AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 A la pêche aux infos. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: A la pêche aux infos. [terminé]   Ven 11 Oct - 22:09

Ma première journée de collecte d’informations avait débuté ce matin à neuf heures. Quittant mon petit appartement, je me suis mise à explorer le quartier, qui était dans un état vraiment pitoyable. Composé seulement d'immeubles, ces derniers ne payaient pas de mine et semblaient sur le point de s'écrouler à tout moment. Ils n'avaient même pas été repeins depuis un long moment apparemment. C'était certainement le quartier "réservé" aux pauvres, puisque j'avais eu l'occasion d’apercevoir des bâtisses qui devaient certainement coûter la peau des fesses lors de mon arrivée. Cela montrait une belle inégalité. Une nouvelle idée d'article en plus. Ça ne me dérangeais pas plus que ça, de vivre dans un quartier pareil. Après tout, j'avais connu ce qui se rattachait presque à la prison alors ça ne pouvait pas être pire. Si ?

J'avançais donc dans des ruelles plus ou moins étroites, au hasard. C'était presque comme avancer avec un bandeau au niveau des yeux. Je ne savais pas trop où je pourrais aller pour débuter mes recherches. Quels sont les lieux où pas mal de monde ce rassemble ? Vers les commerces sûrement, même si je doute que les habitants pensent à dépenser leur argent actuellement. Je cherchais dons un quelconque panneau qui pourrait m'indiquer la direction à prendre mais cela me sembla inutile lorsque je tombais nez à nez à un gigantesque centre commercial. Et ben, y en a qui avaient les moyens dis donc.

L'idée de rentrer dans ce gros bâtiment ne me plaisait guère. Je ne m'attendais qu'à trouver seulement toutes sortes de signaux m’incitant à dépenser mon argent pour tout et n'importe quoi. C'était tellement simple de traîner les Hommes par le bout du nez. En plus, il fallait que je fasse attention à mon argent, étant donné que je n'en possédais que très peu. J'allais peut-être faire un petit job, histoire de gagner de l'argent en attendant de me faire un nom. Je scrutais donc les alentours à la recherche d'un autre endroit où je pourrais recueillir quelques informations.

L'enseigne d'un bar me frappa. Il se nommait "La Quarantaine". Pas vraiment de mon âge mais avais-je le choix ? C'était souvent le genre d'endroits où se réunissaient les commères du coin et, bien qu'il n'y ait pas grand monde dehors, j'avais l'espoir dans trouver dans l'enseigne. Je pénétrais donc dans le bar avec prudence, toisant chaque yeux qui se posèrent sur moi. L'endroit était assez calme et une dizaine de personnes s'y trouvaient. Sans plus de cérémonies, j'allais m'asseoir devant le comptoir, entourée de deux chaises libres. Je préférais éviter d'être en contact trop vite avec quelqu'un afin de pouvoir juger la situation d'abord. Tout le monde parlait à voix basse, comme si ils craignaient d'être entendu. Bah alors, qu'est-ce que c'est que toutes ces cachotteries ? J'allais bien finir par le découvrir. Je commandais un verre, dans les moins cher évidement, et continuais à scruter la salle tout en buvant. Par où commencer ? Quelle personne interroger ? Comment agir ? Ça se voyais bien je débutais tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Sam 12 Oct - 1:40

L'oncle Sam est le barman du bar "la quarantaine". Il est gronchon, peu parleur, fort en muscle malgré son âge plus que respectable. Le fait qu'il soit assez de mauvaise humeur, et ce constamment, n'échappe à personne étant donné ses sourcils -ou ce qu'il en reste- froncés et sa large bouche fermée avec force, détermination. Celui n'est pas habitué à voir de nouvelles têtes. En fait, il assez rare de voir des inconnus. À l'entrée de cette jeune femme si différente des clients habituels, le ton des conversations a été revu à la baisse, les regards vagues et furtifs se concentrèrent sur la nouvelle invitée.

L'oncle Sam, qui n'avait pas peur de l'inconnu et qui était plutôt bien éduqué se contenta de servir sa cliente sans poser de question. Ayant marmonné un "bonjour" à celle-ci lors de son entrée, il était assez accueillant. Le fait qu'elle ne l'aie pas entendu n'a pas d'importance.

Le verre était rempli, l'ambiance c'était déjà détendue à la vue de ce liquide brillant aux diverses lumières de la pièce. Un breuvage tranquilisant, reposant, qui gardait le moral de certains lorsqu'il n'y avait rien d'autre sur quoi s'appuyer. Ce qu'avait à faire l'oncle Sam était donc accompli, il pouvait se retirer.

Non, pas bien loin, bien-entendu. Il était rester à moins d'un mètre de la nouvelle venue, se contenter de baisser le regard sur sa vaisselle qui avait donc désormais toute son attention. C'était une journée normale dans une partie de la ville calme, plus-ou-moins morte ces temps-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Sam 12 Oct - 11:44

Un soupir s'échappa de mes lèvres pour aller se mêler aux murmures de la salle. Toutes les personnes présentes étaient accompagnées d'au moins une personne, ce qui allait rendre la collecte d'informations plus difficiles. Oui, en groupe, il était plus facile mentir. Pourquoi mentiraient-ils ? Sûrement parce que certaines choses ne doivent pas être dévoilées. En fait, je n'en avais aucune idée mais il fallait mieux mettre toutes les chances de mon côté.

Mon attention se reporta sur le barman, un homme âgé avec le visage sévère. Il n'avait pas adresser la parole à un de ses clients depuis mon arrivée. Ils devaient certainement entendre beaucoup de choses, derrière son comptoir, ce qui en faisait une cible de premier choix. Mais allait-il me dire toute la vérité ? Et puis, il ne fallait pas oublier que j'étais rentrée illégalement dans la ville et de ce fait, il ne fallait pas que je dise que je ne suis pas d'ici. En y réfléchissant, je m'étais peut-être déjà faite griller la seconde après avoir mis les pieds dans ce bar. Une nouvelle tête devait facilement se remarquer ici. Qu'est-ce que je pourrais bien sortir comme excuse ? Que j'ai été cryogénisé pendant dix ans ? N'importe quoi.

Nouveau soupir. Les choses allaient être beaucoup plus compliquées que prévu. Il était grand temps de faire marcher mes neurones à plein régime, sans quoi je reviendrais de cette journée bredouille. Je pouvais toujours dire que j'ai été hospitaliser durant quelques années, ce qui expliquerait le fait que personne ne m'ait vu, ou se souvienne de moi. Pas très plausible comme histoire mais je ne voyais rien d'autre.

Je déposais délicatement mon verre avant de me pencher en avant, me rapprochant un peu plus du barman qui était plongé dans sa vaisselle. Inutile que les commère entendent notre conversation.

- Excusez-moi, vous auriez un instant à m'accorder ? demandais-je en toute politesse.

J'avais essayé de prendre la voix la plus douce que je pouvais. Il fallait que je lui montre que j'étais une femme parfaitement innocente, qui ne risquerait pas de créer des ennuis, même si c'était tout le contraire. Révéler la vérité serait bien trop risquer, d'autant plus qu'il n'avait pas besoin de la connaitre.

- J'aimerais vous poser quelques questions terminais-je.

Vous n'imaginez pas le nombre incalculable de fois où j'ai vu des personnes s'enfuirent à l'entente de cette phrase dans les films. La poser était certainement risquer mais tourner autour du pot risque devait l'être encore plus. Si ça devait se finir en course poursuite, qu'il en soit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Dim 13 Oct - 4:34

L'oncle Sam était d'âge très mûr. Bon, allé, avouons-le. Ce barman était vieux, genre... vraiment. C'était un vétéran de la police, un officier, un dur... dur d'oreille. C'est pour cette raison que la première phrase de la jeune femme apparemment curieuse disparurent dans le néant de sa surdité. Il s'arrêta net dans ses affaires, d'ailleurs, ayant plongé ses mains dans l'eau de la vaisselle, se contentant de rester immobile, à l'écoute.

Elle ajouta intelligemment qu'elle aimerait lui poser des questions. Bordel, c'est pas comme s'il n'entendait pas cette phrase tout les jours, pensa-t-il ironiquement. Cela faisait par contre très -très- longtemps qu'il ne l'avait pas prononcé lui-même. C'était pourtant dans ses habitudes, lorsque c'était encore "sa" période, "son" temps... qui s'arrêta au moment même où il remit son badge à ses supérieurs. L'idée lui était ensuite venue de racheter ce bar qui marchait bien histoire de mettre son fessier sur une chaise solide pour ses vieux jours.

