AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Pass'moi l'joint !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Messages : 34
Date d'inscription : 29/08/2013
Localisation : Sud de la ville, BITCH
Emploi/loisirs : Régner, BITCH
Humeur : D'enfer, BITCH
Choses importantes : Chef des rebelles
Manipulation de la foudre
Nerfs fragiles
avatar
SuperMégaPunk
Paulina Jengibarova
MessageSujet: Pass'moi l'joint !   Ven 8 Nov - 2:39


Pass'moi l'joint !
CODAGE - EXCEPTION DE LG

Il est trois heures et demi de l'après midi. Paulina, un sac en plastique à la main et vêtue aussi étrangement que de coutûme traversait la rue après être descendue d'une voiture qui s'en alla tout de suite après l'avoir déposée. Il s'agissait d'amis à elle, des guetteurs pour les rebelles et des voyous de seconde zone pour lesquels elle n'avait aucune estime. Mais, au moins, ils la respectaient et l'aimaient assez que pour la conduire jusqu'ici malgré le fait qu'il s'agisse d'un territoire ennemi. C'était la guerre après tout. Et de cela, tout le monde chez les rebelles étaient au courant.

Paulina était seule, la galerie abandonnée l'était vraiment. C'était bien dommage car elle pensait descendre de la voiture et devoir directement tabasser des inconnus qui s'attaqueraient à elle pour défendre leur territoire. Mais rien. C'était bien dommage, car le plan était de leur casser les dents. Et s'ils n'étaient pas là, bah... c'était pas possible. La galerie du nord de la ville était renommée pour ne générer officiellement rien. Ni activité, ni argent, rien du tout. Elle était vide du matin au soir. Mais elle était aussi évitée lorsque la nuit tombait sur Baïmak. C'était pour cette raison précise que la boss du gang le plus puissant de la zone était présente. Il s'agissait de l'endroit où se déroulait le trafic des Kids, des enfoirés de première qui profitaient du fait que les rebelles n'étaient pas assez nombreux que pour couvrir toute la ville dans son entier.

L'énorme femme croisait les bras. Son étrange look ? Il s'agissait d'une veste de fourrure au dessus d'une veste de sport, type baseball. La veste, à moitié cachée par la première, était de couleur fortes telles que du vert fluo tandis que l'autre était brune, presque noire. La fourrure était probablement synthétique bien que Paulina se fichait éperdument de défendre les animaux. Un bonnet péruvien rouge et blanc sur la tête, elle ne risquait pas de prendre froid. Bien que ses gros collants en laine pouvait sembler insuffisant pour la protéger du climat aux yeux des divers passants. Car il y en avait bien quelques-un. Et sans que Paulina puisse s'en rendre compte, les Kids arriveront probablement. Elle pourra alors leurs casser les dents, tandis que ceux-ci ne pourraient quitter ses longues et belles jambes en collants, dont la vue leur était offerte par un très mini short en jeans. Un coup de pied, auxquels étaient mises de belles nike air, ferait amplement l'affaire.

" C'est quand que vous arrivez, les gars ?! " cria-t-elle. Seul l'écho, produit par le vide de la galerie, lui répondit.

Ils étaient toujours en retard, de vrais flemmards, des imbéciles. Mais heureusement que Paulina, elle, avait tout prévu pour ne pas avoir besoin d'eux. Elle n'avait pas besoin de gardes du corps, elle était -en plus de belle et intelligente- particulièrement puissante. C'est ce qu'elle avait en tête alors qu'elle prit une bombe de peinture dans le sac plastique qu'elle laissa vulgairement tomber au sol.

Une bombe de couleur blanche, avec lequel elle commença à marquer son territoire. Par dessus un tag assez vieux (une couronne sous laquelle était écrit "Kids's Kingdom") elle écrivit vulgairement...

