AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Billy, Alexey, Hood... la rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Dim 27 Avr - 1:29

Billy avançait, mains dans les poches, en direction de Grand Station. C'était le lieu de rendez-vous que ce Trouve-Tout inutile avait su négocier avec Hood. Il regardait bien où il posait les pieds, marchant ainsi la tête baissée. Ses pensées étaient destinés à la personne masquée dont il ne connaissait pas l'identité. C'était là un fait bien rare pour le jeune garçon qui était un as de l'informatique et de l'information. Il n'avait pas non plus su trouver les gens qui faisait rentrer des armes dans la ville.

Ses bras musculeux après des heures et des heures d'exercice étaient raidis par le froid duquel le chef des Baïmak's Kids ne se défendait pas. En effet, il s'était habillé d'un simple pull de laine au dessus duquel il portait une veste sans manche. Bref, il se les gelait et tâchait de garder le rythme, car ce n'était pas pour demain.

Il releva sa tête et observa le triste décors avec des pensées qui ne pouvaient être que les siennes. Tout ceci lui appartenait. Peu de citoyens de Baïmak savait qui il était mais il avait la main prise sur toute une partie de la ville et... pas des moindres.

Malgré le froid agressif, il était aussi confortable qu'il le serait chez lui, à la maison. C'était comme son jardin, ouvert sur le monde. Pas grand monde ne s'y baladait, apparemment, ce qui renforça son sentiment de sécurité.

Il se frotta les mains en arrivant près du point de rendez-vous. Il attendait le russe, son chien féroce qui le défendrait envers et contre tout et qui règlerait probablement cette affaire lui-même. Car, aussi intelligent était Billy, il ne désirait pas se salir les mains dans ce genre de trafic. En tout cas... pas directement. Il se contenterait d'observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 21/08/2013
Localisation : Au premier rang de la fight
Emploi/loisirs : Diriger le chaos
Humeur : Enjoué
Choses importantes : Alexey est une armoire à glace.
Il a une force surhumaine.
Toujours bien habillé.
Chef officiel des Baïmak's Kids.
avatar
Armoire à Glace
Alexey "Le Russe"
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Lun 28 Avr - 17:53

Une chemise blanche sous un costume noir apparut dans le paysage alors que le russe s'approchait de son employeur. Un cravate rouge, toujours la même, explosait de couleur dans la grande ombre qu'il semblait être. Des gants en cuir de taille très justes pour les grandes mains de l'armoire à glace lui donnait un air encore plus fort que ce qu'il était. Il aperçut William alias Billy The Kid et regretta de ne pas être arrivé avant celui-ci.

Leur liaison s'était un peu refroidie lorsque le jeune garçon avait osé montré à l'homme qu'il était tous les documents qu'il avait sur lui. Le russe considérait le chose comme ayant été une erreur en plus d'un manque de tact. Mais il ne pouvait pas faire grand chose de plus que de subir, tant ces fameux documents étaient accablants.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'homme en costume ne détestait pas Billy. Il le respectait et c'était logique. Un garçon si jeune qui avait créé une mafia si forte et sans véritable concurrence dans une ville coupée du monde pouvait, en effet, être respecté par ses pairs.

Celui-ci avait bien fait de choisir Alexey pour complice. Bien sur, il était fort... mais pas seulement. Il était aussi mature qu'un homme pouvait l'être, il ne posait pas de questions et avait beaucoup d'expérience dans les activités illégales de toutes sortes. En plus, il était très loyal. C'est donc malgré ce que lui faisait son boss qu'il fermait sa bouche à double tour et accomplirait les ordres.