Bien entendu, ça lui a couté beaucoup de racheter une telle mine d'or. Mais si il y avait quelque chose qu'il ne regrettait pas, c'était bien ça. Ses pensées s'interrompirent cela-dit lorsqu'il se rappela qu'il avait -apparemment- des réponses auxquelles répondre et, plus important encore, une interlocutrice. À chaque fois que l'on venait le questionner, le vieux Sam se mettait à penser, réfléchir, et se perdait dans ses diverses réflexion.

Il cligna des yeux, fit une grimace, et reporta son attention sur l'inconnue. Il s'agissait d'un tel effort pour lui que d'autres rides, jusqu'alors inconnue, apparurent sur son front grisâtre. Après avoir essuyé ses mains, tout en jetant quelques regards à la dame pour lui montrer qu'il viendrait à elle, il commença à parler.

" Oui, mademoiselle, je vous dirai tout ce que je sais. " commença-t-il. Il était coopératif, il n'avait pas peur de la vérité. Il n'avait peur de rien, ni de personne. Ce n'était pas lui, donc, qui allait cacher quoi que ce soit à quiconque. Il assumerait ses propos et ses pensées jusqu'à sa mort. D'ailleurs, lorsque ce moment viendrait, il emporterait quelques personnes avec lui. Il y pensait et... faillit encore se perdre dans ses songes.

Cela-dit, il se rattrapa, les muscles de son visage se détendirent, comme s'il était soulagé de reprendre le contrôle de sa tête et de ses pensées -qui lui pesaient lourd sur les épaules- le temps d'une conversation. Avec un geste amicale d'une main levée dans la direction de la nouvelle venue, il commença ce qui pouvait devenir une longue conversation.

" On m'appelle l'oncle Sam. Avant tout, dites-moi votre nom. Ca m'empêchera de me demander d'où vous sortez. " fit-il donc. Il pensa à ajouter un de ces rires ou sourires que l'on affichait après avoir dit quelque chose de drôle mais se retint. Les sourcils désormais levés, il attendait avec impatience que le mystère soit dévoilé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Dim 13 Oct - 7:32

Sa réponse me surpris légèrement. A croire qu'il attendait ce moment. Je ne le penserais pas aussi coopératif mais, comme ça, ça me facilitais les choses. Néanmoins, je ne devais pas non plus me reposer sur mes lauriers. Le plus dur restait à venir. Je commençais à faire de l'ordre dans toutes les questions que j'avais envie de lui poser mais il coupa court à ma pensée en se présentant. L'oncle Sam ? Drôle de surnom mais il me semblait avoir une connotation affective. Le genre de surnom que l'on donne à un homme au grand coeur. Était-ce son cas ?

Sa dernière phrase me fit hausser un sourcil. Je ne savais pas vraiment comment l'interpréter. Oui, mon grand point faible, c'était le dialogue, les relations humaines, tout ça quoi. J'arrivais à comprendre des choses en observant le comportement d'une personne mais pas avec ces paroles. En même temps, rester pendant trois ans dans un pensionnat où tout le monde te prend pour un monstre et quatre ans à se focaliser uniquement sur ses études, ce n'est pas propice au dialogue. De toute manière, il faudra bien que je passe outre de cette faiblesse. C'est donc le visage sans émotion particulière que je lui répondis.

- Je m'appelle Uliana révélais-je simplement, ne voulant pas dévoiler mon nom de famille par mesure de sécurité.

Je ne rebondis pas sur l'endroit d'où je pouvais bien venir, sentant déjà le terrain se bourrer de mine. Réfléchissant un instant, je me concentrais sur les potentielles questions que je pourrais lui poser, ne voulant pas qu'il m'en pose d'autres. Je décidais d'opter d'abord sur celles le concernant, histoire de ne pas montrer mon intérêt principal tout de suite. Cela pouvait être une bonne tactique comme une mauvaise. On allait bien voir ça.

- Vous êtes donc propriétaire de ce bar ? Cela fait combien de temps ?

Patiemment, j'attendis sa réponse en observant ses traits durs. Malgré le terrain inconnu dans lequel j'avais mit les pieds, je n'avais pas si peur que ça. Plutôt excitée. C'était un peu mon premier boulot sur le terrain on va dire et j'allais peut-être avoir des réponses à ce que je voulais, il était donc normal que je sois prise par ce sentiment. En espérant que je ne me laisse pas emporté par ce dernier, au risque de faire une boulette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Lun 14 Oct - 4:20

L'oncle Sam fronça les sourcils à l'étrange question de la jeune femme. En effet, il s'attendait plus à des questions sur le quartiers et les gens qui visitaient le coin. Il pensait que l'on lui demanderait si c'était tranquille et comment il décrirait la sécurité des lieux. Ou, peut-être, si il avait vu l'une ou l'autre personne. En fait, il pensait qu'on lui poserait des questions qui n'aient pas vraiment de rapport direct avec sa personne.

Le vieux barman trouvait cela bien étrange qu'une personne telle qu'Uliana s'intéresse à lui de cette manière. C'était même assez inquiétant. S'interroger sur la propriété d'un total inconnu pouvait révéler le fait que cette propriété nous intéressait. Bref, l'oncle Sam était effrayé que cette jeune femme aie envie de posséder l'endroit. Le bar "la quarantaine" rapportait pas mal et était bien situé. Tout le monde connaissait l'enseigne. N'importe qui qui en avait les moyens et l'ambition pourrait penser à acheter la propriété. Mais elle appartenait au vieux loup qu'est Sam. Il ne lâcherait ces quelques murs pour rien au monde.

D'où son inquiétude. Lorsque quelqu'un voulait quelque chose, surtout ces temps-ci, ce quelqu'un ne se mettait pas forcément d'accord avec celui qui possédait ce qu'il désirait. Souvent, la situation dégénérait et ce quelqu'un finissait par faire ce qu'on aurait, il fut un temps, considérer comme une grosse bêtise. En gros, pas mal de gens bien se faisaient descendre pour ce qu'ils possédaient. Ou même pire encore... ceux-ci pouvaient être victimes de chantages et de manipulation.

Si l'on connaissait la ville, on savait ce qui s'était produit dans le bar "la sirène" du sud de la ville de Baïmak. Le propriétaire s'était fait descende et le seul héritier, une sorte d'incapable, était soumis -presque utilisé- par une groupe violent de délinquant. Le lieu servait de défouloir à cette bande de dégénérés. Le vétéran ne voulait ça pour rien au monde.

Il secoua la tête, les yeux fermés, les sourcils froncés, tentant de se retirer toutes ces mauvaises pensées de la tête. Les poings serrés comme pour les envoyer dans la tête de quelqu'un, il tenta de répondre avec un air serein ou, du moins, pas effrayant. " Oui et depuis très longtemps, mademoiselle. Autre chose ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Lun 14 Oct - 19:24

Bon, coopératif mais pas bavard apparemment. J'avais presque perçus de l'inquiétude dans son regard lorsque je le questionnais sur son établissement. Si c'était vraiment de la peur que j'avais vu, je devrais peut-être le rassurer. Si ça pouvait me permettre de lui soutirer plus d'informations, pourquoi pas. Mais je ne me voyais pas du tout agir comme ça et je n'en avais aucunement envie. Je repris donc le fil de mes questions, de façon à ne pas perdre mon but premier.

- Vous arrivez quand même à vous en sortir malgré la situation de la ville ?

Ce qui nous amenait au sujet principal : le cas particulier dans lequel se trouvait la ville. La seule chose que je savais, c'était qu'elle soit presque coupée du monde, rendant les entrées et les sorties très difficile, à cause des tensions entre la Russie et la Finlande. Franchement, les dirigeants ne pensent donc qu'à eux ? Pour le reste, j'étais sûre que cette mise en quarantaine avait engendré beaucoup de choses, dont la pauvreté que j'ai pu voir il y a peu, mais mon instinct me disait que ce n'était pas tout.

- On dirait que vous n'avez pas quitter votre quotidien, alors que ce qui se passe dehors ressemble presque à un cauchemar.