" Jengi vous baise, BITCHES. "

En attendant les autres, elle secoua la bombe parce que le bruit l'amusait. N'étant pas une grande artiste, elle préférait que quelqu'un de plus doué prenne la relève pour la suite. Elle avait quelque chose comme cinq autres bombes pleines et de couleurs différente dans le sac plastique, au sol.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Baïmak
Emploi/loisirs : Servir les Rebelles
Humeur : Joyeuse
Choses importantes :
Astrid se transforme en un monstre de trois mètres de haut appelé "Shield". Elle ne semble pas avoir de famille et vit avec les Rebelles. Paulina est son modèle, elle lui est loyale et ferait n'importe quoi pour elle.

avatar
enfant des rues
Astrid
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Dim 10 Nov - 20:57

Pass'moi l'joint !
« " Jengi vous baise, BITCHES. " »

Un vent glacé s'était levé à Baïmak, l'hiver approchait et la température descendait de plus en plus rapidement. Astrid avait froid. Elle détestait le climat glacé du pays et maudissait intérieurement ses parents de l'avoir amenée ici. Pestant et insultant de manière inintelligible le froid entre ses dents, la petite fille marchait terriblement lentement en direction de la galerie abandonnée. Elle tordait ses petites mains devenues énormes à cause des moufles qu'elle portait et crachait des petits nuages blancs de sa bouche aux lèvres bleutées. L'enfant avait pourtant tout fait pour s'habiller le plus chaudement possible... enfin, elle refusait toujours de porter des pantalons. La gamine portait une robe d'hiver, plutôt épaisse par-dessus laquelle une énorme veste de laine semblait l'emprisonner. Malgré ses collants et ses guêtres, Astrid gelait et se demandait ce qu'elle pouvait bien faire là. Y aller était bel et bien son idée mais le froid qui régnait à Baïmak était vraiment insupportable. Enfin... ce n'était pas cela qui allait arrêter l'enfant-monstre, si ? sous le gros bonnet de la petite fille, les sourcils de cette dernière étaient froncés. Non non, le climat n'était pas son plus grand ennemi ; elle aurait mieux fait de se dépêcher...

Accélérant le pas, Astrid arriva finalement à la galerie, vide. Seule Paulina était là, ricanant en écrivant de la poésie sur le mur intérieur du lieu. Il y avait un tas de bombes de peintures étalé sur le sol, qu'était-elle en train de faire ? une blague de gamins ? La gamine devait se l'avouer ; c'était plutôt drôle mais s'adonner à des activités artistique n'était pas le but premier de leur venue... Enfin, elle, elle ne toucherait pas à une seule bombe. Malgré son jeune âge, Astrid était de loin la moins fun du groupe, celle qui gardait toujours ses objectif d'origine à l'esprit. Ce petit cirque là n'avait pas été prévu mais certes... si cela amusait Paulina et si elle souhaitait saccager les lieux, pourquoi pas ? Ce n'était sûrement pas la petite fille qui allait rediscuter ses décisions. La glorieuse chef des rebelles s'était mise à secouer la bombe en gloussant, le bruit semblant l'amuser. Astrid faillit lever les yeux aux ciel sur le coup mais finalement, cela ne l'étonnait pas plus que ça.

— ... Paulina ? Désolée du retard, j'ai dû venir à pied... Tu fais quoi ? Et puis... ils sont où les autres ?

Elle ne souhaitait pas agacer sa chef mais elle voulait vraiment savoir. Les rebelles n'étaient pas particulièrement connu pour leur ponctualité mais là ils étaient vraiment très en retard. Le fait qu'il n'y ait que Paulina était plutôt perturbant, la petite aimait bien être seule avec elle mais il fallait mener une opération aujourd'hui !



SHIELD

« Un enfant, c'est un insurgé. » Double-Compte joueur de Indie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 34
Date d'inscription : 29/08/2013
Localisation : Sud de la ville, BITCH
Emploi/loisirs : Régner, BITCH
Humeur : D'enfer, BITCH
Choses importantes : Chef des rebelles
Manipulation de la foudre
Nerfs fragiles
avatar
SuperMégaPunk
Paulina Jengibarova
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Sam 16 Nov - 16:25


Pass'moi l'joint !
CODAGE - EXCEPTION DE LG

Putain ! Cette sale gamine effraya Paulina, la faisant presque sursauter !! La fille aux apparences de mannequin était tellement concentrée sur le son produit par la bombe à peinture qu'elle en avait oublié tout le reste, raison pour laquelle Astrid l'avait surprise. Mais elle avait su garder son calme, se contentant de lâcher la bombe et de se retourner vivement vers ce qui aurait pu être son adversaire, les poings levés au niveau des épaules. Elle déserra tout de suite les dents lorsqu'elle se rendit compte qu'elle faisait face à l'une de ses compagnons de route, l'une des membres de son gang surpuissant.