" Bonjour. " lui lança-t-il et, sans attendre de réponse, il lui fit le signe d'avancer en sa compagnie vers la fameuse entrée derrière le café. Hood les y attendait surement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Rat
Messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 20
Localisation : sous le grand quartier/ galerie abandonnée
Emploi/loisirs : négociation/espionnage
avatar
Citoyenne curieuse
Hood
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Mer 30 Avr - 13:25

La parole est d’argent



Son automatique était rangé dans une des gargantuesques poches de son manteau gris, pendus à une patère sur le mur près de la porte donnant sur la ruelle. Il pendait doucement dans les courants d’air de l’antique châssis tel une gigantesque chauves-souris. Elle était seule dans le salon privé du café, autrement plus chic que la grande salle. De haut sièges rembourrés, munis d’accoudoirs, entouraient une table de bois qui jouxtait une ancienne cheminée, condamnée, mais dont l’âtre éteins abritait toujours un poêle qui ronflait doucement et rendait le porte-manteau nécessaire. Une bouilloire était posée dessus pour rester chaude. Il y avait aussi un minibar dans un coin et un service à thé sur le manteau de la cheminée. Le sol était recouvert de parquet et les murs de papier peint défraichi.

Assise sur la chaise qui lui permettait de voir les deux portes, au bout de la table. Elle portait toujours son holster de cuir usé, vide en guise de marque de respect, ainsi que son masque, sans les lunettes néanmoins. Elle l’ avait mis dans un endroit bondé, à quelques distances de là, et était entrée par la porte dérobée dont elle avait la clé. Le propriétaire avait été payé pour la location de la salle toute la journée par quelqu’un d’autre et instamment prié de ne venir que si on l’appelait.

Elle avait même sacrifié au formalisme de la rencontre au point de troquer ses habituelles épaisseur de grosse laine et gilets matelassés assez dense pour arrêté un coup de poignard au profit d’un gilet et d’une chemise dotés d’un décolleté. Comme ça, il n’y aurait plus de doute sur son genre. Parce qu’on a quand même son petit orgueil. Et si ça posait un problème à un de ses machos potentiels tant pis pour eux.

L’heure du rendez-vous était arrivée et elle jouait avec une pièce de monnaie sur la table en attendant le reste des convives. Il y aurait le Russe et l’Autre dont elle n’avait que des suppositions quand à l’identité. La pièce montait en tournoyant et retombait du coté pile ou du coté face. C’était un bon moyen de s’assurer que son pouvoir n’avait pas de fuite et à force, c’était devenu une habitude comme d’autres pianotent des doigts sur la moindre sur face plane.

Derrière le battant elle entendit des bruits indiquant qu’ils étaient arrivés . Vigdis se leva pour se placer face à la porte mais ne s’approcha pas. Elle n’avait pas vu l’utilité de la fermer à clé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Jeu 1 Mai - 19:38

Alexey avait porter la main à la serrure en restant sur ses gardes. Ils l'ouvra de la manière qu'un policier le faisait dans une série américaine tard dans la nuit ; prêt à la refermer en cas de danger imminent. Billy, pour sa part, attendait d'être certain de pas courir le moindre de ceux-ci, observant ainsi le colosse passer devant lui. Sa main était d'une taille immonde et semblait écraser la poignée de métal tant la force de celle-ci était connue au Kid.

Il lança tout de même quelques regards discrets aux alentours pour être sûr et certain que personne ne soit là pour les épier. Il ne s'agissait pas là de paranoïa... n'importe qui à sa place aurait des doutes sur ce qu'il voyait et ce qui était. L'absence de Trouve-Tout l'étonnait et ce qui l'étonnait l'effrayait, parfois.

Ses mains, enfouies dans ses poches, étaient bien au chaud quand Alexey lui fit signe d'entrer. C'était un garde du corps de luxe, en gros. C'est avec un sourire discret mais impérieux qu'il entra donc, à son tour, dans la pièce. Il en observa les quelques décorations et fut assez impressionné par le confort qu'elle leur proposait. Le garçon mit lui-même son manteau au porte-manteau et s'assit sans attendre qu'on l'y invite. Son regard passa sur la femme avec qui il avait rendez-vous.