Cette phrase, je m'en serais bien contenter comme simple réflexion pour moi-même mais elle m'avait échappé par mégarde. Je ne pouvais pas réellement juger, étant donné que je ne savais pas comment tout cela était avant, mais c'était vraiment l'impression que ça me donnait. Comme si à l'intérieur de ce bar, à part les messes-basses, tout était hors du temps. Ça pourrait paraître logique après tout. Les habitants ont sûrement besoin de s'échapper quelques instants de la fatalité qui les accablait.

Glissant ma main sur ma nuque, je détournais un instant mon regard de celui du barman, légèrement gênée d'avoir glissé mon impression. Je pensais les réserver pour mes articles mais étrangement, j'avais envie que ce vieil homme sache comment je voyais les choses. En fait, ce n'était pas si étrange que ça au final. C'était ce que je voulais non ? Que l'on sache ce que je pense. Oui, alors tout allait bien, pas de faux pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Lun 14 Oct - 21:01

L'oncle Sam semblait avoir raison. Lorsqu'Uliana lui posa sa première question, il le comprit. Elle en voulait à son commerce. Elle voulait poser ses fesses sur le siège que lui-même occupait. À cet instant, il ouvrit grand les yeux. C'était là un spectacle qu'il ne fallait pas manquer ! Car, c'était bien connu, le vieux policier ne les ouvrait quasiment jamais, les gardant plissés, presque fermés et ce en permanence. Ses muscles se contractèrent et il faillit faire un grand geste, de ceux que l'on faisait lorsque l'on voulait faire s'en aller un animal. Mais il se retint.

Ce fut probablement préférable, apparemment. Ca seconde question changeait complètement de sujet. En d'autres termes, peut-être n'était-elle pas tellement intéressée par ce bar, finalement... Sam fût soulagé. Genre... super soulagé. Ses muscles et sa position se détendirent et il se passa une main lasse sur le visage, comme s'il venait d'avoir accomplit un lourd effort.

À entendre cette fille, on aurait dit que tout était en feu dehors. Ou alors que l'on se faisait agresser après trois pas sur le trottoir. Or, ce n'était pas le cas. Ou du moins ne l'était-ce pas ici, dans le centre-ville. Les officiers de police, malgré leur travail acharné pour garder le calme et la sérénité dans toute la ville de Baïmak, n'avait pour l'instant réussi que pour cette zone-ci. Mais, d'après certaines rumeurs, même entre ces quatre murs, le futur était compromis.

" Jusqu'à présent, peu de choses ont changé dans ce quartier. Et si vous voulez parler des violences que l'on observe dans le reste de la ville... " fit-il en retournant à sa vaisselle. Désormais détendu, il pouvait faire plusieurs choses à la fois. De plus, malgré ses yeux presque fermés, il avait bien vu que certaines chopes étaient vide. Il y aurait bientôt à en servir d'autres. Quoi qu'il en soit, il n'en avait pas fini avec cette Uliana.

" Sachez, tout comme chacunes de ces pourritures qui sont en train de foutre le bordel là-bas, qu'il faudra me passer sur le corps pour poser ne serait-ce qu'un pied ici ! " fit-il, l'air énervé. Comme tout le monde, il avait des connaissances -voire des amis- qui avaient été ennuyées ces derniers temps par les événements récents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Mer 16 Oct - 14:49

Ça ne m'étonnais aucunement que des crétins aient décidé de faire comme ils leur plaisaient en devenant violents. Ou peut-être l’étaient-ils déjà à la base, qui sait ? M'enfin, ça ne changeait rien aux faits, évidemment. J'irais explorer cette piste dans les jours à venir, afin de connaître leurs "motivations", si l'on pouvait appeler ça ainsi. Et, surtout pour confronter mes idées aux leurs. Ils devaient bien en avoir quand même, même si leur attitude était des plus ignoble.

Face aux paroles courageuse de l'oncle Sam, je ne pu que les appuyer avec un sourire. Au moins, il ne se laissait pas marcher sur les pieds et semblaient savoir s'affirmer, c'était une bonne chose. Il ne fallait évidement pas que ces violences se propagent et que les habitants laissent couler ce genre d'attitude. Bien sûr, je ne dis pas qu'il faudrait prendre les armes comme ils le font sûrement mais essayer de trouver un terrain d'entente. Ou alors les enfermés, au choix.

- Vous avez bien raison confirmais-je. Vous pourriez m'en dire plus sur ces violences ? Qui en sont les auteurs ?

Quitte à aller explorer cette piste, autant avoir quelques informations dessus au préalable. Surtout pour savoir où aller et comment agir. Ce serait certainement risqué mais j'étais bien trop téméraire pour laisser tomber. Et puis, je savais me transformé en monstre poilu et sous cette forme, je faisait des ravages, chose à ne pas oublier. Je suis peut-être folle, à vouloir mettre mon nez un peu partout pour savoir réellement ce qui se passe mais c'est un but comme un autre. Il y a des personnes beaucoup plus folles que moi, et heureusement d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Messages : 56
Date d'inscription : 02/09/2013
Localisation : Partout
Emploi/loisirs : Surprendre les autres
Humeur : Jouette
Choses importantes :
Le PNJ Mystère est joué par les administrateurs. Il incarne au choix un des PNJs-Prédéfinis et s'incruste parfois dans vos RPs. Vous pouvez lui envoyer un mp pour lui demander d'y intervenir si vous le souhaitez.

avatar
Petit perdu
PNJ Mystère
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Mer 16 Oct - 19:56

L'oncle Sam venait de terminer la vaisselle. Il avait même eu le temps d'essuyer les différents verres avant que quiconque vienne en redemander. Il se frotta le crâne lentement en pensant à ce qu'il pouvait répondre à cette femme qui, décidément, ne venait pas d'ici. Tout le monde savait que les violences étaient causées par les jeunes du groupe des Baïmak's kids. Enfin... par eux et les fameux squatteurs qui les servent. Après, pour ce qui était des précisions, c'était assez compliqué : l'information n'étant diffusée que via du bouche à oreille. Aux yeux des médias, il n'y avait pas de problème.

Mais le bouche à oreille, aussi efficace soit-il dans une petite ville comme celle de Baïmak, était quelque chose de dangereux. Et nombreux évitaient de dire tout ce qu'ils savaient à quiconque le leur demande. Il y avait certaines personnes, faisant partie de ces différents groupes, qui avaient le pouvoir de faire taire les balances.

Cela-dit, l'oncle Sam n'était pas de ceux qui étaient effrayés par les voyous errants dans les rues.
" Ce sont des sales gosses, pour la plupart. Ou alors des types comme vous et moi, qui demandent qu'à avoir de quoi manger dans leurs assiettes. " lui dit-il. Ca n'était pas une réponse très fournie.

Il inspira longuement avant de se lancer dans plus d'explications. Tant que cette femme était là à poser des questions, les différents habitués du bar resteraient assis à attendre que cet interrogatoire soit terminé. Tout les verres -ou presque- étaient vides à présent. Pourtant, personne ne venait au comptoir ni ne demandait quoi que ce soit de plus, d'où la conclusion de l'Oncle Sam. Les oreilles étaient toutes tendues aux explications, aux histoires, de celui-ci.

" On parle d'un Alexey. Il fait venir des gens de Russie ici. Je sais pas pourquoi, ni comment, ne m'demandez pas. Il se fait surnommer "le russe". Maintenant... de là à dire qu'il l'est vraiment, ça non plus j'en sais rien. Ces illégaux sont entassés je ne sais pas trop où et servent le russe en échange d'un toit. Tandis que la plupart des petits trafiquants et voyous qui ont toujours été là lui doivent désormais une part. Probablement en échange de sa protection. "

De son regard perçant, il observait les différentes réaction de l'enquêtrice alors qu'il parlait. Espérant pouvoir deviner ce qui l'avait motivée pour venir ici -vue qu'elle venait probablement d'autre part- et les raisons pour lesquelles elle posait toute ces questions. Il avait profité de ses explications pour servir une chope d'une bière locale et l'offrir à Uliana.

" De la part de la maison. " fit-il en la glissant vers elle. L'une des personnes jusqu'à présent assise se leva et s'en alla. Il ne désirait probablement pas écouter plus longtemps cette histoire. Ou peut-être comprenait-il qu'il n'aurait pas tout de suite l'opportunité de se faire servir à nouveau. Quoi qu'il en soit, Sam mit ses dépenses sur sa note. Il les paierait illico, dès son retour.