Souriante à la question de celle-ci bien qu'elle en aie tout juste compris le sens, étant donné qu'elle était dans un stress complet l'instant d'avant, elle se passa une main dans les cheveux avant de lui souffler sa réponse divine. " Les autres sont en retard, très en retard, il y a des giffles qui se perdent... hein ? " commença-t-elle.

Elle avait dû réfléchir un moment avant de lui pondre ça, essayant d'abord de comprendre pourquoi la petite lui demandait où étaient les autres. Paulina ne voyait pas plus loin qu'elle et ne pouvait donc les voir, elle était ici, comme la petite fille... À quoi servait-ce de lui poser cette question, franchement ? À rien, non ? Enfin bref, la chef des rebelles abandonna très vite cette réflexion, heureusement.

Elle devait lui expliquer ce qu'elle faisait. Ca, elle savait pourquoi, c'était logique. L'intelligence incomparable de Paulina n'était pas donnée à tout le monde et Astrid n'était encore qu'un cornichon, elle ne savait probablement rien de rien et il fallait lui expliquer les choses un tant soit peu complexes de la vie, tels que le tag élaborée et finalement pas si moche de Paulina Jengibarova. Elle venait d'avoir marqué son territoire sur la marque-même faite par les Baïmak's kids, assez longtemps auparavant.

" Par dessous mon oeuvre d'art, y'avait celle des enfoirés servants le russe. J'leur explique à qui appartient quoi, en commençant par cette galerie. " lui informa donc Paulina. Elle avait parlé calmement et d'un ton qui portait à la gentillesse à Astrid, qui était l'un de ses partenaires les plus fidèles et même assez forts. Mais cela ne durerait pas.

" Ouaiiiiiiiiiis ! Sales chiens !!! C'est à moi ! Vous entendez ?!!! Hahahahahahahaha !!! " cria-t-elle à tue-tête dans la galerie, vide. L'écho offert par ce grand espace pouvait être divertissant mais elle ne réveillerait personne, à priori. Peut-être énervait-elle un peu Astrid. Mais peu importait.

* Lionel devrait pas tarder. * pensa-t-elle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Ven 13 Déc - 16:49

Bobby "TT" et douze squatteurs entrèrent dans la galerie aux derniers mots de Paulina. Les visages pâles envahirent l'allée, précédant ce qui semblait être leur chef, leur supérieur. Les bruits de baskets, tennis, et tout type de chaussures grincèrent sur le parquet de ce qui était autre fois une galerie commerciale prospère. Trois Baïmak's kids dépassèrent le duo étrange histoire que celui-ci soit encerclé.

Bobby s'avança, comme dansant, bousculant l'un de ses sous-fifres sans importance. Celui-ci avait une casquette. Il redressa son chapeau, découvrant un peu son front et observa les deux personnages auxquels il avait affaire. Rien de ce à quoi il s'attendait. Une géante et une gamine, rien de bien effrayant. Deux perdues au milieu de pas grand chose. Bobby pensait trouver les rebelles ici, mais il devait ce contenter de ce qu'il avait là. Peut-être en étaient-elles membres, après tout. Si c'était le cas, il fallait rester sur ses gardes.

Il ne posa la question à personne malgré le fait qu'il n'avait jamais rencontré de membre des rebelles lui-même. Ses informations lui venaient de Lee qui surveillait souvent l'endroit par pure conscience professionnelle. Il s'agissait de l'un des nombreux guets du marché ouvert par les Kids. Peut-être ses informations n'étaient-elles pas aussi fiables que ce qu'elles devraient. Peut-être TT aurait-il à lui faire la morale même si ca n'était pas son genre. Il avait fait appel au boss, à Alexey, et s'il s'agissait d'une fausse alerte, il en entendrait parler... malheureusement.