C'était là un drôle de spécimen. Avec son masque, on aurait dit un personnage de bande-dessinée. Il sourit à sa propre réflexion et considérait avoir finit ses observation. Sa perspicacité sans égale ainsi que son attention due à son intelligente supérieure avaient mit main sur tous les secrets de la pièce. Il fit un léger signe autoritaire à son compagnon pour que celui-ci lui tende son oreille.

Ne la laisse en aucun cas attraper son manteau et... il changea le volume de sa voix, optant pour quelque chose que la dénommée "Hood" entendrait, cette fois ;

Salue mademoiselle, je te prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 21/08/2013
Localisation : Au premier rang de la fight
Emploi/loisirs : Diriger le chaos
Humeur : Enjoué
Choses importantes : Alexey est une armoire à glace.
Il a une force surhumaine.
Toujours bien habillé.
Chef officiel des Baïmak's Kids.
avatar
Armoire à Glace
Alexey "Le Russe"
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Mer 14 Mai - 17:04

" Bonjour. " se contenta-t-il de répondre.

Le russe était présent, dans toute sa splendeur. Il restait debout, dans le dos de son chef. Sa taille lui donnait une allure supérieure à celui-ci.

Alexey n'était cependant pas homme à parler sans y être invité. Et, bien qu'il savait que Billy brillera par son silence, il désirait au moins entendre la jeune femme commencer. Ce rendez-vous déplaisait déjà, dès le départ, au chef officiel des Baïmak's kids, qui y voyait là mille manière de tendre un piège.

En effet, qui sait ce qui se tramait là dehors ? Ils pourrait sortir de cette pièce et être entourés des sbires de Hood qui lui avaient tout d'inconnu. Le russe ne savait pas trop comment cette femme s'était ainsi imposée sur Baïmak. Un poigne d'hommes à son service et une grande connaissance du marché noir ne suffisait pas. Jusqu'à présent, Alexey avait toujours cru connaître et maîtriser tous ses ennemis dans les rues de sa ville. Il était d'ailleurs assez mécontent de se rendre compte du contraire et de savoir qu'il allait avoir des comptes à rendre à quelqu'un qu'il ne connaissait que si peu.

Ca lui rappelait légèrement sa rencontre avec William, alias Billy "The Kid", avec lequel il avait passé un certain nombre d'accord après seulement leur deuxième rencontre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Rat
Messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 20
Localisation : sous le grand quartier/ galerie abandonnée
Emploi/loisirs : négociation/espionnage
avatar
Citoyenne curieuse
Hood
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Dim 18 Mai - 19:12

La parole est d’argent


L’ armoire à glace plus connue sous le sobriquet du « Russe » ouvrit la porte, avec un style particulier et des précautions superflues. Un petit gars à casquette qui se croyait manifestement sur la côte d’Azur le suivit avec une démarche de propriétaire, bien plus assurée mais après tout, on lui avait nettoyé le terrain. Elle s’attendait à ce que Bobby le suive mais ne le vit pas. Étonnant de sa part, lui qui adorait mettre son grain de sel partout à tel point que l’on se serait cru dans la mer morte.

Il n’y avait donc plus de doutes, le Russe était un homme de main. La façon dont le petit entrait dans la pièce était à elle seule révélatrice et elle ne pensait pas que cela puisse être un stratagème : d’abord parce que c’était trop bien caché pour qu’on veuille que ce soit découvert, ensuite parce qu’ils n’avaient aucun intérêt à faire croire que le Laurel (à moins que ce soit Hardy ?) était un homme de main. Il était beaucoup plus charismatique que l’autre. Malgré tout, elle avait du mal à l’imaginer comme un simple suiveur. Il faudrait garder un œil sur les relations qu’entretenaient ces deux la.