" Finalement, il n'y a rien de particulier dans les actes, les délits, qui ont été commis jusqu'ici par cette bande de crétin. Ca reste une délinquance plutôt banale. Le problème est qu'ils sont tous unis autour de l'enculé d'Alexey et qu'ils se parlent entre eux. Ils sont organisés. Ce qui les rend plus forts et, parfois, plus intelligent. La fréquence des saccages, des vols, et différents actes de violence dans les rues augmente jour après jour. "

Il fit une pause, observant le bar à moitié vide et écrasé par un silence de plomb.

" Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus. " fit-il pour terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Ven 18 Oct - 20:52

J'écoutais attentivement le vieil homme, retenant chacune des informations dont il me faisait part. C'est lorsque j'entendis le surnom "le russe" que je tressaillis. C'était celui qui m'avait permis d'entrer dans la ville. La suite ne me plu guère. Mes pensées commencèrent à se mélanger alors que je fus prise d'une certaine panique. J'avais donc réussir à venir ici grâce à ce même type, cet Alexey ? Allais-je devoir moi aussi payer ma dette envers lui ? Comment avais-je pu tomber dans un piège aussi idiot ? J'aurais évidement du prévoir que ce ne serait pas gratuit. A moins qu'il ait l'intention de faire autre chose de moi.

Trop énervée pour parler, je le remercia d'un simple hochement de tête accompagné d'un petit sourire lorsqu'il m'offrit une bière. Je portais ma main légèrement tremblante à la chope avant de serrer cette dernière, tentant de me calmer. Si ce gars pensait que j'allais devenir son jouet, comme tous ceux qu'il avait fait rentrer, il se mettait les doigts dans l'oeil. Après tout, je n'avais pas signer de contrat à ce que je sache. Mais qu'était-ce que je raconte moi ? Contrat ou non, il devait s'en foutre pas mal. Oui, ce n'était plus le même monde ici.

Je finis par me focaliser sur les paroles de l'oncle Sam, oubliant ce problème pour le moment. J'y réfléchirais plus tard. Ces violences n'avaient donc pas atteint le seuil critique. Cela était rassurant mais le niveau allait être atteint un jour ou l'autre, ce qu'avait confirmé le barman en m'expliquant que ces actes augmentaient de jour en jour. Il ne savait pas où trouver ces délinquants mais j'avais ce que je voulais à leur sujet. Et puis, j'avais réussit à contacter le russe une fois, pourquoi ne pourrais-je pas le refaire une deuxième ? Il me fallait des explications de sa part.

-Inutile d’en dire plus, vous m’en avez déjà dit beaucoup, merci. Et, en ce qui concerne la police, vous savez comment elle s’organise pour essayer de contrer ces actes de délinquances ?

Evidemment, il me fallait en savoir plus sur les actions des forces de l'ordre face à ces problèmes. J'allais également fouiller de ce côté, histoire de voir si elles étaient efficaces ou non, et de connaître leur propre avis sur la question. De plus, j'aurais peut-être l'occasion d'être plongée dans le feu de l'action, même si j'aurais autant de chance d'assister à un de ces actes de délinquance à l'intersection d'une rue.

Amenant la chope de bière à mes lèvres, j'en bus quelques gorgées et fus surprise par le bon goût qu'elle avait. Je n'avais jamais été fana de bières mais cette dernière était particulièrement bonne. Comme quoi, il n'y avait pas que du négatif dans cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Dim 20 Oct - 5:55

Viktor Jacamon est un policier tout ce qu'il y a de plus normal, à peu près. Il recommençait à peine à revenir sur le terrain, portant à nouveau son arme de service à sa ceinture. C'était, auparavant, un officier respectable et respecté. Aujourd'hui, la plupart de ses collègues faisaient partie de cette génération qu'il ne connaissait pas. Les autres le connaissent mais l'on, à leur manière, oublié. Il s'agissait donc d'un homme en uniforme doté d'expérience mais traité comme un bleu. Il n'allait pas s'en plaindre, cela-dit. En tout cas... pas aujourd'hui, pas maintenant.

C'était la période parfaite pour son retour. La violence dans Baïmak battait des records et rares étaient ceux qui mettaient les moyens nécessaires à la résolution de tout ceci. Il n'y aurait pas d'amélioration tant que tout le monde gardait les mains propres. Un sourire aiguisé à cette pensée, celle de se salir les mains ou les dents...

Il fit sonner la clochette au dessus de la porte d'entrée lorsqu'il l'ouvrit. Il passa l'entrée et entendit la question d'une inconnue qu'il n'avait d'ailleurs jamais vu auparavant. Ses lunettes brillèrent à la lumière de la lampe principale de la pièce tandis qu'il saluait l'oncle Sam d'un regard. Il lui coupa d'ailleurs la pareil alors qu'il allait répondre pour ajouter son grain de sel à une conversation probablement bien entamée.

" "La police" comme vous dites ne fait pas grand chose, officiellement. On est comme un simple groupe de russes à ce moment précis. On va dans les rues pour régleur le compte de toutes ces ordures. " fit-il à la jeune femme.

" Le fait qu'on aie des armes nous aide mais ces sales chiens ont parfois des capacités qui nous échappent. Pour résumé, c'est la guerre madame. " conclua-t-il. Viktor accompagna son petit discours d'un sourire satisfait.

C'était probablement l'un des rares à ne pas s'inquiéter dans le service de police. Défendre la ville était son travail et il le faisait -d'après lui- relativement bien. On n'entendait plus parler des squatteurs qu'il croisait. Il n'en restait plus une trace, rien. Il porta un verre fraîchement servit par la barman à ses lèvres et se récompensa de ces hauts-faits par son contenu. Penché sur le comptoir, il n'attendait pas quelque répondant que ce soit de la part de la nouvelle venue et se contentait désormais de penser à sa petite vie et à ce qu'il ferait une fois rentré chez lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Sam 26 Oct - 17:04

Je toisais l'homme qui venait de s'immiscer dans la conversation. Il semblait avec une trentaine d'années, je ne saurais vraiment dire, et portait une chemise ainsi qu'un pantalon beige, lui donnant une certaine décontraction. Si je n'avais pas remarqué son arme, je n'aurais jamais pensé qu'il était policier. Il semblait assez content de ce qu'il venait de me dévoiler. Donc, cet homme faisait partit des forces de police et ne semblait pas très optimiste au sujet de la lutte qu'il menait, avec ses collègues.

Je détournais mon regarde de l'homme, pensive. Quand il parlait de "capacités", il faisait certainement référence aux mutations génétiques découvertes il y a plusieurs années. Le fait qu'ils n'arrivent pas à maintenir l'ordre était donc compréhensible.  

-Je commence à comprendre un peu mieux la situation répondis-je en me tournant de nouveau vers le nouvel arrivant. Est-ce que ces affrontements se sont déjà soldés par des pertes dans vos rangs ?

L'oncle Sam m'avait bien préciser que ce n'était que de la délinquance mais qu'en était-il lorsque la police intervenait ? Surtout qu'avec des armes et des... pouvoirs spéciaux, si on pouvait dire ça comme ça, cela pouvait vite dégénérer. Autant poser la question plutôt que de rester dans l'ignorance. Une idée me vint soudainement à l'esprit et je me sentis bête de ne pas y avoir pensé plus tôt.

-Serait-il possible de vous accompagner lors d'une intervention ? Et d'ailleurs, comment êtes-vous informés lorsque des délinquants sévissent en ville ?

Le meilleur moyen de me faire une idée sur tout ça et d'entrer "en contact" avec ce groupe était ni plus ni moins que d'aller sur le terrain, et quoi de mieux que de se joindre à une intervention de la police pour ça ? C'était peut-être fou de demander une chose pareille mais qu'est-ce qu'ils avaient à perdre après tout ? Je savais parfaitement me défendre alors il n'y avait pas à s'inquiéter pour ça. Ça ferait également une superbe vidéo si j'emportais une vidéo avec moi. Etre plongée dans l'action, c'était ça que je voulais. Néanmoins, il allait sûrement être difficile de m'approcher des "adversaires" dans ces conditions mais cet objectif est optionnel. Je pourrais toujours me débrouiller pour les trouver, ou demander de l'aide à ce policier par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Dim 27 Oct - 19:09

Lorsque l'inconnue lui demanda si des morts avaient déjà été causées par les affrontements, Viktor n'eut d'autre réflexe que de vider son verre à peine servit d'un trait. Il releva ensuite ses lunettes légèrement tombée le long de son nez pour observer ce qui semblait être un moulin à parole ou du moins... à question. Une fois le verre vide il se prépara à saluer tout le monde et "rentrer" à l'extérieur. Les rues dans lesquelles il semblait vivre, en ce moment.

