heure dans les rues étroites du centre ville, bondé de gens malgré un dimanche comme les autres. Viktor Jacamon est aussi calme qu'une pierre au milieu du désert. Sa respiration est lente, il commence à se relaxer.

Il commence à se relaxer et se rappelle qu'Uliana est à ses cotés, peut-être un peu sur les nerfs elle aussi, peut-être décoiffée... un peu. Il doit lui parler et l'aider à suivre la suite des événements. Car celle-ci allait être pas mal chaude, à priori.

" Met ta ceinture. "

C'est peu, mais c'est un bon début. Le trajet durera un peu plus de cinq minutes, à cette allure. Il double un camion et lui fait une queue de poisson, évitant de peu la collision avec la file qui va dans l'autre sens. Quelqu'un fait aller son klaxon, qui sait si ce fut le camionneur ou l'autre conducteur. Peu importe.

Pas de nouvelles de la radio. C'est bon signe, c'est bon signe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 21
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   Lun 16 Déc - 17:19

A l'entente de ma question, Viktor se mit à rire sans aucune gêne. Serait-ce ma question qui lui paraissait ridicule ? A croire que tout le monde se devait de connaître tout de cette ville. Ah, mais non, j'oubliais, les "nouveaux arrivants" ne sont pas sensés exister ici. Quelle idiote je fais ! Certes, il avait déjà des doutes sur le fait que je ne sois pas d'ici, ça j'en étais certaine mais là, je venais de lui offrir une nouvelle preuve pour étayer son hypothèse. Je m'étais trop relâchée, trop focalisée sur ce qui allait bien pouvoir nous atteindre. Et certainement trop curieuse aussi. Il allait vraiment falloir que je fasse attention.

Malgré son hilarité soudaine, il s'était vite arrêté pour me répondre mais fut interrompu par la radio, d'où émana un appel de détresse de la part d'une autre unité. Je n'eus même pas le temps de me tourner vers Viktor pour connaître son avis dessus qu'il avait déjà démarré le véhicule en trombe et traversait le parking à toute allure. Bon, je n'avais pas besoin de poser de question alors. Pourquoi était-il aussi pressé de se retrouver sur les lieux ? Lui qui semblait toujours plutôt calme. Je ne pensais pas que c'était son genre de démarrer au quart de tour, plus le genre à prendre son temps.

La voiture commença à se faire balloter de droite à gauche puisque nous étions revenus dans les rues animées du centre ville et que Viktor ne se gênait pas pour ignorer complètement le code de la route. A chaque voiture évitées, j'avais l'impression de frôler la mort. Littéralement. Je crois que je ne verrais plus jamais les voitures comme avant désormais. Semblant légèrement revenir à la réalité, il me jeta un rapide coup d'oeil avant de reporter son attention sur la route et de me dire d'attacher ma ceinture. C'était un peu tard pour me prévenir. Néanmoins, je l'écoutais, ne voulant pas me faire éjectée devant en cas de collision. Ce serait vraiment bête que je meurs dans un accident de voiture, surtout aux vus des circonstances.

Le trajet se fit très rapidement et je m'étonnais presque d'être encore en un seul morceau lorsque la voiture ralenti, l'épicerie en question, dû moins je le supposais, se dévoilant à l'horizon. Cette dernière ne semblait pas dans un très bon état : le devanture avait subit des impacts de balles et la porte semblait avoir été forcée. Cependant, je ne voyais pas l'unité que nous étions supposés aider. Peut-être s'étaient-ils déplacés afin d'éviter un quelconque danger.

Je me tournais vers Viktor, le regard interrogateur, attendant de connaître la marche à suivre. Mieux valait discuter de la marche à suivre avant de foncer tête baisser, sauf si son empressement ne l'avait pas quitté.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sur les traces de l'alien [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur les traces de l'alien [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sur les traces d'une BSH {PV Yuki} (FINI)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Mondia Center :: Boutiques-