Après être entré dans la pièce, Billy The Kid (encore un personnage de bande dessinée) qui n’était pas si jeune que ça même si Vigdis n’avait jamais été douée pour jauger ce genre de choses prit place sur une chaise avec un sourire d’autosatisfaction. Il siffla son toutou qui écouta ses messes basses avec un air attentif. Une fois les confessions finies, il augmenta le volume pour une demande plusavouable. Le Russe s’exécuta. Elle se leva lentement, sachant que le moindre faux mouvement pourrait être mal interprété, et lui serra la main. Vu la taille monstrueuse de ses paluches, il aurait sans doute pu lui briser quelques phalanges mais elle misait sur le fait qu’il était trop « classe », avec son costume trois pièces, pour faire ça. Et puis elle voulait bien marqué le fait qu’ils n’étaient pas en situation de conflit ouvert. De toutes manières, c’était la main gauche qu’elle tendait alors pour ce qu’elle lui servait.

Elle entama la conversation sur son ton le plus commercial :

Vous de même. Et à vous aussi monsieur… ?

Non qu’elle n’aie pas entendu parler de lui, mais elle n’avait personne pour jouer l’intermédiaire. De plus elle trouvait très malpoli de ne pas s’adresser directement à la personne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Lun 19 Mai - 18:36

On vous appelle "Hood". Appelez-moi "Kid". répondit William sans attendre.

Il avait les bras croisés et n'observait même plus son interlocutrice. Il l'avait sondé la jeune femme et savait à peu près tout ce qu'il y avait à savoir sur elle maintenant qu'il avait recoupé son physique avec ce qu'il avait entendu dire d'elle. De plus, il avait fait ses propres recherches à son sujet, mais de ce coté là, il n'avait pas eu beaucoup de succès.

En gros, c'était une femme qui avait commencé à partir de rien. Du genre débrouillarde, ceci dû au fait qu'elle avait une vie de merde. Sans trop savoir le comment du pourquoi, il savait qu'elle avait probablement eu une existence difficile. La cicatrice sur son cou en témoignait, il s'agissait d'un détail qui ne l'avait pas échappé. Le fait qu'elle soit une femme ne l'avait surement pas aidé non plus dans un pays telle que la Finlande russe. Les hommes étaient les maîtres même si ce phénomène régressait avec le temps. Les anciennes valeurs étaient revenues en force depuis que la ville était complètement isolée. Elle n'avait cependant pas l'air trop laid, des yeux claires, la peau pale... elle n'était pas grosse, loin de là. Son coté sportif devait en intéresser plus d'un.

Bref, une femme qui avait déjà dû faire face à l'adversité et qui, de fil en aiguille, s'était retrouver dans une situation de pouvoir. Il creuserait l'étendue de ce pouvoir une fois qu'il quitterait cette pièce. Il aurait probablement besoin d'Alexey pour l'appuyer dans ces recherches.

Il rangea ces projets dans un coin de son esprit, à portée de pensée, et lança un regard à son collègue.

Parlons affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 21/08/2013
Localisation : Au premier rang de la fight
Emploi/loisirs : Diriger le chaos
Humeur : Enjoué
Choses importantes : Alexey est une armoire à glace.
Il a une force surhumaine.
Toujours bien habillé.
Chef officiel des Baïmak's Kids.
avatar
Armoire à Glace
Alexey "Le Russe"
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Mar 20 Mai - 19:55

Alexey hocha la tête, d'accord avec le jeune homme assit devant lui. Même si elle était dans son dos, l'armoire à glace prit la parole de son propre chef. Tout comme son partenaire, il avait prit connaissance des termes du marché grâce à Bobby, leur fidèle représentant dans ce genre d'affaire. Bien que son absence se fasse grandement ressentir et que l'ambiance soit des plus froide, celui-ci travaillait probablement de son coté. Probablement en train de coordonner les dealers du gang, il n'était heureusement pas du genre à faire la grasse matinée. Enfin... pas trop souvent.