" Serait-il possible de vous accompagner lors d'une intervention ? Et d'ailleurs, comment êtes-vous informés lorsque des délinquants sévissent en ville ? " lui demanda-t-elle alors qu'il allait lever son derrière du tabouret. À la place, donc, il se retourna en sa direction, pivotant à l'aide du tabouret pour pouvoir poser son regard sur elle.

Il lui tirait un sourire satisfait, une telle demande n'avait rien de commun et cela l'amusait. Savait-elle vraiment ce qui l'attendait à ses cotés ? Elle ne se doutait probablement pas du caractère barbare du travail de la police de cette ville. Ce caractère était encore plus accentué chez Viktor Jacamon, chasseur aux dents crochues. Cela-dit, on lui avait accordé carte blanche pour nettoyer la ville à lui et à ses collègues. Il n'avait donc aucune honte à révéler ses manières.

" Moi j'suis d'accord, vous savez. Cela-dit ça ferait un peu de paperasse madame. J'aurais besoin de vos papiers, etcetera... si ça ne vous pose pas de problème, biensûr. Sinon, j'ai un arrangement à proposer qui nous arrangerait tout les deux. " lui fit-il en gardant imprimé sur son visage son sourire carnassier. Il espérait franchement qu'elle aie un problème avec ses papiers, car... de ce coté là... lui même avait pas mal de soucis en ce moment.

Il était sensé se trouver un compagnon de route, un partenaire. Mais vu que cela manquait en ce moment, il était pas mal assuré de pouvoir proposer comme solution d'être en compagnie d'un(e) journaliste. Il fallait quelque chose pour remplacer l'aide manquante et ce, quelle qu'elle soit. Même si, à priori, l'information n'était pas l'amie du gouvernement et qu'à priori, elle ne lui serait d'aucun soutien a aucun moment de la journée.

Viktor choisit de secouer la tête plutôt que de penser à toutes les raisons pour lesquelles son plan pourrait échouer. Attendant patiemment la réponse de l'inconnue, d'ailleurs...

" En fait, avant que tu m'dises tout ça... c'est quoi ton petit nom ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Mar 29 Oct - 22:28

Je l'avais vu se lever, ignorant royalement ma question sur de potentielles pertes sans broncher mais intérieurement, j'avais envie de gueuler. La moindre des choses auraient été de dire qu'il ne pouvait pas répondre, ou quelque chose qui s'en rapproche, mais pas à me mettre un vent monumental. Apparemment, je n'étais pas tombée sur le bon flic mais il allait bien falloir faire avec. De toute façon, j'avais besoin de lui. Pas nécessairement mais il pourrait me faciliter grandement la tâche alors ce n'était pas le moment de suivre ses impulsions.

A l'entente du mot "arrangement", mes sourcils se froncèrent automatiquement. Où voulait-il en venir ? Évidemment que mes papiers n'avaient rien de légaux mais pourquoi un policier voudrait-il trouver un arrangement à ce niveau là ? Les forces de l'ordre ne sont-ils pas censé chasser les illégaux de la ville ? Peut-être allait-il me proposer d'acheter son silence, puisqu'il devait sans doute savoir que je n'étais pas d'ici. Fallait-il prendre le risque de lui confirmer le fait que les papiers et moi, ça faisait deux, ou que je me tente à les lui montrer, au risque de me faire prendre ? Dans les deux cas je prenais un risque. Néanmoins, j'étais intrigué au sujet de sa proposition d'arrangement. Si ce n'est pas l'argent, en quoi cela pourrait lui être donc bénéfique ? Je l'observais un peu plus longuement afin de me décider. Il ne semblait pas être un odieux personnage non plus, même si la façon dont il m'a ignoré m'a grandement déplu. Bon, autant prendre le chemin de l'arrangement. Sauf si celui-ci ne me convient pas, évidemment.

- Je m'appelle Uliana. En quoi consisterait cet "arrangement" ?

Reportant de nouveau la chope à mes lèvres, je bus quelques gorgées, sans quitter l'homme des yeux. Arrangement signifiait généralement confiance, la suite n'allait donc pas forcément me plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Jeu 31 Oct - 6:32

Uliana, hein ? Voilà un nom que Viktor ne s'attendait pas à entendre. De plus, elle désirait en savoir plus sur le dit arrangement qu'il lui propose. Bon bon bon. Elle a un problème d'identité, enfin... de papiers, quoi. Il n'avait pas le pouvoir de le lui régler, bien au contraire, mais avec ce qui courait dans les rues... elle lui servirait beaucoup plus ici que derrière les frontière. C'était une fouineuse, ça, ce n'était pas bien dur à deviner. Et si Viktor désirait la punir pour avoir des faux papiers, il pourrait s'arranger pour qu'elle se retrouve seule. À poser des questions comme elle le fait, il ne faudrait pas longtemps pour retrouver son corps inanimé quelque part au milieu des merdes du nord de Baïmak.

Il n'émit pourtant rien de ses pensées, l'exprimant par un sourire de requin. Uliana ne devinerait et ne saurait jamais à quoi pensa le policier à ce moment précis. C'était probablement mieux, préférable, pour chacun d'entre eux. Le bigleux qu'il était tapota du bout des doigts le bois du bar avant de s'approcher de la porte de sortie, invitant d'un geste de la tête la dite "Uliana".

Alors que celle-ci la suivit, probablement dérangée par l'idée de faire tant confiance à Viktor -probablement-, il lui donna quelques informations suplémentaires.

" Moi c'est Viktor, Viktor Jacamon. " lui fit-il donc.

Faire passer l'info dura le temps exact qu'il leur fallut pour être maintenant à l'extérieur du bar. L'oncle Sam fronça probablement les sourcils alors qu'il n'avait pas reçu son "aurevoir, bonne fin de journée" habituel. Mais bon, ce sont des oublis qui arrivent. Et en parlant d'oublis...

" J'ai cru remarquer, à la tête que vous avez tiré tout à l'heure, que quelque chose n'allait pas. J'ai omis de vous répondre, pardon. Ca m'était juste sorti de la tête sur le moment. J'vais donc tout vous dire maintenant. " lui dit-il.

Il releva le col de sa veste pour protéger son cou du froid. Ses lunettes se virent moins transparentes tant le climat d'ici était agressif. Ceci lui donnant peut-être un air plus inquiétant, il se remit à parler, étant donnée qu'aucune réponse n'avait encore été donnée.

" J'ai perdu mon dernier coéquipier, je sais pas encore qu'il l'a descendu ni comment et, très sincèrement, je pense pas le savoir un jour. Voilà pour mon expérience du coté de la mort de ce coté-ci de la justice. J'ai cru entendre parler d'autres histoires, mais j'en sais trop peu pour vous donner quoi que ce soit comme information. Bref. C'est un petit enfer pour nous, pour moi, depuis quelques années. Les méthodes ont changé, la vie avec. On commence à s'y faire et, ça aide pour la vie de tout les jours. "

voilà, c'était fait. l'information avait été donnée en guise de réponse. Lorsqu'il parla de son ancien coéquipier et du drame qui lui arriva, il se gratta le nez. C'était un réflexe, et celui-ci ne vint pas seul. À plusieurs reprises alors qu'il parlait, il fut coupé par une horrible toux qui le surprenait au milieu même d'un mot, aussi court soit-il. Et maintenant qu'il en avait finit avec cette partie de son bla-bla, il se faisait littéralement agressé par cette même toux qui revint en force.

Il se couvrait la bouche avec ses mains, très rouges à cause du froid qui, avec le temps passé dehors, se montrait plus violent. Une fois qu'il se calma, il se remit à parler.