" J'vais la faire courte, la gamine dégage et la grande... tu vas devoir répondre de ce que tu viens de faire au russe. "

La petite ne semblait représenter aucun danger. Quant à la plus grande, elle avait repeint le mur des Baïmak's kids. Il s'agissait là d'un crime dans le secteur. En gros, il fallait la faire payer histoire que tout rentre en ordre avant cette nuit où Bobby devait travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Baïmak
Emploi/loisirs : Servir les Rebelles
Humeur : Joyeuse
Choses importantes :
Astrid se transforme en un monstre de trois mètres de haut appelé "Shield". Elle ne semble pas avoir de famille et vit avec les Rebelles. Paulina est son modèle, elle lui est loyale et ferait n'importe quoi pour elle.

avatar
enfant des rues
Astrid
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Dim 15 Déc - 21:24

Pass'moi l'joint !
« Lionel devrait pas tarder. »

Les Baïmak's Kids... ils faisaient leur entrée, ne s'attendant pas le moins de monde à ce qui allait suivre. Non, le deux rebelles n'avaient pas une apparence spécialement impressionnante mais l'habit ne faisait pas le moine. Et Bobby "TT" semblait l'oublier. Astrid faillit sourir devant son manque de précautions, quel abruti ! Mais l'amusement fit vite place à la colère alors qu'il menaçait ouvertement sa chef... Si il croyait que leur nombre les impressionnait il se mettait le doigt dans l'oeil ! C'était bel et bien lui qui allait devoir répondre de son insolence. La gamine ne lui pardonnerait sûrement pas cela... elle avait dès lors décidé qu'il devait souffrir. Astrid s'avança d'un pas, un air sérieux plaqué sur le visage. Paulina était en train de bouillonner intérieurement, cela se voyait. Mais elle semblait réfléchir à la situation, ne souhaitant apparemment pas se lancer dans un combat immédiat contre les douze Baimak's Kids. C'était donc la petite fille qui prenait les devants.

— Pour qui est-ce que tu te prends, vermine ? lança-t-elle sur un ton empli de mépris.

Paulina lui fit un signe et Astrid se tut alors que les hommes du gang adverses semblaient prêts à éclater de fou rire. C'est là qu'il entra en scène, se jetant au milieu du groupe. La gueule ouverte et les babines retroussées, laissant dévoiler des crocs longs et effilés, menaçants. Les Baïmak's Kids eurent tous un mouvement de recule et certaines exclamations de surprises se firent entendre. Lionel, le regard fou, le pelage redressé sur sa peau semblait vouloir combattre, et tout de suite. Astrid balaya les douze hommes des yeux, l'air extrêmement sérieux avant de se retourner vers l'homme-chien.

— Tu es en retard.

À ses mots, Lionel, apparemment sur les nerfs, se jeta sur un Baïmak's Kids. À la gorge, sans aucune once d'humanité. Le pauvre gars se tordait de douleur à terre en hurlant. Astrid qui observait froidement la scène était prête à se transformer au premier signe de sa chef. Le rebel avait ouvert les hostilités.



SHIELD

« Un enfant, c'est un insurgé. » Double-Compte joueur de Indie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 34
Date d'inscription : 29/08/2013
Localisation : Sud de la ville, BITCH
Emploi/loisirs : Régner, BITCH
Humeur : D'enfer, BITCH
Choses importantes : Chef des rebelles
Manipulation de la foudre
Nerfs fragiles
avatar
SuperMégaPunk
Paulina Jengibarova
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Ven 20 Déc - 17:40


Pass'moi l'joint !
CODAGE - EXCEPTION DE LG

Décidément ! On ne s'ennuyait pas dans le nord de la ville ! C'était peut-être pour ça que Paulina désirait tant s'y refaire une place. Le sud était assez calme même si la bande des rebelles avait un certain don pour mettre de l'ambiance. La preuve ici, seule Astrid et elle étaient venues dans ces galeries abandonnées... et cent personnes étaient venues pour chercher les ennuis ! Mais la chef des rebelles avait bien des cartes dans ses manches et Lionel apparut comme par magie, juste au bon moment.

Celui-ci avait apparemment un don pour comprendre qui était qui et ce qu'il se passait car sans attendre le moindre ordre, la moindre explication, il s'était jeté sur l'un des squatteurs, l'un des jeunes et bien en forme et avait probablement signé son arrêt de mort. Ce qui ressemblait maintenant à un gosse sans défense gisait alors que Lionel lui mâchait la gorge. La tâche de sang qui s'étalait encore et encore sur le sol ne partirait pas avant longtemps.

Évidemment, les cent autres intervinrent et se jetèrent pour la plupart sur le chien. Ils n'avaient peut-être même aucune idée qu'il s'agissait là en fait du serviteur le plus maléfique et le plus loyal de la machiavélique Paulina Jengibarova. Celle-ci tira un sourire, dévoilant toutes ses jolies dents, alors qu'ils attrapèrent Lionel par ses pattes arrières.