" Exclusivité totale sur les armes auxquelles vous avez accès. En échange de quoi, on vous paye un somme équivalente à 10% des dépenses. Nous vous faisons une promesse selon laquelle nous ne fréquenterons pas le marché sous le grand quartier sans votre permission. "

Il avait prononcé ces mots comme un robot l'aurait fait. Sans aucune hésitation, sans bégaiement. Le fait étant que, depuis qu'il était entré dans cette pièce, il avait attendu de se mettre au travail pour pouvoir mettre la main sur la précieuse marchandise. Avec celle-ci, ils pourraient enfin s'imposer sur le centre et le sud de la ville.

Le fait de ne pas avoir accès au marché noir ne le préoccupait pas trop. Il n'avait jamais été de ceux qui en avaient besoin, sauf pour des biens aussi difficiles à faire entrer que des armes. La drogue et la main d'oeuvre était son domaine, il n'avait pas besoin d'aide de ce coté là. Il approvisionnait déjà si bien les Baïmak's Kids qu'il ne se sentait aucunement coupable de ne pas avoir trouvé de fournisseur pour des mitraillettes ou des armes de poings. Cependant, il en avait cherché et aucun vendeur fiable ne lui était apparu. Ceci malgré ses connaissances de l'autre coté de la frontière.

Le silence régnait avant et après son court monologue. La femme masquée était probablement en train de réfléchir, car elle n'avait pas prit la parole directement. Bien qu'il n'y aie plus rien à négocier, Alexey se contentait d'attendre sa réponse et son accord officiel en joignait ses mains devant lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Rat
Messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 20
Localisation : sous le grand quartier/ galerie abandonnée
Emploi/loisirs : négociation/espionnage
avatar
Citoyenne curieuse
Hood
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Jeu 22 Mai - 15:50

La parole est d’argent



Elle ne savait pas si il faisait cela pour la mettre en rogne ou si ce morveux se sentait supérieur au point de l’ignorer mais dans les deux cas The kid commençait sérieusement à baiser dans son estime. Dans le premier cas parce que même si sa stratégie marchait, mettre en colère quelqu’un avec qui on voulait passer un marché n’était jamais une bonne. Dans le second parce que, normalement, on arrive pas si loin en surestimant les gens. Vigdis en vint à se demander si il n’avait pas bénéficier d’un sérieux coup de pouce, peut-être du Russe. Le Petit lança d’ailleurs un regard à son subordonné (ou pas), comme si les choses sérieuses venaient seulement de commencer.

Le Grand prit la parole, exposant une version sacrément déformée du marché qu’elle avait passé avec trouve-tout. Impossible de savoir si celui-ci avait menti, par simple négligence ou pour se faire mousser, ou si Le Russe modifiait sciemment les termes. De toutes manières une correction s’imposait.

Je crains qu’il y ait eu mésentente. Rien de grave mais par souci de clarté je tiens à le préciser.

Se détournant avec précaution, elle attrapa un document en plusieurs exemplaires poser sur le rebord de la cheminée. Elle l’examina pour se rafraichir la mémoire et ne pas commettre d’impair.

Les termes exacts dont nous avions discuté ne mentionnait pas de monopole d’achat. Les monopoles sont toujours mauvais pour les affaires, d’un coté comme de l’autre. J’étais supposée servir d’intermédiaire entre les marchands et les Baïmak’s Kids comme je le fais actuellement entre les fournisseurs et les marchands. De cette manière, vous auriez accès à l’entièreté de l’armement qui arrive sur le marché et connaissance de cette quantité ainsi que les tarifs de base qui sont fixés. Ensuite, je transmettrai votre offre aux marchands avant la mise sur le marché public.

Un monopole aurait signifier que les Baïmak’s kids achetaient l’entièreté de la marchandise. Or, il viendrait forcément un moment où ils se sentiraient suffisamment équipés ou tenterait de faire tomber les prix au ras des pâquerettes. Elle bénéficierait de plus de liberté de mouvement avec cet arrangement et eux aussi.

Comme dit précédemment, je prends une commission de 10 % sur l’ensemble des transactions et vous vous engagez à ne rien tenter contre moi ou mes employés. Il n’a jamais été question de vous interdire l’accès au marché, le marché est à tout le monde je ne fais qu’en garantir la neutralité et la sécurité.