" Pour ce qui est de l'arrangement, j'ai besoin de quelqu'un qui m'accompagne pendant l'exercice de mes fonctions, c'est urgent. Vu les relations que j'entretiens avec mes confrères, je préférerais quelqu'un de l'extérieur. Et vu toutes les questions que vous me posez, vous pourriez m'être pas mal utile. " fit-il pour commencer. " La seule obligation serait de passer un examen, d'apprendre à tirer et d'obtenir une arme. Vous seriez une sorte de free-lance des autorités, employée à chaque fois que je met un mot dehors, en quelque sorte. Vous en faite pas, tout ça est fait à l'amiable entre vous, le patron et moi. Je le connais bien. On sortira donc pas vos papiers une seule fois. " il lui fit un clein d'oeil à sa derniere remarque, tentant d'être sympathique. Il ne savait cela-dit pas vraiment si elle le remarqua.

Juste en face du bar était garé son véhicule de service, qu'il lui montra d'un geste du bras. Avec le froid qu'il faisait, il ne pouvait qu'admettre qu'il rêvait d'y entrer. Il souffla donc une invitation à Uliana pour l'y accompagner.

" On passe la journée ensemble, on teste tout ça... et après, vous choisissez, d'accord ? " lui dit-il pour finir, finalement, en commençant déjà à marcher en direction de sa voiture, dont les portes se déverrouillèrent à son approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Jeu 31 Oct - 9:41

L'homme, qui se révélait s'appeler Viktor, m'invita à le suivre dehors. Je laissais donc ma chope de bière à moitié vide sur le comptoir, sans oublié d'adresser un sourire poli un barman, et suivis le policier dehors. Sentant la morsure du froid, je refermais mon blouson, sans lâcher Viktor des yeux, méfiante. Il me raconta alors ce qui était arrivé à son coéquipier et comment il voyait tout ça. Tout ceci coupé quelques moments par une toux qui devint vite frénétique lorsqu'il termina ses explications. Je le regardais donc, les sourcils froncés, essayant de calmer sa toux. Il ne devait certainement pas être en bonne santé pour être dans cet état là, d'autant plus que sa toux ne sonnait pas très bien. Je restais silencieuse face à ses paroles, pensant que dire quelque chose était inutile, et me contentais d'hocher doucement la tête.

Une fois sa toux contrôlée, il m'exposa son arrangement. Comme je l'avais prévu, ça ne me plaisais pas. L'accompagner pour une mission, d'accord, mais pas à chaque fois qu'il doit en faire une. D'autant plus qu'avec ça, j'allais être trop mêlée à la police, moi qui voulais rester neutre. En plus de ça, il m'invitait à monter dans sa voiture. Le genre d'endroit où l'on pouvait facilement se retrouver enfermé et où l'espace était trop restreint pour se défendre. Tout pouvait arrivé après tout, mieux valait penser à toutes les éventualités. Je ne pouvais pas savoir si il me disait la vérité ou non, ni quelles étaient ses réels intentions, et c'était là tout le problème.

Je croisais les bras, frissonnant alors que le vent soufflait, plonger dans mes réflexions. Avait-il réellement besoin de quelqu'un pour mener à bien son travail ? Comment pouvait-il préférer une étrangère, pas du tout expérimentée et sans papiers qui plus est, à ses collègues ? Décidément, cet homme était une source de question et c'était franchement dérangeant. Il se dirigea vers son véhicule mais je restais clouée sur place, bien trop réticente à le suivre.

- En somme, je deviendrais une sorte de pion, c'est ça que vous dites ? Je n'ai pas tellement envie d'accourir bien gentiment lorsque vous aurez besoin de mon "aide", d'autant plus que je ne vois pas comment je pourrais vous être utile.

Oui, c'était comme ça que je voyais son arrangement. Je préférais largement me débrouillée seule plutôt que de me retrouvée tenue en laisse. J'attendis donc qu'il m'éclair un peu plus sur ses intentions, les sourcils froncés, obstinée à ne pas bouger d'un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Jeu 31 Oct - 18:05

En quoi pourrait-elle lui être utile... pensa-t-il en se passant le pouce sur la lèvre inférieure alors qu'il l'observait. Elle ne rentrerait pas dans son véhicule avant d'être parfaitement convaincue des intentions du policier, détective -monstre, au passage-. Celui-ci devait donc subir les maux du froid pénétrants de Russie... ou Finlande, enfin bref, reste qu'il devait les subir jusqu'à avoir satisfait la curiosité d'Uliana. Il croisa les bras, utilisants ses ultimes défenses contre le climat particulièrement agressif aujourd'hui et se retint de tousser à nouveau. Gardant son calme quand à cette toux, il su se retenir et empêcher qu'une nouvelle vague, longue et douloureuse, lui arrache la gorge et les poumons.

" Si vous croyez que travailler comme policier, détective, c'est être un pion, alors vous vous mettez le doigt dans l'oeil... on est des combattants plus ou moins solitaires. Bon, on est obligés de traîner à deux ou plus mais bon... c'est pas mon truc. " lui fit-il, pour commencer. " Sinon, si vous croyez pouvoir poser des questions, récupérer des informations chez tout le monde sans avoir d'attache quelconque, vous allez très rapidement avoir des ennuis. Vous devrez choisir un camp, ne serait-ce que pour vous protéger. " rajouta Viktor, un sourcil levé.

Ses lunettes, désormais opaque, cachaient ses yeux. Uliana ne pourrait percer le mystère qu'était le policier. Elle ne pourrait deviner ses idées, ses émotions, ses pensées. Or, le policier supposait qu'elle avait ce genre de dons, étant donné la profession à la quelle elle s'était vouée.

" Au fond, vous faites le même job que moi. Vous posez les questions utiles aux personnes désignées et vous cherchez la vérité, non ? Enfin, moi je suis plus celui qui coince les méchants, les mauvais, et les met sous les verrous. En ce moment, la prison, c'est pas ma priorité, mais bon... tout ce que je vous demande, c'est une journée. Histoire de vous convaincre, d'accord ? On prend mon véhicule, on écoute la radio et on va sur le terrain. Je suis sûr que ca vous conviendra autant à vous qu'à moi ! " lui fit-il, les bras maintenant écarté.

Il avait besoin d'un partenaire. Mais pour ce qui était des combats, des affrontements avec les "méchants" comme il les décrivait lui-même, il n'avait besoin de personne pour le défendre. Convaincu de sa supériorité totale sur l'arène face à chacun des Baïmak's kids, il ne cherchait pas un compère qui soit tout comme lui, assoiffé de sang. Il ne désirait pas passer toutes ses journées avec un autre chasseur sur le dos, non. Il était bien meilleur seul. Avoir une fouineuse comme Uliana lui permettrait de continuer ses activités tranquillement et, si elle avait un peu de jugeote, elle comprendrait que tout ce qu'il lui offrait était une couverture.

C'était bien connu que les officiers de police et leurs équipiers étaient soudés envers et contre tout. Ils la protégeraient dès qu'elle entrerait dans les rangs et ce, quels que soient ses problèmes. C'était un arrangement parfait, oui, parfait.

À cette pensée, Viktor sourit à nouveau. Sa dentition avait tout d'étrange, son dentiste le lui avait dit, il tirait une sourire de requin, ce qui lui donnait un air assez peu rassurant. Mais bon, il ne voulait plus retourner chez le dentiste et resterait ainsi... ce n'était pas une raison de s'arrêter de sourire, si ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Lun 4 Nov - 17:01

Ses arguments tenaient debout. Je ne pouvais décemment pas rester neutre sans m'attirer encore plus de problèmes. Oh, je savais parfaitement que dans tous les cas, j'en aurais, des problèmes, mais les diminuer serait tout de même plus... confortable disons. J'écoutais la suite avec attention, toujours les bras croisés. Mon travail était si flagrant que ça ? Ne pouvais-je donc pas être une maîtresse, ou même une femme d'affaire curieuse ? En même temps, ma requête ne collait pas à ses différents profils alors sa conclusion s'expliquait plutôt facilement.

Une journée, hein ? Bah, après tout, du moment que je ne m'amusais pas à signer des tonnes de papiers et que je ne faisais pas de promesses à tout va, je n'avais rien à perdre. Peut-être ma tête, oui, mais j'avais la possibilité de me défendre. Sur ce point là, je restais confiante. Même si l'idée de monter dans sa voiture me rechignais énormément, mon corps n'était pas celui d'une petite faiblarde, je savais mettre de beau coup de poing. Et, si jamais ma simple force physique ne m'aiderait pas à me sortir d'un quelconque pétrin, je pouvais me métamorphoser en quelques secondes. Cela constituait la base de mon plan de secours, pour le reste, il faudrait voir avec le lieu et les circonstances mais je ne me faisais pas de soucis.

