AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Prémice d'un nouveau commencement. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin Cancer Serpent
Messages : 16
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 28
Localisation : Quelque part
Emploi/loisirs : Divers et variés
Humeur : Neutre
avatar
~*Petit Flocon*~
Yukine
MessageSujet: Prémice d'un nouveau commencement. [Libre]   Lun 7 Juil - 15:42

Yukine n'avait pas vraiment de problème pour dormir dans un autre lit que celui dans lequel il avait passé le plus de temps en étant enfant. En fait ces dernières années, il avait pris l'habitude de dormir n'importe où et forcément maintenant il ne faisait plus vraiment attention au confort du lit en lui-même, être au chaud et sous une couverture était suffisant, même si au chaud signifiait devoir restreindre son pouvoir provoquant donc un froid en lui. Il se rappelait là fois où il avait dormi sur une chaise par manque de place, et le lendemain, l'intérieur de la maison était recouvert d'une fine plaque de givre. Maintenant il arrivait à empêcher ça, mais s'il était trop fatigué ou contrarié, son pouvoir se relâchait pendant qu'il dormait. En se réveillant donc ce matin, il fut soulagé et satisfait de voir que finalement tout s'était passé normalement, il avait donc bien dormi malgré ses yeux encore plissé de sommeil. Il pris alors le chemin vers la cantine locale pour prendre son petit déjeuné. Même s'il n'était pas tranquille son expression n'affichait rien, il semblait agir comme si tout allait bien. Se servant des céréales et prenant place à un table vide. Il songea alors aux paroles de Vigdis, il devait suivre un genre de cour pour connaître son niveau. Lui-même avait une certaine curiosité, quel était son niveau aujourd'hui ? Avait-il beaucoup perdu depuis qu'il avait été obligé d'arrêter l'école ? Bien qu'il n'avait jamais été un élève modèle, il se rendait compte que maintenant, cette partie de lui était en train de lui manquer.

Trop plongé dans ses pensées, il ne fit pas vraiment attention aux autres personnes, ni au possible regard vers lui. Une fois qu'il avait terminé son petit déjeuné, il déposa le plateau à l'endroit prévu et pris le chemin vers les douches non sans faire un détour pour prendre quelques affaires de rechange. Il n'avait jamais été très à l'aise en société d'autant plus qu'il était pudique par chance la douche étant dans son appartement, il n'aurait pas à subir la difficile épreuve de la douche commune. De terrible souvenir de sa jeunesse remontant dans sa mémoire, mais il effaça bien vite tout ça en activant l'eau qui malgré qu'elle soit réglée sur la chaleur maximum n'offrait que de l'eau froide pour l'instant. Puis elle commençait à se réchauffer et a mesure que cela se produisait, Yukine relâchait son pouvoir lentement. La chaleur de l'eau était suffisante pour ne pas gelée immédiatement ce qui permettait à son corps de se réchauffer un peu de temps en temps. En fait il était quelqu'un de frileux, avant que ses capacités ne se révèlent, il était souvent entouré d'une écharpe et faisait le maximum pour rester au chaud. Il avait du faire avec ce froid perpétuel, mais il avait aussi l'impression que ses sens et ses émotions s'étaient endormi avec le froid. Elles n'avaient pas disparues, elles étaient simplement plus lourdes, plus lentes. Il se rendait compte que le froid l'avait enfermé dans une prison de givre, et que seul la chaleur semblait l'en délivrer. Yukine s'était peut-être trop habitué à sa situation, mais il avait vraiment envie de contrôler ce pouvoir.

Peut-être que le type qui était sensé lui faire la leçon pourrait l'aider dans ce but ? Il regarda alors l'heure, il était 9h20, il ne lui restait que dix minutes pour s'y rendre. Se précipitant alors en prenant ses affaires dans la plus grande précipitation. Il sortit aussi en trombe de l'immeuble, vérifiant les clefs dans sa poche avant de passer la porte d'entrée. Il pensait n'avoir rien oublié et s'élança dans les rues de la ville en direction de l'adresse que Vigdis lui avait indiqué. En regardant l'heure, il ne lui restait que deux minutes quand il passa la porte d'un immeuble plus loin dans le centre-ville. Il semblait un peu de meilleur qualité que celui dans lequel il se trouvait, mais il était déjà reconnaissant à la demoiselle de lui donner un hébergement de la sorte pour qu'il ne vienne pas à s'en plaindre. Il sonna alors à l'interphone qui avait le nom qu'il lui avait donné. Une voix déformée lui répondit qu'il pouvait monter. Montant d'un pas mal assuré les escalier, il sentit sa confiance défaillir une fois qu'il fut devant la porte. Sa peur de l'inconnu de l'avait pas quitté, mais maintenant il devait faire des efforts pour Vigdis il n'avait pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prémice d'un nouveau commencement. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A nouveau libre.
» Disparition d'un Chef, avènement d'un nouveau [libre]
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» LIBRE - un jour viendra nous aurons des rêves à nouveau
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Centre-Ville :: Bas Quartier-