Le ton commercial, du genre de ceux qui pensent être capable de vendre des sandales à un cul-de-jatte, suffisait généralement à pacifier la conversation. Tout le monde sait à quoi s’en tenir avec les marchands.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Lion Coq
Messages : 156
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 24
Localisation : Dans le nord de la Ville
Emploi/loisirs : King of the Kids
Humeur : Dépressif
Choses importantes :
" Billy n'est qu'une rumeur, pour l'instant. Alexey est le chef officiel des Baïmak's Kids. "

avatar
King of the Kids
Billy "The Kid"
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Jeu 22 Mai - 20:10

Les bonnes manières n'étaient pas l'une des qualités de Billy. Il ne considérait personne comme son égal, il ne respectait pas grand monde. Il se contente de se méfier des individus qui pourraient représenter une quelconque menace pour lui, ses collègues, ses sous-fifres et ses affaires. Il ne considérait pas franchement Hood comme étant menaçante. Il avait grimpé une échelle l'ayant mené directement au rang de chef d'un groupe aussi puissant que les Baïmak's Kids. Il l'avait pour ainsi dire fondé, grâce à la prise de contrôle qu'elle avait su prendre sur Alexey, par exemple. Il en savait trop sur le russe pour que celui-ci le trahisse, en tout cas maintenant. C'est de cette manière qu'il manipulait la plus part des personnes qu'il utilisait. Quelques exceptions comme Trouve-Tout existaient mais, pour d'autres raisons, il ne représentait, lui non plus, aucun danger.

Le jeune garçon faisait souvent ses grands airs quand l'occasion se présentait. C'était quelque chose d'assez rare de se retrouver face à quelqu'un qui savait ce qu'il était vraiment. Il était loin d'être Al Capone, mais dans cette ville, peu de gens pouvaient vraiment le regarder de haut. C'était donc, quelque part, justifié.

Il était pourtant assez désolé qu'Alexey et lui-même aient mal compris l'arrangement que Bobby avait pourtant expliqué de long en large. Il s'agissait là d'une erreur impardonnable qui n'avait rien de professionnel. Cependant, malgré la honte pesant maintenant sur ses épaules, il ne baissait pas la tête et ne présenterait pas ses plates excuses. Peut-être que le russe le ferait mais il ne le lui ordonnerait pas. Il ne le lui interdirait pas non plus.

Pour assurer votre sécurité et celle de votre entourage, nous aurions besoin d'une liste de chaque personne concernée. Je comprendrais que cela ne vous arrange pas, cependant. Mais sans ça, des erreurs risquent d'être faites. lui répondit-il avec un sourire malin.

Je ne vois rien à rajouter. Officiellement, tout est ok pour moi. rajouta-t-il, apparemment satisfait.

Officieusement... je vous préviens. Vendez une arme à mes ennemis et cela compromettrait grandement notre amitié à laquelle je tiens tant.

Il en avait finit. Tout ce qu'il voulait, c'était avoir les armes pour pouvoir se défendre de ces nouveaux venus. Ils étaient armés jusqu'aux dents, contrairement à ses soldats. Sa deuxième préoccupation était d'éviter que d'autre ne puissent s'approvisionner dans les prochains jours. L'équilibre devait être maintenant, la balance se devait de pencher de son coté.

Malgré l'expérience d'Alexey et de la plupart de ses amis, il savait que des armes à feux pouvaient tout changer. Il s'agissait d'une menace complètement différente. Un homme armé, qui qu'il soit, était dangereux. Mais William ne s'inquiétait pas encore, il allait remettre les pendules de Baïmak à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 21/08/2013
Localisation : Au premier rang de la fight
Emploi/loisirs : Diriger le chaos
Humeur : Enjoué
Choses importantes : Alexey est une armoire à glace.
Il a une force surhumaine.
Toujours bien habillé.
Chef officiel des Baïmak's Kids.
avatar
Armoire à Glace
Alexey "Le Russe"
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Dim 13 Juil - 23:51