Finalement, je m'avançais vers le véhicule de Viktor et, dépassant ce dernier, j'ouvris la portière de l'engin et m'y installais, tendue. Il faisait nettement plus chaud dans l'habitacle qu'à l’extérieur mais je ne me laissais pas amadouée par la chaleur ambiante. Mes sens étaient aux aguets, près à agir au moindre danger. Ok, ok, j'étais peut-être en train de me la jouer comme dans un thriller mais c'était ma première "enquête", c'était donc normal. Du moins, je l'espérais. Lorsque Viktor s'installa derrière le volant, je tournais le regard vers lui, de nouveau prête à le bombarder de question. Il avait peut-être réussit à me convaincre mais je n'allais tout de même pas me taire après ça.

-Et qu'est-ce que nous allons faire, sur le terrain ?

Sur le terrain signifiait généralement être plongé dans l'action mais pour le coup, je n'arrivais pas à m'imaginer la suite des événements. Néanmoins, j'étais sûre que tout cela sera une sorte de test, pour voir si cet arrangement me convenait vraiment. Lui, ça avait plutôt l'air de lui convenir. J'allais certainement apprendre plus de choses sur ce qui se tramait dans cette ville, du moins je l’espérais. Dans tout les cas, cette journée allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Mer 6 Nov - 20:43

Il était fort satisfait, Viktor, lorsqu'il se rendit compte qu'Uliana se dirigeait vers le véhicule. Déterminée, elle y rentra et s'y mit aussi confortablement qu'elle le pouvait. Bien entendu, il faisait bien plus chaud à l'intérieur qu'à l'extérieur, et c'était probablement un bon début pour la collaboration de ces deux individus qui n'avaient pas grand chose à voir l'un avec l'autre, à priori.

Une fois lui-même assit sur son siège, le policier se frotta le crâne comme pour le réchauffer. Ses oreilles étaient si rouges que l'on aurait dit qu'elles allaient exploser, et croyez le ou non mais leur propriétaire en souffrait le martyre.

Il enfonça les clés de la voiture dans la serrure et les fit tourner, elles et le moteur. Celui-ci se mit en marche et le radiateur du véhicule suivit le mouvement. Encore un peu plus de réconfort après avoir affronté, le temps de quelques minutes, un froid sibérien. Il posa sa main gauche sur le volant, sa main droite sur le manche. Il s'agissait d'une manuelle. Tout les véhicules des policiers étaient manuels. Considéré comme plus fiable et plus maniable, le système était gardé par les autorités sur le terrain. Les automatiques étaient laissés aux criminels ou, du moins, à ceux qui n'y connaissaient pas grand chose.

Ce que nous allons faire, hein ? Viktor sourit à cette question. Ses oreilles désormais remises, il leva l'index sans pour autant lâcher le manche comme pour présenter quelque chose. Uliana ne put le comprendre directement, en tout cas pas avant que le policier arrive à décrocher sa radio de la main gauche et la mettre en marche. Son regard passa de la bouille d'Uliana au vide, tentant d'écouter au mieux les annonces de ses supérieurs.

" À toutes les unités du nord et centre-ville, dirigez-vous vers la gare, armé. À toutes les unités du nord et centre-ville, dirigez-vous vers la gare, armé. " leur indiqua donc la radio, grésillante.

Viktor fit une grimace satisfaite et observa Uliana alors qu'il se prépara à demander plus d'information. Il attendait aussi une réaction de sa "partenaire". Mais un autre message était diffusé.

" Une équipe au centre commercial, tout de suite. Une équipe au centre commercial, tout de suite. " fit-elle. La voix qui parlait par radio était celle d'une femme d'une quarantaine d'année, probablement un visage dur et des lunettes carrées. Cette annonce était très mystérieuse, on ne saurait deviner ce de quoi il s'agissait. Mais le fait qu'une seule équipe soit nécessaire indiquait qu'il ne s'agissait pas de quoi que ce soit de bien grave.

Viktor pressa le bouton de la radio qui mettait en marche le micro.

" Ici Jacamon, numéro de badge 23050 - 80, plus d'information sur le centre commercial ? " fit-il sans même jeter un regard à Uliana qui n'avait apparemment rien à rajouter. Ils attendirent la réponse silencieusement.

" 23050 - 80, un alien qui joue fréquemment avec le courant du centre commercial semble avoir fait péter l'électricité de la moitié du bâtiment. Vous allez les interroger ? " demanda la femme à la radio.

Avant de répondre, Viktor se tourna vers la poseuse de question. Cela semblait être son domaine. De plus, c'était sa journée. Bref, un léger sourire au lèvre, il lui lança -derrière ses lunettes-, un regard curieux. Il semblait lui demander, avec ses yeux, ce qu'elle voulait faire aujourd'hui... comme une fille qu'on emmène au parc un jour d'été. Or, il ne s'agissait ni du parc, ni d'un jour d'été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Jeu 7 Nov - 7:04

Pour toute réponse, Viktor le va son index et je ne compris pas immédiatement ce qu'il désignait avant qu'il décroche la radio et entreprit d'écouter les différentes annonces qui y étaient diffusées. La première demanda des renforts à la gare, tandis que la seconde voulait une équipe au centre commerciale, qui ne se trouvait pas loin d'où nous nous trouvions. Viktor se tourna vers moi et je compris qu'il me laissait choisir notre destination. Nous allions donc plonger dans le feu de l'action mais le fait qu'il me laisse le choix me laissais perplexe. Après tout, ce n'était pas moi le policier, il devait sans doute savoir mieux que moi quelle était la meilleure chose à faire en "phase de test".

Néanmoins, je ne lui fis pas part de ces dernière pensées et me remémorait les annonces qui étaient passées quelques secondes plus tôt. Le fait qu'ils aient intimé aux unités de venir armé dans la première devait sans doute signifier que le danger était bien présent. Bien que j'avais envie d'adrénaline, ce n'était peut-être pas raisonnable de foncer tête baissée là-dedans. Quant à la seconde annonce, le problème semblait tout autre. Un alien ? Qu'est-ce qu'ils voulaient dire par là ? Cela semblait plus relever de l'attrape criminel. Si je le pouvais, je me rendrais sur ces deux lieux mais c'était évidemment impossible. Il fallait penser à laquelle des deux situations pourraient m'être le plus bénéfique. Cet "alien" du centre commercial faisait peut-être partit de ces délinquants qui font un peu ce qu'ils veulent. Mais qui a bien pu provoquer la réunion de plusieurs unités à la gare ?

Frottant mes doigts contre ma tempe, je fronçais les sourcils. Qui aurait cru que faire un choix pareil était aussi difficile ?

- Allons au centre commercial finis-je par lâcher, en laissant retomber ma main sur ma jambe et me tournant vers Viktor.

Même si les informations données sur ce qui se passait là-bas restaient floues, cela semblait beaucoup moins dangereux que ce qui se passait à la gare. Et, même si je passais à côté de quelque chose, je préférais largement rester en vie que de risquer de la perdre à cause de mon impatience. Peut-être que plus tard, quand je me serais habituée à ce qui se passe dans cette ville, je pourrais m'attaquer au gros gibier disons. De plus, je n'avais aucune confiance en l'homme qui était assit près de moi alors je ne voulais surtout pas me rendre sur des lieux dangereux avec lui.

Sur mes ordres, la voiture s'engagea sur la route et le silence tomba dans l'habitacle, seulement perturbé par les grésillements de la radio. Bizarrement, j'avais l'impression d'être une gamine voulant vers ses preuves à une sorte d'examen. Au fond de moi, j'avais envie d'impressionner le policier qui était à côté de moi. Comme si j'avais quelque chose à lui prouver. Mais quoi ? Peut-être que je voulais lui montrer que je savais me défendre et que je n'avais pas peur de me retrouver dans toute sorte d'histoires, en restant dans la limite du raisonnable bien sûr. Qu'importe, dans tous les cas, je n'avais pas à agir sur cette simple envie complètement idiote.

- Pourquoi m'avoir laissé le choix ? demandais-je finalement, brisant le silence. C'est vous le policier après tout, pas moi.