Sans prévenir Astrid, ni qui que ce soit d'autre, elle se jeta sur le premier qu'elle pu attraper. Elle lui aspergea de la peinture au visage avec la bombe tout en continuant à crier. Il s'agissait là d'un mec assez âgé, qui se mit lui aussi à hurler, tentant de se couvrir le visage de ses petites mains ridées. La musique mêlant la douleur de ses ennemis et sa propre rage se mit en marche et commençait à être plutôt pas mal, mais elle ne s'arrêtera pas là.

Tout le monde ignorait Astrid, le chef du groupe des Kids semblait rester là, sans bouger, observant l'avancée du combat. Paulina ne connaissait pas son nom.

Elle tabassa le type, désormais au sol, lui et ses yeux douloureux, Lionel se faisait taper dessus par six de leurs hommes et deux autres tentèrent d'attraper le belle jeune femme qu'elle était. Mais il n'avait aucune chance. Elle envoya son poing vers le plus proche des deux et celui-ci attrapa son poing. Mécontente du fait qu'il ose s'opposer à sa volonté, Jengi cria aussi fort qu'elle pouvait.

" ME TOUCHE PAS ! AAAAAAAH ! "

Le ciel, que personne ne voyait dans la galerie, changea subitement d'attitude.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Sam 11 Jan - 22:13

Bobby "TT" n'était pas aussi bête que ses camarades. Même s'il considérait la petite fille comme inoffensive, il savait pertinemment qu'il fallait se méfier de la grande perche à un tout autre niveau. Encore une fois contrairement à ses partenaires, il ne fut pas surpris lorsque un chien à l'allure étrange se jeta sur l'un des squatteurs pour lui dévorer la gorge. Heureusement, ses petits soldats reprirent rapidement leurs esprits et tabassèrent la bête et, malgré qu'ils avaient des difficultés à maîtriser la jeune femme, ils faisaient un assez bon boulot.

Elle aller jusqu'à crier, une vraie peste, mais trop grotesque que pour maintenir la garde levée de Bobby qui était maintenant amplement plus détendu. Sachant que Alexey était en chemin vers la galerie, il n'y avait aucun souci à se faire quant au compte à régler avec les rebelles. Il sortit une arme de poing de derrière son dos, près à tenir en joue quiconque s'opposerait à la volonté des Baïmak's kids. Il avança vers la gamine inoffensive en la fixant. Yeux dans les yeux, ces deux personnages complètement différent semblaient se jauger l'un l'autre dans un duel de regard. Bobby bouscula l'un et l'autre des squatteurs particulièrement occupés à taper dans le chien désormais tout à fait contrôlé et très mal en point. On l'entendait couiner, le pauvre animal.

Une fois à porter, il attrapa la petite par les cheveux et pointa son arme contre sa tempe. Il n'avait décidément aucune valeur, aucune.

" Stop ! Stop j'ai dit ! Laissons les rebelles s'en aller. Parce qu'ils s'en vont, hein ? Le clebs aussi. " fit-il, tandis que les russes obéissaient déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 21/08/2013
Localisation : Au premier rang de la fight
Emploi/loisirs : Diriger le chaos
Humeur : Enjoué
Choses importantes : Alexey est une armoire à glace.
Il a une force surhumaine.
Toujours bien habillé.
Chef officiel des Baïmak's Kids.
avatar
Armoire à Glace
Alexey "Le Russe"
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Mar 18 Fév - 18:02

Le russe était présent, bien que n'ayant pas prit par aux démêlées qui se déroulaient dans la galerie. Il voulait que la victoire des siens soit écrasante. Or, s'il s'incrustait, ce ne serait que trop facile, trop normal pour les rebelles de perdre face à sa personne. Il leur était en bien des points supérieurs, en force comme en intelligence et en pouvoir, tout simplement. Paulina était dangereuse comme l'est un chien qui a la rage, par nature. Au delà de ça, c'était une simple adolescente, avide d'adrénaline. Il le savait, elle pas. Car elle était stupide. Stupide au point de venir dans ces galeries en maître en pensant pouvoir arrêter tout les soldats des Kids l'un après l'autre.