Alexey avait écouté les paroles de son "supérieur" comme l'avait probablement fait la prétendue "Hood". Ils découvraient tous les deux ses paroles, ce qui était étrange étant donné que le russe était l'un des plus proches partenaire du bonhomme. Quoi qu'il en soit, il se devait d'être d'accord avec lui, surtout en présence de quelqu'un qui ne faisait pas partie de leur groupe restreint. Il garda donc les bras le long de son corps en attendant qu'il eu finit, ce qui ne prit pas bien longtemps.

Il avait décrit tout ce qu'il pensait en tâchant de "bien" parler mais ne semblait pas mesurer ses paroles outre-mesure. Il disait ce qui lui passait par la tête sans réfléchir aux conséquences. Si bien qu'il avait proféré une menace à l'encontre de ce qui devait pourtant être, un jour, l'un de leurs partenaires commerciaux. Leur survie dans cette ville qui changeait de jour en jour malgré sa quarantaine dépendait de ce genre d'échanges.

Mais Alexey resta, à nouveau, de marbre. Il décida de faire force avec Billy et d'approuver ses paroles d'un silence froid. Bien que la femme masquée avait une position d'importance et une réputation grandissante, ils avaient encore la puissance nécessaire pour la faire tomber si besoin. L'homme en costume se considérait comme quelqu'un d'imparable sans avoir un ego sur-dimensionné. Il pensait avoir gagné suffisamment d'expérience pour avoir un jugement juste dans la plus grande partie des situations dans lesquelles il se mettait. Très proche de la vérité, le fait qu'il se sente en position de force aux cotés du "Kid" était tout à fait justifié.

Celui-ci n'avait, cependant, pas mit fin à son monologue. Un silence froid prit place dans la pièce. Leur collaboratrice ne sachant probablement pas si le jeune homme en avait finit. Le russe prit donc la parole histoire que tout soit clair.

" Je pense que vous n'aurez aucun problème avec ça. " fit-il, s'adressant à Hood. " Nous avons donc un accord et pouvons programmer notre prochaine rencontre, où nous procéderons à notre premier achat. Qu'en dites-vous ? "

Malgré ses sentiments, il parlait avec la jeune femme avec le plus grand respect. Elle était en mission, elle était ici pour conquérir une ville d'une manière ou d'une autre et elle s'approchait, pas à pas, de son objectif. Peut-être qu'un jour, elle aurait le pouvoir de les regarder de haut mais, étrangement, cette idée ne fit pas peur à l'armoire à glace.

Il lui lança un regard et tenta de communiquer, par ce moyen, l'idée selon laquelle les mots ne Billy n'avaient pas grande importance. Il était trop jeune et ne connaissait rien de ce business. En tout cas, rien de ce qui se passait sur le terrain. Bien qu'il avait acquis un grand respect de la part du russe, il restait un novice, professionnellement parlant.

Alexey passa devant lui, car il restait assit, et tendit la main pour serrer celle de leur nouvelle partenaire. Il sentait qu'il s'agissait d'un moment très important. Un moment qui allait marquer sa propre vie comme celle de tous ceux avec qui ils auraient affaire dans un futur proche.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Capricorne Rat
Messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 20
Localisation : sous le grand quartier/ galerie abandonnée
Emploi/loisirs : négociation/espionnage
avatar
Citoyenne curieuse
Hood
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   Mer 30 Juil - 20:06

La parole est d’argent


Vigdis ne s’attendait pas à ce qu’il aborde le problème de l’identification des membres de sa « bande » de manière aussi abrupte mais qu’à cela ne tienne, Hood avait toujours réponse à tout. Et dans ce genre de situation, comme dans tout partenariat, la règle du TFT où coopération, réciprocité, pardon s’avérait 9 fois sur 10 la plus efficace. En prenant contact avec trouves-tout et en lui faisant sa proposition, puis lorsqu’ils l’avaient accepté, ils avaient commencé à coopérer. Maintenant il fallait passer à l’étape numéros deux. Si Billy voulais une liste, il lui faudrait en offrir une d’abord. Et si il voulait la menacer, il lui faudrait accepter ses propres menaces.