Au final, je ne pu m'empêcher de sortir cette question me taraudais l'esprit depuis un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Ven 8 Nov - 2:57

Viktor se contenta de lever les épaules pour lui répondre. Il n'avait pas plus envie qu'elle de se faire tirer dessus et, en plus, il était assez convaincu que pas mal de gens avaient envie de jouer les héros dans cette ville de fous. Il ne fallait donc pas s'inquiéter, le terrain était couvert. C'était la principale qualité de la police, en ce moment. Toujours prête à rentrer dans le tas, peu importe l'endroit ou le moment.

" C'est votre journée. " se contenta-t-il de lui répondre.

Cela-dit, elle avait raison, pensa Viktor alors qu'il démarrait en direction du fameux centre commercial. Il était le policier, ici. Ce qui représentait une sorte de rang qui était donc supérieur à celui d'Uliana. Il prenait les décisions, dès maintenant, il s'agissait de la sécurité de chacun des deux individus. Alors qu'un feu rouge les empêcha de continuer la route, l'homme en uniforme -ou presque- se passa une main dans le dos tout en se retenant de tousser à nouveau. Il pensa à la douce image d'une cigarette entre ses lèvres tout en sachant qu'il n'en fumerait pas aujourd'hui.

Le silence régnait dans l'habitacle du véhicule. Il fallait avouer que ces deux personnes ne se connaissaient guère bien et vu la vitesse à laquelle il s'étaient rapprochés, une sorte de gêne s'était installée. Il fallait bien avouer que Viktor n'y avait pas été de main morte en lui proposant de passer la journée à ses cotés. L'idée que ça ne plaise pas à son épouse lui passa par l'esprit mais l'envie de cigarette et le fait qu'il n'aie rien à se reprocher fit vite le ménage.

Ce qui était bien, dans la voiture de l'officier, c'était le radiateur. Mais pas seulement ! D'une main libre alors qu'ils étaient de nouveau en mouvement, il activa la radio. Pas celle de ses supérieurs, cette fois, mais une de musique. Pas de chance, Viktor n'avait pas des goûts musicaux très accessibles, il écoutait de la musique folklorique finlandaise... la plupart du temps.

" Nous devons interroger les témoins et le service de sécurité. En espérant que les témoins soient toujours sur place. Il nous faut un profil pour l' "alien" en question. Ce n'est pas sa première fois, apparemment. " lui fit-il pour lui expliquer ce qui allait se passer. Car il fallait bien la briefer, ne serait-ce qu'un petit peu.

" On a quelques minutes de routes, si vous avez des questions. " ajouta Viktor, un sourire aux lèvres. Il tentait d'être aimable.

spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 23
Localisation : En mission de sauvetage dans une épicerie de quartier.
Emploi/loisirs : Des loisirs ? Pas le temps !
Humeur : Déterminée
Choses importantes :
Son unique but est de montrer toutes les vérités au monde entier, d'en dénoncer les responsables. Elle est plus que déterminée.

avatar
La Fouineuse
Uliana Kourine
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Mar 12 Nov - 20:10

Je me contentais de sa brève explication, qui n'en était pas vraiment une. Je n'allais pas non plus me plaindre d'avoir eu la possibilité de choisir notre destination, seulement que ce n'était certainement pas un choix qui se prenait à la légère, encore plus dans cette ville. Alors, il était étrange qu'il me laisse carte blanche de ce côté là.

Il fut le premier à couper le silence qui c'était installé, non pas en parlant mais en allumant la radio, d'où une musique folk commença à sortir. Je n'étais pas fan de ce genre musical mais c'était tout de même mieux qu'un long silence, qui avait finit par devenir pesant. Néanmoins, quelques minutes après avoir allumé la radio, il ouvrit la bouche pour m'expliquer comment ça allait se passer, une fois que l'on serait sur place. Nous allions donc commencer par jouer les petite fouines. Bah, ça me permettra de m'entraîner un peu au niveau de l'analyse des paroles, du comportement, tout ça quoi. Ce n'est pas le genre de chose à prendre à la légère quand on fait un métier comme le mien. Je dirais même que c'est primordial, surtout que c'est d'un grand réconfort quand on n'apprécie pas le contact humain, comme moi.

Je souris à sa dernière phrase. Evidemment que j'en avais, des questions. Pas besoin de me donner une invitation pour les déballer.

- Pourquoi "alien" ? Qu'est-ce que ça signifie ? Et une fois le profil dressé, nous allons tenter de le retrouver ?

En lui posant cette question, j'avais légèrement tourné la tête vers lui pour lui jeter un rapide coup d'oeil avant de reporter mon attention sur le pare-brise. Même si ce dernier n'avait rien d'intéressant. Dehors, je pouvais voir quelques habitants se serrer contre leurs vêtements afin de ne pas craindre la morsure du froid et d'autres qui semblaient errer, sans vraiment savoir où ils allaient. Comment était-ce, de vivre dans une ville complètement couper du monde ? D'avoir des amis, de la famille, ailleurs, et d'être dans l'incapacité de les voir ? De subir des caprices de "gangs" sans avoir son mot à dire ? D'être un simple spectateur de cette décadence ? Tant de questions restaient sans réponse. J'avais vraiment envie de connaître tout du mal qui rongeait cette ville, de connaître l'avis de chacun, de voir dans l'obscurité. Et de dénoncer les fautifs. Après tout, c'était mon seul but. Tout commençait aujourd'hui, il ne fallait donc pas que je foire, histoire d'avoir de bonnes bases dès le début.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Partout !
Emploi/loisirs : Chercher les ennuis
Humeur : Affamé
Choses importantes : Loup-garou
Fumeur
Sourire de Requin

Ami de • Uliana Kourine
avatar
Héro de Baïmak
Viktor Jacamon
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   Jeu 14 Nov - 17:11

Le policier interrompu probablement les pensées d'Uliana lorsqu'il klaxonna, observant le fait que le feu n'avait pas changé depuis dix bonnes minutes et qu'il s'était, jusqu'à présent, laissé faire. Il soupira et s'approcha tant du volant qu'il sembla coller son visage sur le pare-brise, tentant ainsi de s'assurer qu'il n'y aurait personne pour les choquer lorsqu'il brûlera le feu rouge. En effet, personne. En fait, en ce moment, la ville était assez vide. Le froid était violent et même chauffer le moteur des vieux véhicules souvent utilisé ici était assez difficile par un temps pareil.

Lorsqu'ils avaient de nouveau une vitesse de mouvement normale, Viktor se calma et tapota le volant du bout de ses doigts.

" Ca me semble assez évident, un alien est quelqu'un d'étrange, non ? J'veux dire, tout ces trucs de superpouvoirs. " dit-il en rigolant. Il pensait à ces gens ayant vécu avant que ce genre de don ne soit développé pour de bon. Il fut un temps où les superpouvoirs appartenaient aux super-héros, personne d'autre. Ou encore aux romans de nature fantastique. Bref, le monde réel ne mangeait pas de ce pain là. Le policier, sorte de loup-garou de son temps-libre, se laissa penser à ce temps-là où il n'en aurait pas été un.

" Une fois le profil dressé, j'en sais rien. Étant donné que ce n'est pas sa première fois, l'affaire doit déjà être prise en charge par une équipe. Après, ce n'est que la partie officielle... " rajouta-t-il, souriant. Le centre commercial apparaissait dans l'horizon et se rapprochait chaque seconde. Viktor attrapa son badge et l'accrocha à sa ceinture, le tout de sa main libre. Il laissa l'arme à feu dans la boîte à gant sans même évoquer l'idée de la prendre. Que ce soit par un geste, un moment d'hésitation... non, il n'en avait pas besoin.

Il attendait quelques questions supplémentaires avant de devoir couper le moteur alors qu'ils entraient maintenant dans le parking. Les pneus faisant se bruits strident lorsqu'il manoeuvrait pour se garer, doublé par l'écho de l'endroit si vaste.

Le centre commercial était le seul symbole concret du fait qu'il y avait toujours une partie de la population qui ne réfléchissait pas trop à la dépense. Et ils devaient être nombreux pour faire marcher un tel établissement. Celui-ci était bien entretenu, aussi propre qu'il pouvait l'être et rempli de garde de sécurité. Ils étaient d'ailleurs tellement que Viktor se demandait quel type d'alien avait pu rentrer et sortir en attirant l'attention sans avoir aucun problème.

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A la pêche aux infos. [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la pêche aux infos. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Centre-Ville :: Bar "La Quarantaine"-