N'avait-elle donc pas réalisé le point auquel elle était dépassée par la situation ? Les rebelles n'étaient pas dix. Leur sauvagerie avaient fait que les différents petit gangs du sud de la ville avaient mit le genoux à terre, certes. Mais que ferait-elle face à la puissance de la Russie, du russe et de ses sbires en grand nombre. Celui-ci ne disait donc pas un mot, attendant que cela se termine. Mais il restait vigilant, car il savait que Bobby, malgré son expérience, n'était pas une flèche. Prétentieux, il fallait aussi bien compter sur lui que sur chacun des pions qui l'entourait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Rat
Messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 21
Localisation : sous le grand quartier/ galerie abandonnée
Emploi/loisirs : négociation/espionnage
avatar
Citoyenne curieuse
Hood
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   Mer 5 Mar - 11:15

Va y avoir du spectacle



Le gars lui avait donné rendez-vous pas loin des galeries abandonnées. Il trouvait cela très malin, les galeries étant, par définition , abandonnées quel meilleur endroit pour mener ses transactions en toute discrétion ? Seulement des bruits de bagarre s’échappaient de l’endroit. Dans ces conditions, rester dans les parages devenaient nuisible pour la santé. Surtout qu’il n’était surement pas un combattant. Un commerçant certes, un ripou peut-être…Mais tabasser (et plus vraisemblablement se faire tabasser) ? Non décidément, ce n’était plus de son âge.
Il rebroussa chemin avant d’être tout à fait arriver aux galeries. Le RDV était repoussé. Il trouverait bien un moyen de la recontacter. A moins qu’elle ne s’en charge.
Comme il commençait à tourner les talons, un journal détrempé par la neige de ces derniers jours lui tomba pratiquement sur le nez. C’était une vieille édition, la une annonçait le lancement d’un nouveau produit MC. Il était très abîmé, quelqu’un avait découpé dedans. Il le contourna mais au lieu de s’éloigner, céda à une impulsion soudaine et se retourna. Vue de l’autre côté les lettres découpées dans le papier était bien visibles.
DEMAIN
Ébahi, il se dévissa le ou pour regarder de tous côtés. Personne, le vent mordant avait ramené chez eux les  citoyens qui n’avaient pas d’affaire à mener. Le commerçant ramassa le journal et s’en fut.



Il va y avoir du grabuge à la galerie. Rebelles impliqués ?
Le message lui était parvenus à peine quelques minutes auparavant, alors qu’elle se préparait à son rendez-vous. Heureusement, ce n’était pas loin et elle avait pu arriver juste quand les hostilités commençaient. Elle était montée en haut de l’immeuble qui faisait face aux galeries et jouissait d’une bonne vue des évènement d’en face. Elle avait aussi pu régler le problème du rendez-vous annulé. Tout se déroulait pour le mieux, les rebelles ne pouvaient pas en dire autant.
Une très grande fille qu’elle avait identifié comme Paulina (difficile de se trompé, les rebelles de 2 mètre, ça ne court pas les rues) avait réalisé un tag provocateur sur un mur. On aurait pu croire à un acte isolé mais une autre fille l’accompagnait. On aurait dis David et Goliath sous œstrogène tant la différence entre les deux était frappante. Mais même les rebelles  n’étaient pas assez imbus de leur personne pour attaquer les Baïmak’s kids à deux …Non ?
Ceux –ci n’avaient pas tardé à apparaitre et les choses sérieuse avaient commencé. Elle identifia Bobby TT pour avoir déjà bossé avec lui. Un chien qui devait être Lionel arriva en renfort de l’autre côté. Alors que la bagarre semblait toujours déséquilibrée, Bobby attrapa David par les cheveux et la prit en otage. La manœuvre était hasardeuse mais, étant assez bête pour attaquer les Kids à 3, ils pouvaient parfaitement avoir été jusqu’à amené avec eux une gamine sans défense. Dans un coin de la galerie, elle aperçus le Russe, tout comme elle spectateur.
Du haut de son toit, son manteau gris de la couleur du ciel, agenouillée pour rester discrète, le visage caché par un masque biologique  et d’épaisse lunette à verre opaques. Hood attendait la suite des évènements.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pass'moi l'joint !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pass'moi l'joint !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jarome Iginla joint un groupe sélect
» Hail Mary Pass !
» [UploadHero] Joint security area [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Keep calm and pass your way ♙ Saewald [TERMINEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Ville-Nord :: Galerie Abandonnée-