Cependant elle voyait bien que The Kid avait le sang chaud et que le Russe ne réfléchirait pas à deux fois avant de lui loger du plomb dans la cervelle ou, avec de la chance, de lui mettre la tête au carré. La jeune femme pourrait sans doute ruser au dernier moment mais elle préférait garder son atout de coté et biaiser au maximum. Elle se fichait bien qu’on la menace mais elle se devait de réagir.

Aucun problème. Je n’ai jamais vendus d’armes à personne et je n’ai pas l’intention de m’y mettre. Pour ce qui est de la liste, j’y ai réfléchi et je penses qu’un système de… disons de « blason » serait plus pratique. Étend donné que mon équipe change régulièrement je ne vous fournirais qu’une liste de quelques agents fixes, en cas de problème, et les autres porteront l’emblème de Hood. Je penses que cela sera plus simple mais, de votre coté, si vous préférez me faire parvenir une liste je n’y voit pas d’inconvénient.

Vigdis porta la main à son col et à son tout nouveau bijou. Il s’agissait d’un cercle de bronze d’une teinte proche du vert, ouvert d’un coté par une petite fente triangulaire. Au centre un second cercle en cuivre semblait flotter au milieu. Il était en réalité maintenu en place par des fils de nylon très fins, incrusté dans le métal. La chainette passait directement à l’intérieur du cercle extérieur. Il avait été conçu pour être très difficile à copier ; seule une poignée des bijoutiers de la ville pouvait le faire.

Hood comptait en distribuer à ses plus proches lieutenants, les autres quidam devrait se contenter de travaux d’aiguilles mais cela suffirait, et il pourrait être prêt dans moins d’une semaine. La méthode semblait datée mais c’était sa meilleure idée. Et puis si leurs ancêtre s’étaient servis de bannière pendant des siècles, c’est bien que ce système à fait ses preuves.

Le Russe lui lança un regard, comme pour lui dire que les sottises que déblatérait son inepte confrère n’avait pas le moindre intérêt, et qu’il aurait mieux valu le laisser jouer au Play mobil sous la table pour qu’il n’interfère pas dans les discussions d’adultes. Mais se serait pousser l’interprétation un peu loin . Il se leva et elle cru un moment qu’il allait lui éclater la tête sur le bois de la table, ou quelque chose dans ce goût la. Ce type avait vraiment une aura de pitbull prêt à mordre. Elle poussa un soupir de soulagement et dansa la claquette de joie, intérieurement, quand il lui tendit la main. Décidément, le Grand était plus fréquentable que le Petit. Vigdis pensait depuis le début qu’il ne pouvait pas n’être qu’un simple garde du corps et elle en fut convaincue quand il fit le premier pas à la place de son maitre.

Elle se leva à son tour, d’une tête plus petite que l’autre, et serra bien volontiers son énorme paluche. Bien qu’il soit difficile de caser un mot aussi proche de « peluche » près du Russe.

Je vous ferais parvenir les détails par les moyens habituels. Il faudra mettre en place un système plus fiable que le vieux Trouve tout mais nous verrons plus tard.

Elle lui lança un de ses plus beaux sourires. Oui, ensembles, ils allaient faire de grandes choses.

Je suis ravie de notre collaboration.


[/color]
[/color]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Billy, Alexey, Hood... la rencontre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Billy, Alexey, Hood... la rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Billy Bat par Naoki Urasawa
» Billy Hatcher and the Giant Egg
» Nouveau club à Billy Montigny
» Se sent seule.. [Suite avec Red Hood]
» Billets pour Billy Talent au Centre Bell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En Quarantaine :: La Ville de Baïmak :: Transports en Commun :: Station de Métro-